Partagez | 
 

 Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 59
Fiche : Délicieux
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 53
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Lun 12 Fév - 23:12


Mon sang, ma sueur et mes larmes, pour le sourire de ma Ville


Je suis né dans le district Borée. Ma mère était une prostituée, et mon père était médecin au Grand Hôpital. J'ai vécu les sept premières années de ma vie à Borée, parmi les autres bâtards, engendrés par les autres femmes du bordel. La vie n'était pas facile tous les jours, nous ne mangions pas toujours à notre faim, mais nous avions conscience de notre situation délicate, et une franche camaraderie s'est installée. Les plus vieux ont toujours gardé un œil sur les plus jeunes, et certains, déjà adolescents, n'hésitaient pas à sauter un repas pour permettre aux autres de manger. Quand j'y repense, je me dis que la vie n'était pas si terrible. Nous n'avions peut-être aucun réel futur, mais nous nous serrions les coudes, nous battant chaque jours pour quitter la précarité.
Et puis, peu après mes sept ans, mon père est venu me chercher. Il me raconta plus tard qu'il avait appris mon existence de la bouche de ma propre mère, lors de l'une de leurs entrevues. Le lui a-t-elle dit tout de suite après ma naissance, ou peu avant son arrivée dans ma vie, je ne l'ai jamais su. Toujours était-il que Friedrich von Einzbern m'a ouvert les portes de son foyer, dans le district Pharma. Pour mon père, ce n'était pas beaucoup, pour moi c'était un luxe incroyable. Une chambre, un lit, un toit, deux repas par jour, que demander de plus ? Si j'avais déjà sommairement appris à lire et à compter, Père compléta mon éducation. Il m'enseigna l'écriture, l'histoire, les mathématiques, la science... Rapidement, je me passionnais pour ce dernier domaine, pour le plus grand plaisir de mon géniteur. Jouant de ses quelques relations, il parvint à me faire entrer, à mes seize ans, au sein de l'Apothicariat. Une faction que je n'ai pas quitté depuis. J'y ai réussi mes études, années après années, obtenant des résultats probants, avant de devenir un chercheur officiel en alchimie. Cela me permit de recevoir mes premiers ducat, durement gagnés à la sueur de mon front. Immédiatement, je voulus en investir une partie pour aider les autres orphelins du bordel de Borée, ainsi que ma mère... mais Friedrich m'en empêcha. Selon lui, savoir qu'un membre de l'Apothicariat avait des liens avec une prostituée de la Borée était une honte, une marque sociale que personne ne devait jamais voir. Au fond, j'ai toujours été un peu déçu de ce raisonnement. Le sexe est un besoin de l'homme, et je ne vois pas quelle honte se trouve à payer pour ce genre de service. Malgré tout, lorsque moi-même je me suis rendu dans l'un de ses établissements, j'ai suivi les conseils de mon père, cachant ma véritable identité.
Mais cette petite vie tranquille a pris fin il y a désormais un mois. En réalité, elle a commencé à se détériorer il y a cinq ans. Friedrich von Einzbern est tombé malade. Une souffrance d'abord cachée, le dévorant petit à petit de l'intérieur. Les symptômes sont arrivés les uns après les autres. Il me l'a caché, mais lorsque nous dînions ensemble, je pouvais sentir qu'il s'affaiblissait. Ses mains tremblaient, son souffle était court, sa mine plus grise. Pourtant, le brillant médecin qu'il était fut incapable de comprendre le mal dont il souffrait. Cinq années durant, il redoubla d'efforts, à la fois pour sauver ses propres patients, mais surtout pour trouver un remède à son propre cas. Il ne ferma aucune porte, dilapidant des fortunes pour acquérir des produits toujours plus rares, n'hésitant pas à faire appel aux Oisillons, si jamais la marchandise venait à manquer. Il testa de nombreux échantillons, s'infligea des périodes de travail indécentes... Mais rien n'y fit. Il y a désormais un mois, Friedrich von Einzbern s'éteignit, terrassé par une maladie dont lui-même n'avait su percer les secrets à jour. Depuis, mon chagrin ne s'est pas apaisé. J'ai désormais 28 ans. J'officie comme professeur d'alchimie basique pour les étudiants de première année à l'Apothicariat. Si devants mes élèves, que je vois comme autant de petits frères, vestige de mon passé à la Borée, je continue à donner le change, ma solitude me ronge. Après les funérailles, j'ai commencé à consommer des produits, sensés apaiser ma peine. Des antidépresseurs. On m'a conseillé de me limiter à une dose par jours. Mais depuis hier, une petite voix dans ma tête me murmure, entre deux sanglots : « Qu'est-ce qui t'empêche d'en prendre deux ? » Pour mes collègues, mon traitement s'est arrêté la semaine dernière. Seul l'un d'eux est au courant que je continue. Alors il a accepté de me fournir. Au moins encore un mois. Ensuite, je devrais me débrouiller par moi-même. Et je ne sais pas si j'aurais la capacité de me passer de cette nouvelle drogue personnelle.
Nom : von Einzbern  
Prénom : Sigmund 
Âge : 28 ans
Genre : Homme
Titre(s)/Métier : Chercheur en alchimie. Professeur d'alchimie basique à l'Apothicariat.
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Vertu : Intelligence
Vice : Addiction
Etranger : Non
Pouvoirs : Alchimiste
Accès + Recherche
Résistance
Sciences exactes
Alchimie

opinions

La politique ? Clairement, j'ai autre chose à faire que de jouer à des jeux de pouvoirs qui finiront par me tuer. Je laisse ça aux plus haut placés, aux plus riches, aux plus puissants. Un jour peut-être, je m'intéresserais à la politique. Un jour peut-être, j'essayerais de devenir Directeur de l'Apothicariat, Prince même, soyons fous ! Un jour peut-être, mais pas maintenant. Maintenant seules mes recherches m'intéressent, seuls mes cours me captivent, et rien d'autre que mon bien-être psychologique ne me préoccupe.
Je pense qu'il faut de tout pour faire une ville, mais qu'il faut surtout de nous pour la faire durer. « Nous », ce sont les médecins. Bien sûr, moi, pauvre petit alchimiste que je suis, je ne soignerais pas la moindre épidémie... mais je peux, à ma façon, apporter ma pierre à l'édifice d'Excelsa. Si mes recherches aboutissent... alors peut-être que je pourrais offrir le sourire à la ville entière. Pour y parvenir, je suis prêt à tout. S'il le faut, je sacrifierais une vie pour en sauver deux. Je n'aime pas cela, j'aimerais pouvoir sauver tout le monde. Mais j'ai accepté le fait que tout le monde ne puisse pas voir la fin de la partie. Sur le grand échiquier du monde, je ne sais pas quelle place j'occupe, mais j'ai toujours essayé de gérer mes pions avec la plus grande prudence. Expérimenté sur les humains, je n'y ai recours que si je suis persuadé de l'intérêt scientifique de la chose. Citoyen ou étranger, aucune importance, une vie en vaut une autre, qu'importe le nombre de ducat qu'on a à la banque.
Malgré tout, je sais très bien que l'argent est le vrai Prince d'Excelsa. Les riches décident, les autres subissent, c'est comme ça depuis toujours. Mais la Ville récompense les travailleurs, et je suis de ceux là. Je ne ménage pas ma peine, ni ne regarde mes heures. Mon sang, ma sueur et mes larmes, pour le sourire de ma Ville.



Descriptions

Mon visage est assez banal. Lisse, pas (encore) de rides, ni de cicatrices. Des yeux bleus foncés, et un regard assombri par des sourcils très proches de mes yeux, et des cernes souvent marquées sous ces derniers. Le résultat de longue nuit d'insomnie, causées par le travail, ou non. Je garde une longue chevelure noire, que j'attache la plupart du temps en une queue de cheval. Toutefois, quelques mèches tombent s'échappent régulièrement pour venir tomber sur mon front. Une barbe soigneusement entretenue complète ma tignasse. Je suis assez grand, environ un mètre quatre-vingt, mais mon corps n'a pas été forgé par l'entraînement. Sous des vêtements sobres, ma silhouette est assez maigre, il me suffit de bomber un peu le torse pour laisser entrevoir mes côtes. Un jour peut-être, je tenterais de faire quelque chose pour changer ça, mais j'ai d'autres problèmes plus important à régler pour le moment. Et puis, je suis juste un peu maigrichon, ce n'est pas ça qui me tuera. Ma peau est pâle, parfois ça inquiète les gens, mais ça vient juste du fait que je sors très peu. Je préfère les salles de classe ou le laboratoire, plutôt que les promenades sur le campus de l'Académie. Mais mes joues ne sont pas creusées, je n'ai pas l'air souffrant. Juste fatigué. Mais comme je travaille beaucoup, je suppose que c'est justifié.


_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.


Dernière édition par Sigmund von Einzbern le Ven 23 Mar - 0:10, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 365
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1130
Occupation : Premier Prieur

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mar 13 Fév - 8:29

Bonjour et bienvenue !

Alors, je suis embêté parce que j'ai pas mal de remarques...

Essayons de structurer ça pour que ça ait du sens et que tu puisses t'en servir pour faire mieux par la suite.


Le Fond

Je suis toujours fan de RP sales et le forum est très ouvert à ce genre de choses (sans les imposer à tous les joueurs, bien sûr). Tortures, expériences scientifiques douteuses, violence en tout genre. Par contre, plus encore que des scènes plus douces, celles-ci doivent servir un propos narratif.

Dans ta fiche c'est très mal exploité. Une fiche (ou une présentation ou encore une fiche de présentation) doit servir à présenter le personnage. Donner une idée de sa personnalité et de son passé, l'intégrer au contexte. Tu as choisi de nous faire une description en près de 2000 mots d'un viol d'une fille de quinze ans... La fiche toute entière se résume à "violeur, prétentieux et ambitieux". Alors pourquoi pas mais sa durée de vie en jeu sera plutôt courte.

Si tu as bien lu le Contexte (la section sur les Lois) le viol est l'un des crimes les plus sévèrement réprimés à Excelsa. Un des plus mal vus aussi. D'où la nécessité d'être discret ou au moins très puissant avant de se le permettre de temps à autre (et en RP, pitié, il y a mieux à faire dans une fiche). Un médecin sans relations importantes (tes pouvoirs ne prévoient ni relations ni richesse) dans la faction d'Eidrich Palmer... La cohérence voudrait qu'il ait mystérieusement disparu avant l'âge de 20 ans et qu'il réapparaissent un organe à la fois dans les labos de ses confrères.

Des points de contexte plus précis (plus faciles à corriger aussi) viennent se mêler au reste :
- L'Apothicariat, l'Académie et le Conservatoire n'acceptent pas d'étudiants plus jeunes que 16 ans. La fille de 15 ans n'a rien à faire là.
- Les nobles n'ont aucun pouvoir (ou presque) en ville et les titres ne valent rien. Qu'un narrateur omniscient utilise le mot "noble" comme interchangeable avec "riche" ou "notable" passe encore. Mais un narrateur première personne/citoyen d'Excelsa ne fera pas ça puisqu'il n'est pas dans une logique de titres ou de féodalité.
- Encore une fois le pouvoir de Charme n'est pas un pouvoir de contrôle mental. Il rend ton personnage meilleur orateur ou plus séduisant mais face à un prieur auquel on a parlé de viol... Ben ça suffira pas.


La Forme

C'est un peu plus subjectif, mais certains points ne passent pas.

1) Les fautes telles que Pharmat (pas de t) ou Excelsia (Excelsa!). On en fait tous mais se planter dans le nom du forum, dans une fiche... meh.

2) Autant on aime tous beaucoup Adrew Scott, autant ton avatar ne colle pas tellement à l'ambiance (il fait trop homme d'affaires du 21e siècle, là). De plus, même que ça ne soit pas dit clairement dans le règlement, on est plutôt partis sur des dessins plutôt que sur des photos...

4) Des incohérences dans ce style-là : "(...)leurs réussite, et cela me fait pâlir d'envie, je dois bien l'admettre. Pourtant, leur place ne m'intéresse guerre."

Soit ça te fait pâlir d'envie (donc de désir de posséder quelque chose que d'autres ont), soit ça ne t'intéresse pas.

3) L'ensemble, fond et forme confondus, donne au personnage une aura de "psychopathe brillant et intouchable, D4RK & edgy (dur de trouver un terme français... désolé)" dont tu as sans doute une vision très cool... mais qui rendra l'interaction avec d'autres personnages pénibles voire impossibles.


Bon, je pense que j'ai fait le tour de l'essentiel. Mon conseil serait de repenser le personnage et de repartir de zéro, histoire que des vieilles erreurs ne viennent pas se coller à la nouvelle fiche. Bien sûr, si tu désires faire un tout autre personnage et changer de pseudo, il n'y a qu'à demander.

Si tu veux refaire un médecin, pas de soucis, mais fais-le plus nuancé avec des défauts jouables.

Bien entendu, si tu as besoin d'aide ou si tu as des questions, je suis là pour ça.

Bon courage et à bientôt,

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 59
Fiche : Délicieux
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 53
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mar 13 Fév - 10:13

OK. C'est dur x) Je pensais avoir fait un truc pas trop mal, mais mine de rien j'ai quand même bien fait de la merde haha.
J'ai quand même envie de jouer un médecin, donc je vais tout reprendre à zéro, et essayer de faire mieux. J'éditerais ma fiche, soit ce soir soit dans les jours à venir.

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 59
Fiche : Délicieux
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 53
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mar 13 Fév - 23:36

Bon. Je me permet le double post ^^
Nouvelle version postée. J'espère que ce sera mieux cette fois.
Sur la fin de l'histoire, je suis volontairement resté vague concernant la forme que prenait les antidépresseurs. Selon l'avancée de la médecine excelsienne, je ne sais pas trop quelle forme était la plus plausible. A l'heure actuelle, je vois ça comme une bête mixture alchimique qui aurait des effets similaires à nos antidépresseurs IRL. Est-ce que comme ça, ça fonctionne ? :)

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 365
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1130
Occupation : Premier Prieur

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mer 14 Fév - 14:30

Bonjour bonjour !

Tu as fait vite ^^ Il est passé de tout au tout, ton personnage (surtout au niveau de sa personnalité) mais pourquoi pas.

J'ai quand même quelques remarques, mais c'est déjà beaucoup mieux.

1) Essaie d'aérer ton texte. Un retour à la ligne de temps à autre, ça ne peut que rendre tes écrits plus faciles à lire.

2) Alors je ne suis pas certain de l'idée que tu as mais à priori ton Sigmund fait partie de l'Apothicariat (qui est une institution universitaire/scientifique séparée de l'Académie et du Conservatoire). Du coup qu'il se promène sur le campus de l'Académie... pourquoi pas, même si c'est étrange. Mais alors ta localisation dans ton profil... "Académie" ça devrait être "Apothicariat" ou "dans mon labo" ou n'importe quoi d'autre.

3) Les antidépresseurs, je ne suis pas tellement fan (en tout cas sous un nom aussi moderne) même si je suppose qu'on doit bien avoir des substances qui altèrent l'humeur autres que juste de l'opium. Donc on peut garder ça.


Ces dernières petites corrections devraient me permettre de te valider.

A très bientôt.

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 59
Fiche : Délicieux
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 53
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mer 14 Fév - 14:39

Bon, si c'est beaucoup mieux c'est cool ^^

Du coup je vais de ce pas aérer mon texte et changer ma description des antidépresseurs. Pour le second point,
Contexte a écrit:
L'Apothicariat
Affilié à l'Académie, l'Apothicariat inclut tout le secteur médical d'Excelsa. Depuis les expériences sur les sujets innocents et les prisonniers de droit commun jusqu'à l'élaboration de nouveaux remèdes, ses chercheurs ne reculent devant rien. Bien entendu, ils se chargent également des missions plus routinières et officielles comme les soins les plus conventionnels et l'amélioration des facultés des prieurs novices.

En plus du grand Hôpital et de vastes installations sur le campus de l'Académie, l'Apothicariat dispose de plusieurs sites clandestins disséminés en ville.

De la manière dont je l'ai interprété, les élèves formés par l'Apothicariat vont sur le campus de l'Académie. Et vu que Sigmund enseigne aux élèves, je trouvais ça logique qu'il se trouve sur le campus la plupart du temps. Mais j'ai peut-être juste mal compris :)

EDIT : et ben... c'est fait ^^

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 365
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1130
Occupation : Premier Prieur

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mer 14 Fév - 14:54

Alors tu n'as pas tort, la description de l'Apothicariat date un peu (je vais d'ailleurs en profiter pour la rafraîchir). Par la suite, on a créé la carte qui sépare bien les deux campus.

L'idée c'est que l'Apothicariat a assez récemment acquis son indépendance et profite d'un accès privilégié à certaines ressources de l'Académie (genre leur bibliothèque).

Mais sinon, oui, il a son propre campus dans le District Pharma.

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 59
Fiche : Délicieux
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 53
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mer 14 Fév - 15:52

Dans ce cas, aucun problème, j'ai modifié. Il se balade (pas) sur le campus de l'Apothicariat. ^^

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 365
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1130
Occupation : Premier Prieur

MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   Mer 14 Fév - 16:16

Eh bien tout ceci ayant été fait, je te valide.

Bienvenue parmi nous et bon jeu à toi !

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sigmund von Einzbern, Terminé [V.2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée
» Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet (modele)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Registre de la Population :: Validées-
Sauter vers: