Partagez
 

 Au sommet ~ Otton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

Thalia Morlone

Messages : 48
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 475

Au sommet ~ Otton. Empty
MessageSujet: Au sommet ~ Otton.   Au sommet ~ Otton. EmptyLun 22 Oct - 12:32

Pour Thalia Morlone, la journée était placée sous le signe de la raideur. La Princesse Navigatrice n'arborait pas son sourire poli et charmant habituel, un pli soucieux barrait la moitié de son front. Non, ce n'était pas le jour pour négocier. Elle n'avait jamais été aussi sèche.

La couche généreuse de crème en provenance de Kemeth qu'elle appliquait soigneusement tous les soirs sur son visage n'y changeait rien. Ce produit faisait des miracles sur le teint de Thalia Morlone mais pas sur son humeur. Elle avançait d'un pas rapide et raide dans les couloirs du palais, un carnet et de quoi écrire coincé sous un bras.

Elle n'avait pas sorti le grand jeu aujourd'hui. Trop préoccupée par les affaires en cours, elle n'avait pas pris le temps de se maquiller. Après tout, fallait-il chercher à impressionner Otton Egidio ? Thalia se demandait si elle en était réellement capable car le Prieur semblait surtout intéressé par les hommes mignons à fleuret.

Il était pourtant crucial de se mettre cet indécis d'Otton dans la poche. Le Premier Prieur semblait très influençable, un peu naïf peut-être ? Thalia ne voulait tirer aucune conclusion. Comme d'habitude, l'inconstance du comportement humain la consternait au plus haut point.

La Princesse Navigatrice était la première arrivée sur le lieu du rendez-vous. C'était une salle que le Premier Prieur avait choisi ; pour cette réunion à deux il n'était pas nécessaire d'occuper la salle du conseil. Ils auraient peut-être dû car Thalia Morlone se méfiait des oreilles indiscrètes. Quelques tableaux ornaient la pièce : un certain parvenu pouvait tout à fait utiliser son amour de l'art comme prétexte pour venir déranger cette petite réunion.

Thalia prit place d'un côté de la table et étala plusieurs feuillets devant elle. La Princesse tenta de rassembler ses pensées avant l'arrivée d'Egidio. Premièrement, chasser de son esprit Elikia Lutyens. Respirer et garder patience à propos de son arrangement avec Winifred Cooper.

« Il nous faut du thé. »
La Princesse se faisait cette réflexion à voix haute lorsque le Premier Prieur arriva dans la pièce. Thalia s'excusa, salua son confrère et reprit le fil de son idée. « Je crois que nous allons y passer du temps. Du thé s'avère nécessaire » affirma-t-elle en balayant d'un geste les feuillets étalés devant elle. Chaque feuille comportait l'intitulé du sujet à traiter. La presse, la marine, le commerce, l'ordre... Et souligné trois fois, l'incident à la fête de la Vie. Thalia se retint d'embrayer directement sur les sujets d'importance. Un peu de tact semblait nécessaire.

«J'espère que vous n'avez pas trop fait la fête hier soir, j'ai besoin de toute votre attention aujourd'hui. Comment vous portez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Otton Egidio
Prince Prieur

Otton Egidio

Messages : 643
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1526
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

Au sommet ~ Otton. Empty
MessageSujet: Re: Au sommet ~ Otton.   Au sommet ~ Otton. EmptyMar 23 Oct - 21:30

La dernière soirée avait eu lieu à l'Octo. Après son passage aux bains de l'Idéal, Otton s'était retrouvé brusquement à court d'argent. Pas sans un sou, mais certainement trop modeste pour aller dans un endroit respectable... "Juste un verre" s'était transformé en quatre avec de braves gens voulant payer quelques coups à un Frère pour ses bons services rendus à la Ville. Winifred lui avait lancé des coups d'oeil alors que les marins (ou marchands ?) lui donnaient des tapes dans le dos. D'autres Princes auraient pu demander à ce que leurs mains soient coupées... Otton se contenta de rire avec eux et de boire à leurs frais.

Ayant si bien démarré la soirée, le Premier Prieur décida de contourner le bâtiment pour accéder à l'étage... Opthimus n'était pas seulement libre : il avait mis une bouteille de côté. Otton ne pouvait pas jurer que ce soit du rhum. Mais c'était certainement fort.

Autant dire qu'il n'avait pas beaucoup dormi et qu'aucune magie ancestrale ne le protégeait contre le mal de tête qui pulsait à l'intérieur de son crâne. Il avait l'impression d'avoir un tambour de guerre à la place du cerveau et tout ce qui n'était pas un murmure était pénible durant la première heure de la matinée. Avec beaucoup de peine, il parvint à s'habiller, en Prince bien sûr et à ne pas confondre ses deux bottes. Il remercia le génie scientifique d'Excelsa pour le monte-charge du Fort qui lui permit de descendre sans avoir à prendre la route. Du bas de la falaise jusqu'au Palais, le trajet était gérable à pieds. Après un café bu à la va-vite dans son bureau, il descendit rejoindre Thalia.

Elle avait demandé à le voir quelques jours plus tôt et cette façon de débarquer n'était pas vraiment ce qu'il avait prévu... Mais un rendez-vous était un rendez-vous. Le Service à la Ville ne s'arrêtait jamais. En tout cas, il était certain qu'on ne pouvait canaliser la gueule de bois pour faire de la magie... Pas assez de douleur. Mais trop pour pouvoir l'ignorer...

- Bonjour. Du thé ? Ah. Oui, le serviteur qui se tenait à côté de la porte. Bonjour, Altesse. Café pour moi.

La première partie s'adressait à Thalia. La deuxième au serviteur. En public, ils pouvaient utiliser les belles formules. Ils avaient leurs titres respectifs, en plus de ceux d'Altesses, bien sûr. Mais ça, c'était pour eux.

Otton avait envie de demander à sa collègue de définir "trop faire la fête". Il était cependant préférable de ne pas tirer sur la corde dès le début. Il fronça les sourcils voyant tous les papiers étalés devant elle. S'il allait devoir les lire, ils n'allaient pas s'en sortir. Si elle comptait tout expliquer, ils en avaient pour des heures... Dans les deux cas, ce n'était pas gagné. D'habitude Maeva gérait ce qui unissait la Maison des Navigateurs au Prieuré... Du moins au quotidien. Les questions de sécurité relevaient de la Flotte.

Thalia Morlone avait l'air d'avoir plus de choses à dire...

- Je vais bien. Vous avez l'air en forme vous aussi... Pas faux. Elle semblait dynamique et déterminée : voilà ce qui était nécessaire pour la Ville. C'est juste pour nous deux tout ça ? Otton engloba dans un geste maladroit tous les papiers. On a pas besoin d'être Quatre ?

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

Thalia Morlone

Messages : 48
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 475

Au sommet ~ Otton. Empty
MessageSujet: Re: Au sommet ~ Otton.   Au sommet ~ Otton. EmptyJeu 25 Oct - 13:55

Thalia Morlone s'était beaucoup trop reposée sur ses acquis et elle le savait. Avec l'arrivée du nouveau Prince, de nouvelles mesures s'imposaient. Elle reprenait les choses en main depuis quelques semaines: alliance avec des commerçants assoiffés de pouvoir, discussions et flatteries du côté de quelques riches et l'un de ses prochains projets se tournait vers l'art. Malgré tout son désintérêt pour ce domaine elle avait fini par admettre que de l'influence émanait de ces cercles. Thalia Morlone était l'une des rares têtes fortunées d'Excelsa qui n'avait pas pris sous son aile l'un de ces artistes que tout le monde s'arrache. Il était temps que ça change.

Et en plus de tout cela la Princesse Navigatrice redoublait d'efforts dans son rôle pour la Ville. Elle faisait même un peu de zèle comme en témoignait la réunion d'aujourd'hui.

Pleinement occupée par les questions importantes du jour, elle ne remarqua pas tout de suite l'état du Premier Prieur. Ils se côtoyaient depuis longtemps et même s'il y avait eu quelques scènes que Thalia considérait comme un débordement de leur fonction, la Princesse Navigatrice estimait que l'on pouvait compter sur Otton. Il se montrait généralement serviable et correct.

Pour Thalia Morlone, l'allusion à la soirée précédente de son interlocuteur était un moyen de tisser des liens. Elle voulait marquer quelques points auprès du Premier Prieur. Thalia souhaitait rentrer dans le cercle d'influence de son interlocuteur mais elle doutait que son moyen de pression favori ferait l'affaire: si Otton Egidio aimait l'argent, il n'aurait pas choisi le Prieuré. Et si bâtir une fortune faisait partie de ses ambitions annexes, on l'aurait déjà remarqué. Il était discret et semblait se contenter de plaisirs simples. A moins qu'il ne trouvait son bonheur dans un domaine qui nécessitait uniquement de payer de sa personne... Et là Thalia n'avait aucun moyen de pression.

La Princesse Navigatrice était prête à multiplier les rendez-vous avec Otton Egidio. Lorsqu'elle releva le nez de ses notes et comprit enfin que le prieur n'était pas dans son assiette, elle y vit une brèche dans laquelle s'engouffrer. On était loin du but qu'elle s'était initialement fixé pour cette rencontre; elle s'en contenterait. En réponse aux questions d'Otton, Thalia se releva comme un ressort, la mine inquiète.

« Je vous ai rarement vu repousser du travail pour la Ville. Quelque chose ne va pas ? Les sujets étalés ici font partie de nos attributions, pour la plupart en tout cas... Je pense que l'heure n'est pas au relâchement... Est-ce que vous allez bien ? »

La Princesse Navigatrice se rapprocha d'Otton et posa une main sur son épaule.

« Je suis peut-être en train de déverser mon inquiétude sur vous » commença-t-elle d'un air songeur, tout en observant le visage vraisemblablement fatigué de son interlocuteur. Elle continua sur un ton plus rapide : « si vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas. Je fais venir de Kemeth les plus puissants élixirs, j'ai un peu de tout... Améliorer le sommeil, renforcer la concentration, prévenir les maladies de la saison froide, guérir la mélancolie... Je ne suis pas certaine de l'efficacité de ce dernier mais ça ne coûte rien d'essayer quand la situation l'exige. Dites-moi ce dont vous avez besoin. »
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Otton Egidio
Prince Prieur

Otton Egidio

Messages : 643
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1526
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

Au sommet ~ Otton. Empty
MessageSujet: Re: Au sommet ~ Otton.   Au sommet ~ Otton. EmptyVen 2 Nov - 11:36

Thalia s'est mise à parler. Beaucoup. Trop, en réalité. Ce n'était pas la même chose qu'Elikia, bien sûr. Le Prince Compositeur se perdait (et son auditoire militaire avec) souvent dans des explications trop longues ou des mots trop complexes. Otton comprenait ce que la Princesse Navigatrice lui voulait. Ou du moins, le premier degré de ses phrases. Par contre, c'était bien inutile comme questionnements et discours. Il n'était ni à l'agonie, ni sur le point de quitter la Ville en pleine crise. D'ailleurs, à sa connaissance, il n'y avait pas de crise du tout. Pas plus que d'habitude, en tout cas. Avec l'expérience, on en venait à comprendre que quelque chose, quelque part, est toujours une urgence pour quelqu'un, un individu. Le Prieuré raisonnait davantage en termes plus globaux. Si aucune armée ennemie n'était en marche vers Excelsa, aucune affaire n'était urgente à grande échelle.

Assis, le Premier Prieur sentait que ses yeux le piquaient. Pas que Thalia sente mauvais, loin de là. Mais il avait quand même du mal à les maintenir ouverts. Du coup, il les gardait plissés et clignait souvent, tentant de ne pas perdre le fil des inquiétudes de son interlocutrice. Elle avait toujours été une femme d'affaires redoutable. La Maison des Navigateurs avait, au cours de son histoire, fait Excelsa pratiquement autant que le Prieuré. Certainement plus, dans certains domaines. Cette organisation prestigieuse et puissante au possible l'avait choisie, elle, pour la représenter. Alors il ne fallait pas la sous-estimer.

Il choisit néanmoins de couper court aux soucis qui se déversaient dans sa direction.

- J'ai la gueule de bois, je ne suis pas mourant.

Par contre, pour ce qui était des moyens de pression, Otton demeurait effectivement un homme aux Plaisirs simples... ou du moins peu onéreux. En tant que meneur du Prieuré, il incarnait l'autorité morale à Excelsa. Si, contrairement à ce qui pouvait se faire à l'étranger, il n'était l'émissaire d'aucune force supérieure, il était au moins le protecteur d'Excelsa, humble gardien de l'héritage de Saint Gabriel. Et il prenait ce rôle très au sérieux. Habitué à une vie modeste, il s'efforçait de ne pas trop goûter aux joies d'une vie chère, comme celle qu'il aurait pu avoir en permanence au Palais. Les rares desserts qu'on préparait parfois dans les cuisines du Fort auraient suffit à son goût pour le sucre. Et il avait assez d'argent pour profiter des joies de l'Octo ou de quelques établissements moins prestigieux de temps à autre. Enfin, pour ce qui était de la chair, il était encore assez jeune pour séduire, aidé de son endurance quasi surnaturelle et de ses deux titres.

Cette dernière faiblesse était bien sûr sa plus grande et il eut été possible de le manipuler assez aisément en jouant sur ses pulsions. Mais en cinq années de règne commun, ni même avant cela lorsqu'il assistait la Princesse Hamilton, Thalia et Otton ne s'étaient rencontré en privé pour autre chose que leur devoirs envers la Ville ou des courtoisies d'usage. Sans s'en méfier autant que de Hanae, le Prince respectait bien trop sa consœur pour tenter quoi que ce soit. Et le stress dû à ses devoirs et aux nombreux faux-pas qu'il fallait éviter dans la haute société lui coupait souvent l'envie d'y penser.

- Je vous remercie, je ne pense pas que ce soit nécessaire. Du café et de l'eau, ça suffira, je crois.

Bien s'hydrater, voilà ce que lui avait recommandé l'apothicaire qui avait recousu l'une de ses blessures. Ils devaient bien tuer le temps et parlaient de leurs expériences avec l'alcool.

La main sur son épaule, mit Otton d'autant plus mal à l'aise. Était-ce un signe d'inquiétude ? D'une intimité naissante entre eux dans ces circonstances étranges ? N'étant pas certain de la réaction appropriée, le prieur resta immobile, un peu raide jusqu'à ce que le serviteur ne revienne avec un plateau.

- On peut commencer. Il mit deux cuillères sucre dans son café et mélangea bruyamment. Vous avez l'air très inquiète. Quelque chose de grave ?

_________________
Madame Guillotine !


Dernière édition par Otton Egidio le Ven 23 Nov - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

Thalia Morlone

Messages : 48
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 475

Au sommet ~ Otton. Empty
MessageSujet: Re: Au sommet ~ Otton.   Au sommet ~ Otton. EmptyMer 14 Nov - 16:24

Cette histoire d'attentat la chiffonnait. Bien sûr, on ne pouvait pas s'attendre à être protégé en permanence, le danger pouvait venir de n'importe où. Même en restant cloîtré dans sa chambre, on pouvait se faire assassiner. Alors Thalia sortait quand même. Cela l'aurait rassurée d'en savoir plus sur ce fameux incident de la fête de la Vie. Pourquoi avoir mené une attaque, contre qui était-elle vraiment dirigée ? Le chaos et la destruction n'étaient pas du goût de la Dame d’Ébène.

A en juger l'expression curieuse de son visage, Otton Egidio semblait éprouver certaines difficultés à garder les yeux ouverts. L'inquiétude de Thalia redoubla jusqu'à ce qu'il avoue l'origine de son état.

« J'ai la gueule de bois, je ne suis pas mourant. »

« Ah. »


La réplique était plate, avec une pointe de jugement et de déception dans le regard. La Princesse Navigatrice resta silencieuse et immobile quelques instants, fixant le mur face à elle. Ce n'était pas ce qu'elle avait espéré. Elle retrouva rapidement ses esprits et reprit le fil de leur conversation.

Lorsqu'elle posa sa main sur l'épaule d'Otton, elle s'imagina que le malaise de ce dernier était du à l'alcool. L'arrivée du serviteur libéra le Premier Prieur de la poigne autoritaire de Thalia.

Elle s'assit face aux papiers étalés sur la table et plongea fébrilement un sachet de thé noir dans sa tasse en porcelaine. On sentait bien que quelque chose clochait, qu'elle se retenait de dire ou de faire quelque chose.

La Princesse Navigatrice n'osait pas dévoiler l'ampleur de son inquiétude. Elle avait beaucoup trop d’orgueil pour ça: elle abordait habituellement un masque de maîtrise. Il n'était pas envisageable qu'elle avoue à quel point elle se sentait désemparée face à la situation.

« Cette réunion, c'est l'occasion de vous demander votre avis. Votre regard me serait très utile pour aborder la situation actuelle de la Ville sous un autre angle. Vous êtes pragmatique et fiable, vous. »

Thalia passa la paume de sa main sur les papiers étalés, hésitant sur la marche à suivre. Elle était ici pour parler de certains sujets en particulier. Les autres pouvaient attendre. Elle décida finalement d'aller droit au but, si Otton avait la gueule de bois, son attention serait peut-être limitée. Elle choisit le papier avec la mention de l'attentat dont le titre était souligné trois fois.

« J'essaie d'avoir un entretien avec l'Amirale mais avec nos emplois du temps respectifs nous avons du mal à nous coordonner. Je voulais en savoir plus sur l'incident de la fête de la Vie. Quelles sont les avancées de l'enquête... Avez-vous pu en parler récemment avec les concernés ? Quelle est votre opinion ? Peut-être avez-vous entendu quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Otton Egidio
Prince Prieur

Otton Egidio

Messages : 643
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1526
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

Au sommet ~ Otton. Empty
MessageSujet: Re: Au sommet ~ Otton.   Au sommet ~ Otton. EmptyVen 23 Nov - 9:53

Ah.

Ah ben oui. Prince ou pas, Otton était un homme, avec ses défauts et ses vices. Par rapport à d’autres dignitaires plus riches et plus décadents, il était toujours un modèle de décence. Au fond, il n’était pas différent des autres soldats ou des marins de la Flotte. Même les plus spirituels des prêtres-guerriers d’Excelsa avaient des permissions et du temps libre. Tous ne choisissaient pas de boire et de baiser, mais cela pouvait arriver. On était juste sur l’un de ces lendemains…

La remarque de Thalia, si appuyée soit-elle, ne fut pas perçue comme une attaque envers les autres Princes. D’autant plus que Hanae pouvait aisément être considérée comme fiable et pragmatique. Son pragmatisme était tel qu’il frôlait la cruauté quand il ne la devenait pas carrément. Otton but de son café, ignorant la sensation de brûlure qui lui agressa immédiatement l’intérieur de la bouche. Il réprima l’envie de se téléporter sur le siège d’à côté pour canaliser cette douleur et fronça les sourcils.

- Dites-moi tout.

Et elle lui fit part de ses inquiétudes. Les événements de Viminal étaient pour le moins inquiétants du point de vue politique, tragiques pour le Prieuré et à la limite du divertissant pour l’Amirale elle-même.

- L’enquête est en cours, la sécurité à la frontière a été renforcée. Maeva est en sécurité. Son entourage s’était vu agrandi de plusieurs prieurs triés sur le volet. L’amie et collaboratrice principale du Premier Prieur ne pouvait être la cible d’un attentat qu’une seule fois. Les preuves réunies à ce jour indiqueraient une implication de Suran. Otton se gratta la joue et but encore un peu de café. Il sentait son esprit s’éclaircir lentement. Mais j’avoue qu’avec tout l’or qu’ils disent qu’ils ont, il auraient pu payer quelqu’un de plus compétent. Maeva a tué son agresseur à mains nues, à ce qu’on m’a dit...

La sécurité de l’Amirale ne l’inquiétait pas tellement. Elle vivait pratiquement à bord de la forteresse la plus redoutable du Continent, entourée d’un équipage prêt à mourir pour elle. Il lui avait interdit de prendre d’autres vacances dans un futur proche. Par contre, Otton avait un doute sur la raison de cette tentative d’assassinat. Il ignorait s’il pouvait en parler avec Thalia. Maeva avait-elle eu le temps d’aborder son projet de conquête avec sa Princesse ? Probablement non. Ils avaient prévu d’attendre le prochain Conseil alors seule Hanae était au courant… Avait-elle vendu le secret de cette idée à Suran ? C’était improbable. Si l’une des Princesse était un agent suran, ça se saurait. Elle ferait plus que revendre des rumeurs abordées à l’Opéra… D’un autre côté si ce n’était pas la raison de la tentative d’assassinat… C’était une sacrée coïncidence.

- Nous sommes parés à toute éventualité. Les frontières terrestres sont gardées, on patrouille le long des côtes. La Ville est aussi sécurisée contre les menaces extérieures que cela est possible.

Les menaces intérieures étaient raisonnablement couvertes aussi, mais pas toutes. Impossible de fouiller la maison et la vie de chaque citoyen pour chercher des traîtres ou des sympathisants suran dans le tas. L’enquête doit suivre son cours sans que tous les diplomates et commerçants étrangers ne quittent la Ville en panique.

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Au sommet ~ Otton. Empty
MessageSujet: Re: Au sommet ~ Otton.   Au sommet ~ Otton. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Au sommet ~ Otton.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Excelsa Intérieure :: District Domina :: Palais Princier-
Sauter vers: