Partagez | 
 

 Phineas freakin' Gold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phineas Gold
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 34
Fiche : Vox Populi
Vice : Franc-parler
Faction : Citoyens
District : Sainte Hélèna
Influence : 267
Occupation : Journaliste
Disponibilité : Vous en faites pas pour moi

MessageSujet: Phineas freakin' Gold   Ven 24 Aoû - 21:28


Ma plume sera vecteur de vérité !


L'enfance et la jeunesse de Phineas ont été... banale. Pas de drame familial, pas de conflits, pas d'éclats de voix, rien qui ne puisse créer le moindre traumatisme. Le jeune garçon est né, fils unique, au sein d'une famille aimante avec un papa, Finn Gold, et une maman, Dollie Gold, née Lovell. Ils s'étaient rencontrés sur le lieu de travail, au sein d'une entreprise financière du district Manufacturier. Ils n'étaient ni aisés, ni démunis, et la petite famille vivait dans un petit appartement à Sainte Hélèna. Comblé d'affection Phineas apprenait à lire, écrire, compter. Il développa très vite une passion pour les mots, plus encore, il démontra un certain talent, signe qu'il ne suivrait pas les traces de ses géniteurs pour entrer dans le monde de la finance.

Peu leur importait, en réalité, que leur rejeton ne soit pas un mathématicien. Excelsa étant une ville remplie d'opportunités, les Gold laissèrent Phineas poursuivre ses rêves. À l'âge de 16 ans, il entra au Conservatoire, avec l'envie de devenir un romancier reconnu. Mais au fil des semaines, des mois, des années, le futur journaliste se désintéressa peu à peu des belles tournures de phrases et de la poésie, pour s'intéresser à la vérité. Il avait toujours été un étudiant honnête, ni brillant ni en difficulté. Mais évidemment, surtout dans les premières années, il avait été le témoin de tricheries pendant les examens. Certains étaient pris par la patrouille, d'autres passaient entre les gouttes. Fervent croyant que seul le travail méritait d'être valorisé, Phineas n'avait pas hésité à dénoncer certains de ses camarades. La vérité avant tout. Ça lui avait valu ses premiers ennemis.

Toutefois, ce besoin de toujours être honnête, de ne pas mentir, ne se mariait pas vraiment avec ses anciens rêves d'écrivain. Il aimait, dans sa jeunesse, les romans fantastiques, où l'invraisemblable était nécessaire au récit. Parce qu'après tout, les dragons, ça n'existe pas, c'est un mensonge. À force de réflexion, le journalisme s'imposa à Phineas comme un idéal. La possibilité d'ouvrir les yeux à ses concitoyens, de leur montrer la vérité, était devenue comme une obsession. Au sein du Conservatoire, il trouva des amis qui partageaient sa vision. Ensemble, ils fondèrent le Vox, qui deviendrait plus tard le journal numéro 1 d'Excelsa.

Les débuts furent difficile. Les premiers membres de la rédaction ne disposaient que d'une seule (vieille) presse pour imprimer leurs écrits, et trouver des mécènes pour financer le papier était également une tâche fastidieuse à mener de front avec les études. Pour faire plaisir à ses parents, Phineas voulut dans un premier temps obtenir un diplôme, quand bien même le journalisme était devenu son réel objectif. Dès qu'il avait une seconde libre, il allait quasiment harceler les imprimeurs, rédacteurs et autres éditeurs pour chercher du travail et affiner sa plume.

Les nuits complètent se firent de plus en plus rare. Durant un temps, quelques semaines seulement, le jeune homme ne dormait plus que trois heures par nuit. Un rythme insoutenable qui le poussa à abandonner le Conservatoire afin de se consacrer à plein temps à sa passion. Un pari risqué, mais qui s'est rapidement avéré payant. À force de travail et d'abnégation, Phineas et ses collaborateurs ont été capable de louer un petit bâtiment servant de QG au Vox. De son côté, Gold s'est également trouvé un chez-lui modeste, à peine deux rues plus loin.

Le Vox, son bébé, s'est développé au fil des ans. D'une petite production vendue à la criée dans les rues du district Sainte Héléna, le journal était devenu LA référence d'Excelsa. Imprimé chaque jour à plus de 100 000 exemplaires, grâce aux différentes presses que la rédaction a pu s'offrir, il est désormais vendu dans des kiosques, au moins dans les quartiers plus aisés. Phineas est extrêmement fier de ce qu'il a accompli. La rédaction a conservé son noyau dur initial, mais a également accueilli de nouveaux éléments au fil des ans.

Désormais, avec l'arrivée d'Elikia Lutyens au pouvoir, une légère inquiétude peut se faire sentir dans les locaux du Vox. Est-ce la fin de leur petite aventure idyllique, où la censure était quasiment absente ? Le pouvoir en place allait-il tenter de leur imposer une nouvelle direction ? Désirerait-il transformer le Vox en un outil de propagande ? Phineas observe cela avec la plus grande attention. Il a appris à se méfier de tout le monde, mais plus particulièrement des gens au pouvoir. C'est pour cette raison qu'il désire rencontrer le Prince Compositeur au plus vite, afin d'échanger leurs points de vue.

En attendant, le travail continue. Le journaliste s'efforce chaque jour de rendre son bébé meilleur qu'il ne l'était la veille. La concurrence est rude, mais Phineas fera tout pour rester au top. Sauf mentir. Ce n'est pas dans ses gènes.
Nom :  Gold
Prénom :  Phineas J.
Âge : 26 ans, né le 17 jour de la Saison de la Forge 1100.
Genre : Homme
Titre(s)/Métier : Journaliste et rédacteur
Faction : Citoyen
District : Sainte Héléna
Vertu : Vérité
Vice : Franc-parler
Etranger : Non
Pouvoirs : Construction Mineure : la Rédaction du Vox
Construction Mineure : le Studio de Phineas
Sciences humaines
Partisans
Charme

opinions

Du berceau à son studio de Sainte Héléna, Phineas s'est appuyé sur une grande ligne directrice : ne croyez jamais quiconque sur parole. Qu'importe le nom, l'âge, le sexe où le statut social d'un interlocuteur, le journaliste ne le prendra jamais au mot. Il n'hésitera pas non plus à vérifier par lui-même toutes les informations qu'il reçoit, qu'elles soient potentiellement publiables ou non. Enfant du peuple et ancien élève du Conservatoire, Gold est, tout comme le reste de sa famille, un fervent patriote, et par extension s'identifie parfaitement à la Foi Excelsienne. Pour rien au monde il ne souhaiterait quitter définitivement les rues qui l'ont vu naître. En revanche, il serait sans doute extatique à l'idée de mener des reportages inédits en terres étrangères. Visiter la République de Suran fait d'ailleurs partie de ses objectifs, tant professionnels que personnels.

Le regard occasionnellement tourné vers l'étranger, Phineas est une personne extrêmement ouverte d'esprit. Chaque personne a sa propre histoire à raconter, et il estime que tous peuvent, et même doivent servir à la grandeur de la Ville. D'un point de vue professionnel, chaque âme d'Excelsa est une source d'information potentielle, c'est pourquoi le journaliste s'efforce de se montrer cordial en toute occasion. Évidemment, il est déjà arrivé plusieurs fois que ses écrits irritent certaines personnes. Mais l'abnégation faisant partie des qualités du jeune homme, il s'efforcera toujours de calmer les potentielles tensions, afin de pouvoir obtenir une interview ou un reportage dans le futur.

Avec l'élection du Prince Lutyens, la presse se retrouve sous la responsabilité du Conservatoire. Une nouveauté que Phineas accueille avec un fort scepticisme, craignant que la censure se fasse plus forte et les libertés moins étendues qu'auparavant. Il attend néanmoins de connaître un peu mieux le responsable de la surveillance des médias avant de dire ou faire quoi que ce soit.

Par ailleurs, Phineas s'est, au fil des ans, fait défenseur de l'idéologie de la Grande République. Selon lui, chacune des factions d'Excelsa devrait être impliquée et active dans les grandes décisions sur la direction que la Ville doit prendre. Il n'a rien contre les quatre Princes en place, ni contre le système en tant que tel. Il estime simplement qu'un conseil élargi serait plus bénéfique. Pas nécessairement opposé au Socialisme prôné par le nouveau Prince, il pense toutefois qu'il ne s'agit que d'une douce utopie.
 

Descriptions

Phineas n'est pas un grand homme, au sens littéral de la chose. Du haut son mètre soixante-dix, et encore, il se permet de gruger de quelques centimètres, le jeune homme se fond dans la masse. Il n'est pas non plus bien épais. À force de courir aux quatre coins d'Excelsa à la recherche d'informations, ses jambes sont celles d'un homme qui a l'habitude de battre le pavé, mais son activité professionnelle ne lui laisse clairement pas le temps de se construire un physique de Prieur. Cela se voit également sur son visage : ses joues, déjà un peu creuses, sont mangées par une barbe de quelques jours. Ses yeux verts sombre sont souvent obscurcis par les cernes. Ses cheveux d'un brun clair ne sont que trop rarement bien coiffés. De sa bouche, son atout maître, sort régulièrement la fumée d'une cigarette. Le journaliste ne sort jamais sans un paquet. Le tout donne à Phineas un style faussement négligé, qu'il aime à entretenir, notamment avec ses choix vestimentaires. En effet, pas de beau costume pour le journaliste du Vox. Gold aime les vêtements simples, un peu passe-partout. Il prend ses vêtements une taille trop grande, afin de cacher sa silhouette un peu trop fine à son goût.

Dans la vie, le caractère de Phineas se reflète dans son style vestimentaire : simple. Le Vox est son bébé, et il ne compte pas ses heures pour accroître toujours plus la réputation du journal. Au fil des années, les heures de sommeil ont peu à peu laissé place aux heures de rédactions, tant et si bien qu'il est rare que le jeune homme dorme plus de sept heures. Grâce au réseau qu'il s'est construit, le rédacteur peut être rapidement alerté dès qu'un événement survient à Excelsa. Il n'hésitera alors pas à courir à l'autre bout de la ville, si ça signifie dénicher un scoop. Interroger les témoins d'un événement, échanger avec ses collègues journalistes, fureter là où il ne devrait pas être, c'est ainsi que se résume la vie sociale de Phineas. Une vie dédié à son métier qui ne laisse que peu de place aux rencontres romantiques. Célibataire endurci, il considère toutefois avoir tout le temps devant lui.

Son passé d'étudiant au Conservatoire a aiguisé son don naturel pour les mots. Que ce soit par la plume ou par la parole, Phineas aime s'exprimer. Pour lui, seule la vérité compte, et il n'hésitera pas à la crier haut et fort, quitte à s'attirer quelques ennuis. Sans doute manque-t-il de tact lorsqu'il s'agit de dire les choses qui fâchent. Mais c'est en se refusant au mensonge que Gold a construit sa réputation et celle de son journal. Méticuleusement, le journaliste vérifiera chacune de ses sources avant de passer en rédaction. C'est en étant un bourreau de travail, intransigeant tant avec ses collaborateurs qu'avec lui-même, que Phineas a contribué à faire du Vox le journal le plus lu d'Excelsa. Toutefois, il ne s'attribuera jamais tout le mérite d'une réussite, et s'efforcera de ne jamais se reposer sur ses lauriers. Même si une soirée alcoolisée et quelques cigarettes pour fêter un événement positif, ça ne se refuse pas.

Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 579
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1465
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: Phineas freakin' Gold   Ven 24 Aoû - 23:00

Salutations et bienvenue au premier TC du Forum ^^"

Comme nous en avons discuté, je suis très content de cette interprétation du Phineas donc le personnage est à toi !

Je vais te valider, mais comme une grosse MàJ arrive ce weekend, ce serait bien d'attendre qu'elle soit faite, avant de jouer ^^ Bref : bon Jeu à toi !

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
 
Phineas freakin' Gold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blue, gold and silver glitterbug
» pigment old gold
» Comparaison entre Vanilla et White Gold
» Cadeau d'anniversaire Sephora Black/Gold 2014
» Carte Sephora Gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Registre de la Population :: Validées-
Sauter vers: