Partagez | 
 

 Besoin spécial [PW Artemis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 101
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 161
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Besoin spécial [PW Artemis]   Ven 10 Aoû - 23:53

Au sein de l'Apothicariat, Sigmund von Einzbern n'avait jamais eu de grandes responsabilités. Il avait réussi ses études avec brio, il enseignait aux premières années les bases de l'alchimie, mais c'était tout. Il menait ses expériences de son côté, avec des comptes à rendre au directeur de sa branche, corrigeait ses copies, rentrait chez lui très tard, consommait de la drogue jusqu'à s'endormir et recommençait ce cycle le lendemain matin.

Mais depuis sa rencontre et ses discussions avec le directeur de la faction, Eidrich Palmer, l'ambition de Sigmund renaissait. Depuis la mort de son père, l'alchimiste s'évertuait à rester bien à sa place, à ne pas faire de vague. Mais il avait participé à cette autopsie en compagnie du Directeur et du Légiste, et Monsieur Palmer avait été clair : il comptait sur lui. Juste avant ça, il lui avait demandé l'impossible ou presque, mais c'était le genre de projet expérimentaux qui motivaient le chercheur. Après tout, son idée d'élixir de stase ressemblait fort à un travail de très longue haleine. Peut-être même mourrait-il avant de trouver la solution à ses problèmes.

Désormais, il se sentait apte à redoubler d'ardeur dans ses recherches. L'élixir du docteur Olgh et l'opium l'aidaient à surmonter sa peine, au moins le temps de quelques heures. Parfois, il se disait qu'il ferait bien de commercialiser lui-même ces substances, au moins un petit peu sous le manteau, histoire de couvrir ses propres dépenses. Parce qu'il était loin de rouler sur l'or. L'histoire avec Maï lui avait coûté cher, et il ne doutait pas que l'affaire ressurgirait au pire des moments. Quand à la drogue, évidemment, ce n'était pas gratuit.

Pourtant, si Sigmund se rendait aujourd'hui dans le district Manufacturier, c'était pour parler affaire. Dans le but d'accélérer ses recherches, il avait entrepris des démarches auprès de la verrerie Zarzycki et de son patron, Artemis Fletcher. D'une lettre manuscrite, il avait sollicité un rendez-vous avec l'Industriel.

Cher Monsieur Fletcher,

Enseignant-chercheur en alchimie au sein de l'Apothicariat, je mène des expériences nécessitant du matériel de pointe. Par la présente, je sollicite un rendez-vous afin de discuter d'une livraison de récipients tels que fioles, ampoules à décanter, erlenmeyers etc. Je me tourne vers vous car mes travaux nécessitent du matériel de pointe.

Bien cordialement
Sigmund von Einzbern


L'alchimiste n'avait pas le sens des belles tournures de phrases, flatteuses et bien enrobées. Il allait droit au but et ne se perdait pas en formule de politesse. C'était un style de docteur, en quelque sortes. Par chance, sa missive avait reçu une réponse positive, un rendez-vous avait été convenu, et voilà Sigmund qui pénétrait dans l'Usine de la verrerie.

Alors qu'il embrassait le coeur de l'entreprise du regard, un employé le pria de le suivre. Il fut amené d'abord dans un vestibule, où d'autres personnes, tirés à quatre épingles, attendaient patiemment. Fletcher devait être un homme occupé. En ce sens, la capacité de Sigmund à émettre directement une proposition, sans se perdre en formule de politesse, devrait bien arranger son interlocuteur.

Le docteur von Einzbern patienta encore un petit quart d'heure avant d'être invité à entrer dans le bureau.

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Fletcher
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 36
Fiche : AF
Vice : Rancune
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Influence : 116
Occupation : Propriétaire de la Verrerie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Sam 11 Aoû - 7:10

Du papier, encore du papier et plus de papier. Le travail sur le plancher te manque par moment mais c’est lorsque tu descends dans la chaleur même de l’usine que tu es bien content d’être au frais dans ton bureau vitré et équipé de ventilation. Merci ingénierie pour cette invention ! Parmi les nombreux papiers qui jonche ton bureau il y a les lettres que tu prends soin de lire toi-même. Voilà bien une tâche que tu trouve divertissante entre les menaces de mort et les demandes spéciales. Tu trouve toujours le temps pour les projets intéressants. La tournure des mots employer dans cette lettre t’on bien fais marrer sur le coup mais tu ne peux qu’avouer être aussi mauvais en écriture que ce dernier. Ce n’est pas pour rien que tu paie une secrétaire.

Quoi qu’il en soit, tu fais rédiger une réponse positive que la secrétaire se charge de transmettre à son destinataire. Quelques jours plus tard l’on t’avisa que ton rendez-vous de 13h était arrivé. La réunion s’était légèrement éternisée avec quelques-uns de tes responsables sur le plancher. C’est ce qui arrive quand tu propose un petit verre pendant une conversation… Les trois hommes sortirent du bureau en rigolant, saluant d’un geste poli de la tête le monsieur qui attendais son tour.

Kassandra, la secrétaire, mena donc l’homme à la porte du bureau. Elle toqua deux fois avant d’entrer et d’annoncer la venue de son rendez-vous de 13h.

« Monsieur Ein-Einzberg. »

Elle ne sembla pas très sure de sa prononciation sur le coup et adressa un petit sourire gêné au scientifique avant de lui céder le passage. Quant à toi, tu as encore cette repousse de deux jours sur la mâchoire, vêtu d’une simple chemise blanche jauni par un peu d’usure, des bretelles pour retenir ton pantalon gris. Tu semble vraiment très simple en fait… sans ton haut de forme et ton veston accrocher sur le mur, tu es monsieur tout le monde.

« Kass’ Veux tu bien t’assurer de ma mise avant la fin de la journée ? Merci. »

Que tu lâche à la demoiselle en te levant pour accueillir le nouveau venu voulant t’assurer que ton argent soit placer sur les bons avirons. Elle acquiesça d’un sourire et d’un geste de la tête avant de quitter et laisser les deux hommes seuls dans le bureau. Une pièce assez grande sans trop l’être, bien rangé et présentant quelques sculptures de verre ici et là. Sur les murs, quelques peintures diverses pour un brin de couleur mais rien qui ne soit vraiment très tape à l’œil.

« Bonjour ! Pardon pour l’attente. Je vous offre quelque chose à boire ? »

Tu désigne le petit bar avec les deux ou trois bouteilles que tu garde pour la visite.

« J’ai aussi de l’eau si vous préférez. »

Tu n’hésite pas à t’approcher de l’homme pour venir lui serrer la main. Dans tes mouvements, il n’y aucune hésitation, tu es ici chez toi, donc sur un terrain que tu connais bien et maitrise à la perfection. De plus, tu es dans la position de celui qui as l’avantage ce qui ne manque pas de te plaire et te rassurer ! Tu préfère ça que de te déplacer chez tes clients là où tu ressens un désavantage du terrain. Quoi que ton interlocuteur désire tu le lui serviras si besoin, sinon, tu l’inviteras à prendre un siège afin de pouvoir discuter.

« Donc, expliquez-moi, en quoi pourrais-je bien vous être utile aujourd’hui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 101
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 161
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Sam 11 Aoû - 17:00

La secrétaire l'invite à pénétrer dans le bureau, qui surplombe l'Usine. Immédiatement, Sigmund apprécie la fraîcheur du lieu, qui s'oppose totalement à la chaleur étouffante du rez-de-chaussé. Une chaleur on ne peut plus normal, du moins le suppose-t-il. Il n'est pas un connaisseur, mais il lui semble que pour donner au verre la forme qu'on souhaite, il faut d'abord le chauffer pour le modeler. Un peu comme dans une forge ? Un questionnement qui s'évapore bien vite, alors qu'il serre la main d'Artemis Fletcher.

Ce dernier invite sa secrétaire à vérifier "sa mise". Parle-t-il de la course d'aviron ? Sigmund a également parié quelques ducats, sans trop y croire. Il n'y connaît rien, à son niveau c'était presque jeter de l'argent par les fenêtres. Mais si sur un coup de chance, son pari venait à se fructifier, cela serait d'une grande aide. Pour payer Maï, puis sans doute pour payer la livraison de la verrerie. L'alchimiste suspectait bien que les services de Fletcher ne seraient pas gratuits, et il manquait un peu de fonds.

La pièce était spacieuse, sobrement décoré. Un peu de verres et un peu de peinture. En bon hôte, son interlocuteur lui offre un verre. Sigmund est tenté de demander quelque chose de fort, mais il se ravise bien vite. Si des négociations doivent avoir lieu, mieux vaut rester lucide. Le patron de la verrerie n'est pas un débutant en affaire, contrairement à von Einzbern. Il allait déjà avoir du mal à obtenir quoi que ce soit, autant ne pas ruiner toutes ses chances.

Oui, de l'eau, ce sera parfait, merci.

Prononcer ces mots sans trop bafouiller le détend un peu. Il prend place sur le siège que lui indique Artemis. Il l'observe. L'Industriel a laissé son veston et son haut de forme sur le côté. Nul doute qu'il doit transpirer l'élégance lorsqu'il se présente en costume complet.

Sigmund hésite. L'homme semble mener un quotidien chargé, il serait sans doute plus sage d'aller droit au but afin de ne pas lui faire perdre son temps. Mais il pourrait également enrober un peu ses demandes, peut-être inspirer la sympathie de Fletcher. Arguer qu'il aiderait beaucoup la science ? Est-ce que ça pourrait marcher ? L'alchimiste n'en était pas sûr, du tout.

Merci de me recevoir dans de si brefs délais. Commença-t-il, poli. Je suis chercheur en alchimie, à l'Apothicariat. Naturellement, nous avons accès à du matériel commun pour nos recherches. Néanmoins, je me lance actuellement dans un projet de grande ampleur, auquel je compte consacrer énormément d'heures. Je pense que le jeu en vaut la chandelle. Mais pour mener à bien ce projet, j'aurais besoin de plus de matériel. C'est pourquoi je fais appel à vous.

Pour l'heure, Sigmund décida de ne pas se perdre en termes techniques, en fioles, erlenmeyer et autres récipients bien plus pointus dont le nom n'était même pas maîtrisé par ses collègues. Ni par lui d'ailleurs, mais il avait une petite liste dans la poche intérieure de sa veste.

De même, il choisit de ne pas s'épancher sur la nature de ses projets. Mettre la magie kemethie dans une fiole, ce n'était pas le genre d'expérience qu'on criait sur tous les toits. Même si Artemis en demandait plus, par politesse ou réelle curiosité, l'alchimiste resterait évasif.

La qualité de vos produits n'étant plus à prouver, je sollicite donc votre aide pour la production.

Au fond, Sigmund ne doutait pas qu'Artemis accepterait. C'était un travail qui, à défaut d'être innovant ou difficile, était légal et payé. C'était justement ce dernier point qui inquiétait le chercheur. Il pouvait, il le pensait, régler la note. Mais cela se ferait obligatoirement aux dépens de ses consommations de substances. Le dilemme était réel...

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Fletcher
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 36
Fiche : AF
Vice : Rancune
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Influence : 116
Occupation : Propriétaire de la Verrerie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Sam 11 Aoû - 21:25

Oui, ta mise. Pour ta part, tu compte bien assister aux festivités ! Une occasion de plus de sortir en public et démontrer que tu es bon joueur et fidèle partisant de sport alors qu’en fait tu te moque bien de tout ça, ce n’est qu’une façade de politesse et de mondanité. Tu crois tout de même pouvoir y trouver un certain plaisir malgré tout car tu aime parier et jouer de la chance qui es tienne. Quoi qu’il en soit ton invité se montre prudent en demandant un verre d’eau alors que tu as du très bon alcool à proposer. Ce qui ne te choque pas le moins du monde étant donner que tu as fait la même chose récemment pour marchander avec la patronne de l’Octo.

Tu sers donc un verre d’eau pour le monsieur et tu ose prendre un petit verre de rhum ambré que tu gouteras sans doute du bout des lèvres car tu ne veux pas sous-estimer ton homologue et sa possible capacité de marchandisage. Tu ne le connais pas, donc tu n’as aucune idée de ce qui t’attends avec ce dernier. Le verre poser sur le bureau devant Sigmund, tu prends place de l’autre coté pour écouter sa demande. Ce qui te surprend un peu est qu’un homme seul, un chercheur visiblement, vienne demander du matériel de pointe. Ne serait-ce pas le devoir d’un sous-traitant général ? Quoi qu’il en soit tu reste aussi neutre que possible, ne laissant pas transparaitre tes questionnements.

Sa demande te donne l’impression de faire une commande spéciale pour un seul homme mais ce dernier est-il subventionné par l’Académie ? As t’il les moyens de s’offrir tes services ? Car tu ne voudrais pas essuyer de perte ou perdre de l’argent dans un projet qui ne te touche pas le moins du monde. Tu es un industriel, la mécanique ça te connait mais si l’on débat de chimie et de composante quelconque on perd ton attention.

Tu trempe le bout de tes lèvres dans le rhum. T’aime bien que l’on te caresse dans le sens du poile et tu ne va pas empêcher l’homme en face de toi de te complimenter.

« C’est toujours un plaisir de pouvoir aider la science. »

Même si ce n’est pas ton domaine tu peux toujours te montrer poli. Tu apprécie aussi le coté directe de ton homologue et tu décides d’en faire autant.

« Je ne voudrais pas être déplacé mais j’aimerais savoir qui va subventionner le matériel ? »

A dire vrai c’est sans doute le seul point qui t’importe dans tout ça ! Car tu peux traiter n’importe quel verre et faire n’importe quel récipient dont aura besoin le scientifique, aussi imprononçable soit le nom du dit récipient.

« Je suis tout à fait disposer à répondre à votre requête, je veux seulement m’assurer que ce ne soit pas un don de charité. »

Pas que tu ne soit pas altruiste ou charitable mais tu as certaines limites, une usine et des employer a payer.
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 101
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 161
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Dim 12 Aoû - 23:40

Comme prévu, Fletcher ne rejette pas sa proposition. Bien évidemment, il n'avait aucune raison de le faire, à moins qu'il ait eu une aversion personnelle pour les alchimistes, ou pour l'Apothicariat en général. Il y en avait, surtout dans les quartiers moins favorisés, qui grinçaient des dents face aux blouses blanches. Sigmund ne comprenait pas vraiment cet état d'esprit. Dans 9 cas sur 10, c'est auprès des apothicaires que les Excelsiens vont se faire soigner... alors les haïr est quand même plutôt néfaste pour l'espérance de vie !

Mais, toujours comme prévu, c'est surtout l'aspect financier qui intéresse Artémis. L'Industriel connaît son métier, il ne dépensera pas du temps et de l'argent dans une production s'il n'est pas sûr de la rentabilité. Sigmund a conscience de ça, mais il va avoir besoin de négocier des mensualités. Et éventuellement de bluffer un peu le temps... et bien de gagner un peu de temps.

C'est moi qui effectuerait les paiements. Il s'agit de matériel que j'utiliserais dans un cadre privé, bien que mes recherches soient subventionnées par l'Apothicariat.

Pour l'instant, cette histoire de subvention n'était pas totalement vraie. Bien sûr, la faction finançait une partie des recherches qu'il menait dans son laboratoire. Mais maintenant qu'il voulait accélérer les choses et continuer à travailler de chez lui, il n'était pas certain qu'il parviendrait à négocier plus de fonds. Mais les subventions mensuelles qu'il recevait jusqu'à maintenant ne seraient pas de trop pour régler la note.

Bien que l'alchimiste ne soit pas un expert en négociation, il ne commit pas l'erreur du débutant. Dire la vérité, c'était avoué qu'il ne s'était pas renseigné sur les prix pratiqués par la verrerie. Et ça, c'était laisser la porte ouverte à une subtile augmentation des tarifs. Il avait connu ça avec Maï, en mentionnant l'existence d'une fiche révélant des détails gênants pour l'Oisillon. Pas deux fois.

Bien évidemment, je peux vous assurer que je ne viens pas faire la charité. Si vous le voulez bien, nous devrions pouvoir nous arranger sur des versements mensuels.

Désormais, restait encore à convenir de la somme de ces versements mensuels, ainsi que de la liste des fournitures dont Sigmund allait avoir besoin. Pour réaliser la totalité de ses recherches dans de bonnes conditions, il allait avoir besoin de l'attirail complet du petit alchimiste.

J'ai préparé une liste des différents produits dont j'aurais besoin, si vous le permettez.

Suite à cela, Sigmund fouille rapidement dans la poche intérieure de sa veste et en sort la liste. En clair, tous les récipients possibles et imaginables de l'alchimie sont représentés, avec en annexes les schémas représentants les outils dont le nom n'était pas clair. Il tendit les quelques feuilles à Artemis, avec un sourire poli.

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Fletcher
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 36
Fiche : AF
Vice : Rancune
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Influence : 116
Occupation : Propriétaire de la Verrerie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Lun 13 Aoû - 3:57

Que tu sois un simple commerçant, un prieur ou peu importe le dessein que tu sers, tant que tu es assuré d’être payé, tu ne regarde pas plus loin. Tu rends un service dans le domaine du verre tant et aussi longtemps que tu as les ducats qui viennent avec. C’est la façon dont tu vois les affaires, ne jugeant aucunement tes clients et ne cherchant qu’à rendre satisfaction avec des produits de qualités. Ton prédécesseur n’avait pas la même mentalité, ce dernier portait une attention quasi maladive sur les origines de ses acheteurs tandis que toi tu préfère de loin le profit et la notoriété. Un peu comme une pute qui écarte les jambes quand le ducat sort des poches du client. Oui, t’es une pute mais une putain dispendieuse.

Au début des mots de ton homologue tu reculas légèrement sur ton siège, « Cadre privé » mais éventuellement tes doutes se dissipèrent lorsqu’il évoqua que l’Apothicariat le subventionnait pour ses recherches. Donc tu auras affaire à Sigmund pour les paiements, mensuel. La mensualité n’a rien de nouveau pour toi puisque tu fonctionne ainsi avec plusieurs commerces et établissement dont le roulement du verre est constant. Le matériel est magnifique et transparent mais aussi très fragile.

« Vous ne serez donc pas gêner si je contacte l’Apothicariat afin de m’assurer que tout est en ordre ? »

Car en fait, rien ne te dit que Sigmund est vraiment un alchimiste au service de l’Apothicariat. Et tu te donne le droit de vérifier la source de ses revenus comme le ferrai n’importe quel prêteur. Tu n’imagine pas que ce dernier te ment sur quoi que ce soit, tu suis seulement les procédures en cas de clients particuliers afin de t’assurer qu’il n’y a pas de casse. Un peu comme un banquier qui prête de l’argent et qui veux savoir si le client est fiable et bon payeur.

« Les versements mensuels me conviennent tout à fait, je procède ainsi pour plusieurs de mes clients. »

Tu cherche quand même à le rassurer et lorsqu’il te tend la liste de ses besoins tu comprends rapidement que ce n’est que tu charabia a tes yeux. Ne connaissant pas la moitié de ce qui est inscrit sur les feuilles tu te demande même si Sigmund les comprend tous… Mais le remettre en question n’est pas ton intention. Dans les livres qui orne la bibliothèque derrière toi il doit sans doute y en avoir qui sont spécialisés dans le domaine médical. Tu fournis déjà l’Apothicariat pour ses besoins de base et tu as donc déjà quelques moules dont as besoin l’Alchimiste. Il n’y a que le matériel encore plus pointu qui te demandera du véritable travail de recherche.

« Je dois admettre… que je ne comprends pas la moitié de ce qui y est écrit ! »

Que tu lâche dans un rire un peu honteux mais de bonne guerre.

« Mais tant que cela touche le verre, je peux faire tout ce dont vous avez besoin, ça j’en suis certain. »

Et en effet, tu n’as aucune incertitude sur le sujet. Tu es le maitre du verre après tout ! Certains récipients demanderont surement de ton propre temps, ce qui ne te gêne pas le moins du monde car c’est le genre de défi que tu aime relever par toi-même. Du matériel de pointe pour un client privé. C’est quand même très intéressant.

« Et si possible, vous n’hésiterez pas à recommander mon travail au sein de l’Apothicariat, j’espère ? »

De la publicité, toujours plus de contacts et de pub.

« Je desserre déjà pour le matériel de base mais si je peux aussi servir dans le domaine plus pointu ça serait plaisant. »

Tu aime rentabiliser les moules pour un besoin plus général. Afin que les formes ne soient pas destinées qu’à un usage unique et oublier dans le fond d’une armoire pendant plusieurs années, car mine de rien chaque forme de ce genre est une perte de profit en fabrication et n’est souvent que rentable si utilisé souvent et à répétition. Tu na peut-être pas eu une grande éducation ou été à l’école très longtemps mais tu as certainement un don pour le domaine des affaires. Ton prédécesseur t’ayant enseigné tout ce qu’il sait sur le verre et la gérance d’une entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 101
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 161
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Mer 15 Aoû - 16:46

Lorsque Artemis mentionne qu'il compte contacter l'Apothicariat, une ombre passa rapidement sur le visage de Sigmund. Peut-être, finalement, aurait-il été préférable de d'abord passer par l'intendance de la faction avant de prendre l'initiative de contacter la verrerie. Il filerait rapidement contacter son chef après cet entretien. Sa bourse de recherche actuelle lui permettrait de régler mensuellement. Au pire, il ajouterait une partie de son salaire. Cela serait gênant s'il comptait se procurer plus d'ingrédients pour préparer son élixir, mais avec les réserves que lui avait fait Maï, il devrait s'en sortir.

Bien entendu, libre à vous de contacter l'Apothicariat. C'est tout à fait normal.

Il a prononcé ces mots avec autant d'assurance que possible. Intérieurement, il tente de se convaincre que tout ira bien. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? Qui pourrait lui en vouloir de mener des recherches constamment, au mépris de son sommeil ? Oui, ça allait bien se passer. Il devait y croire. En plus, Fletcher ne voit aucun inconvénient aux paiements mensuels. C'est parfait, vraiment, rien ne peut mal se passer.

Tandis que Fletcher feuillette les différentes fiches, Sigmund ne peut s'empêcher de s'amuser de ses réactions. Ça le détend légèrement, mais ça l'inquiète aussi. Et si le travail n'était pas parfait à cause des incompréhension de l'Industriel. L'alchimiste décida de se montrer intransigeant. Et dur en affaires. Au moins une fois dans sa vie.

Il s'agit de matériel assez avancé, notamment les derniers notés. Mais les schémas et les dimensions ont dû être inclus dans ce petit cahier. Il désigne les quelques pages reliées qu'il a transmis à Artemis, avant d'ajouter comme si c'était l'évidence même. Il va de soi qu'en cas de production défectueuse, je ne pourrais pas accepter de verser la solde complète de notre accord. Mais j'ai toute confiance en vous et en vos compétences !

S'en suit alors les demandes de publicité. Même s'il l'avait voulu, von Einzbern n'aurait pas pu devenir un Industriel. La nécessité de fidéliser sa clientèle, de toujours chercher de nouveaux clients, à faire marcher le bouche-à-oreille... il préférait ses fioles et ses concoctions. Mais il comprenait que le marché fonctionnait comme ça. Alors avec un sourire, il déclara :

Très certainement, si le matériel fourni correspond à mes attentes, je ne manquerais pas d'informer l'Apothicariat de sa provenance !

Artemis comprendrait certainement la légère réserve de Sigmund. Après tout, même si l'alchimiste n'avait jamais eu à se plaindre du matériel à sa disposition, il ne pouvait pas promettre de faire la promotion d'une verrerie qui ne lui aurait pas donné pleine satisfaction ! Absorbant une nouvelle gorgée d'eau, le docteur appuya ses propos antérieurs.

Mais à nouveau, je ne doute absolument pas de vos capacités à répondre à mes attentes. Vos productions me sont d'une grande aide à l'Apothicariat, c'est d'ailleurs pour cette raison que je viens vous voir aujourd'hui.

En cherchant les différentes verreries, Sigmund n'avait en effet pas regardé plus loin que le fournisseur de sa faction. Bien sûr, des concurrents œuvraient également au service d'autres branches, mais en ce qui concernait l'alchimie, von Einzbern avait rarement l'occasion d'utiliser du matériel de pointe. Ses recherches à domicile devaient changer la donne. Restait désormais à conclure l'accord.

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Fletcher
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 36
Fiche : AF
Vice : Rancune
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Influence : 116
Occupation : Propriétaire de la Verrerie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Mer 15 Aoû - 18:30

Tu as donc l’autorisation de venir corroborer les dires de l’alchimiste, ce qui as bien le don de te rassurer et confirme de ce fait une partie de son identité. Tu vends à qui le veux bien mais tu n’aimes pas que l’on te prenne pour un idiot. Alors que tu avoue ne pas connaitre exactement les instruments dont as besoin l’homme pour ses recherches, tu ne reste pas trop surprit par sa réponse. Aurais-tu été un peu trop honnête alors que tu ne le connais pas ? Tu as certes manqué de professionnalisme quand tu as décider de détendre l’atmosphère et faire un peu d’humour. Un petit raclement de gorge avant de répondre :

« Il n’y aura rien de défectueux et tout sera en ordre, soyez en rassurez. »

Ce dernier sembla répondre à l’affirmatif lorsque tu évoquas un peu de bouche à oreille. L’Un essentiel du marché dans lequel tu œuvre roule grâce à la réputation. Tu grimaças intérieurement quand il sembla douter de ta marchandise. La prochaine fois, tu seras plus prudent quand tu voudras avouer que tu ne connais pas un domaine aussi pointu que celui des Alchimistes. Une bonne gorgée de rhum pour faire passer le mal que tu as fait à ton propre nom. Tu sais que tu ne devrais pas réellement boire dans une entrevue mais parfois c’est un mal nécessaire a ton propre bonheur.

Si le matériel lui convient, tu auras ta publicité. Mais là, tu ne doute pas d’être à la hauteur de ses attentes. Ce dernier tente d’ailleurs de te rassurer en te flattant… Oui, tu fournis déjà une bonne partie de l’Apothicariat et tu es bien content que ça ne passe pas dans le beurre.

« Lorsque vous verrez ma production, vous n’aurez plus aucun doute. »

Ça tu peux en être certain. Après tout, dans les papiers de Einzbern il y avait toutes les informations nécessaires concernant les produits et tu pourras encore chercher plus loin dans tes livres spécialiser afin de surpasser les attentes de ton client et surement pouvoir percer dans un domaine plus précis au sein de l’Apothicariat ! Tu vois donc ce petit projet comme une porte sur de plus gros poissons. Cet homme t’ouvre une porte que tu va franchir avec plaisir.

« Maintenant que nous sommes sur la même longueur d’onde… »

Tu sors de ton bureau une fiche avec un petit document que tu ouvre en face de ton homologue.

« Il s’agit de mes termes de contrat de base, je demande un dépôt de départ. Et nous pourrons convenir de versements mensuels. En cas de soucis, ce qui n’arrivera pas, vous serez aussi protégé car j’offre une garantit de satisfaction. »

Si le verre casse chez toi tu ne va pas faire payer le monsieur pour tes erreurs, normal, mais ça passe toujours bien dans les oreilles de tes clients.

« Pour l’instant, je dois encore évaluer l’étendu du travail demander pour faire un devis et convenir d’un prix qui sera juste et équitable. »

Parce que là sur le tas, c’est trop tôt pour évaluer la nature du travail. Il s’agit très certainement d’une dépense dans le cas de nouveau moule et tu auras beau tenter de réfléchir rapidement ça ne fonctionne pas aussi bien que dans un bouquin de littérature. Il te faut un peu de temps pour calculer tout ça, faut d’avoir été à l’école assez longtemps pour être plus alerte dans ce domaine. Tu avais de quoi jalouser ton client en ce moment, les connaissances, l’apprentissage ruiner par ton paternel !

Tu fouille dans tes documents avant de sortir le dossier relié à l’Apothicariat pour regarder les prix que tu fais généralement à l’établissement.

« Il me faudra aussi éventuellement une adresse de livraison… Pour de nouveaux moules j’ai un délai d’une semaine et le temps de faire la production un autre sept jours. Vous aurez votre matériel avant la fin du mois. »

Il faut aussi savoir que tu as d’autre client a géré. Tu pourrais certes aller plus vite mais le prix sera plus élevé et tu préfère prendre ton temps lorsqu’il s’agit d’objet de qualité. Comme la bouteille spéciale que tu as conçu pour la patronne de l’Octo. La production est plus lente mais assuré d’être à la hauteur de la demande.

« Avez-vous des questions ? Envie de faire une petite visite guider pour se dégourdir les jambes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 101
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 161
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Ven 17 Aoû - 23:19

Artemis persiste à rassurer Sigmund sur la qualité de ses produits, ce qui a pour effet de faire sourire l'alchimiste. Comme répété à plusieurs reprises, il ne doute pas du talent de son interlocuteur, et souhaitait seulement s'assurer d'une petite sécurité en cas de problème. L'existence de la clause de satisfaction est également un grand plus.

Sigmund parcoure rapidement les termes du contrat. Il n'a rien d'un juriste, il y a des termes techniques qu'il a du mal à saisir, mais tout lui semble en ordre. Fletcher ne semble pas le prendre pour un imbécile, s'engage à lui fournir le matériel qu'il demande, alors il n'y a pas de raison de faire la fine bouche.

Et bien pour être honnête, je ne pensais pas que tout serait réglé si efficacement ! Admis Sigmund. C'était surtout pour préparer le terrain en vue de la phrase suivante. De ce fait, je n'ai pas suffisamment d'argent sur moi pour effectuer le dépôt initial dès maintenant. Mais puisque vous devez encore établir un devis, j'espère que vous ne voyez pas d'inconvénient à ce que je règle ce fameux dépôt lorsque le devis sera fait.

Sigmund donne évidemment son adresse à Artemis. Il précise à nouveau qu'il effectuera le dépôt de base à la réception du devis, et qu'il règlera sans fautes les versements mensuels. Puisque le propriétaire de la verrerie l'a bien rassuré sur la qualité de ses travaux, l'alchimiste peut bien le rassurer sur sa capacité à payer.

En ce qui concerne les délais, Sigmund aurait préféré un temps d'attente moins long. Mais en l'état, les dépenses qu'il s'apprête à faire risquent d'être assez conséquentes, et il ne peut pas trop se permettre cette folie. Alors il patientera jusqu'à la fin du mois. Cela lui laissera aussi le temps de formuler des premiers calculs et des hypothèses. Un mal pour un bien donc.

La fin du mois, ce sera parfait. Assure-t-il à Artemis.

Lorsque ce dernier lui propose de faire le tour du propriétaire, Sigmund hésite. Il a encore beaucoup à faire, des cours à préparer. Il est intéressé, mais finalement, il choisis de décliner.

Je n'ai pas de questions supplémentaires. Quant à la visite, c'eut été avec plaisir, mais j'ai malheureusement d'autres affaires à régler aujourd'hui. De plus, je suppose que vous êtes vous-même un homme occupé ! Mais merci beaucoup pour l'offre.

Ces affaires, c'est surtout corriger des copies, préparer des cours pour la semaine et continuer ses travaux pour reproduire l'élixir d'Olgh. Mais ce sont des affaires tout de même, il ne peut pas se permettre de trop procrastiner. Il boit la fin de son verre d'eau, se lève et tend une main ouverte à Artemis.

Monsieur Fletcher, ce fut un plaisir de faire affaire avec vous.

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Fletcher
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 36
Fiche : AF
Vice : Rancune
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Influence : 116
Occupation : Propriétaire de la Verrerie

MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   Dim 19 Aoû - 0:07

Oui, l’alchimiste avait légèrement piquer ton orgueil en mettant un doute sur ta production alors tu n’avais pas hésiter à remettre sous le nez de ton interlocuteur ô combien ton usine est géniale et que tout est rose bonbon et papillon, aussi souvent que possible. Tu trempas de nouveau tes lèvres dans le liquide ambré alors que ton client parcourait le document des yeux. Document que tu avais fait faire par un juriste bien trop payer pour de la paperasse mais dont tu seras certain qu’il sera parfaitement en ordre selon les besoins et demande de l’entreprise. Tu es homme à savoir ce que tu sais faire et ce que tu ne sais pas faire et de ce fait, tu n’hésite jamais à payer des gens plus qualifiés que toi lorsque besoin.

L’aveu de ton homologue ne te choqua pas le moins du monde. Tu semblas même t’attendre à ce genre de phrase venant de sa part. De plus, impossible de donner un dépôt alors que l’on ignore la note finale.

« Le dépôt ne sera requis que lorsque nous signerons les documents, vous aurez donc déjà le devis final de la commande. »

Tu fais glisser tes doigts sur ta mâchoire avant d’ajouter :

« Vous recevrez une missive d’ici un a deux jours avec le devis. N’hésitez pas à venir quand bon vous semble, vous attendrez peut-être quelques minutes si je ne suis pas libre et nous conclurons l’entente avec quelques signatures et le dépôt. Et le travail pourra officiellement commencer. »

Tu garde l’adresse de ton homologue dans le nouveau document portant le nom et prénom de ce dernier. Ravi et rassurer par ses paroles qui te disent que les paiements ne seront pas un problème. Un peu plus et tu aurais fait une blague sur le fait qu’il pouvait risquer de se retrouver au fond de l’eau avec des chaussures de bétons, mais ce n’est pas le genre de chose à dire quand tu ne connais pas très bien le bonhomme. Tu portais la « cravate » de l’homme d’affaire, pas celle qui te représente réellement.

La fin du mois sembla aussi le satisfaire comme délais ! Peut-être que ce sera fini plus tôt et qu’il aura la chance de voir le matériel d’avance mais tu ne peux pas le garantir, alors tu te laisse une marche de manœuvre et d’erreur en cas de complication. Ta secrétaire le contactera aussitôt que la production sera achevée afin de prendre les dispositions pour la livraison.

Ton offre de visite décliner il ne te restait plus qu’à serrer cette main ouverte vers toi en te levant évidemment de ton siège. En bon et gentilhomme tu te permet de le reconduire à la porte de ton bureau.

« Le plaisir est partager. À très bientôt. »

Un fin sourire aux lèvres pour exprimer le bon sentiment qui t’habite avant que l’homme ne quitte ton bureau et que la porte ne se referme sur sa silhouette.

« Je l’aime bien lui. »

Que tu marmonne en retournant à tes affaires. Un nouveau projet. Un nouveau petit défi. Évidemment tu fis part à ta secrétaire des nouvelles lettres qu’elle devait poster et faire. À savoir qu’il te faut confirmer l’identité de Sigmund mais aussi commencer le devis du matériel, du temps de production et de la complexité de la tâche. La journée était loin d’être fini et ton rhum ne faisait que baisser a vue d’œil…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin spécial [PW Artemis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin spécial [PW Artemis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besoin de vos idées pour le syndicat.
» Besoin d'un conseil maquillage sourcil
» la trousse à pharmacie spécial enfant
» Besoin d'aide pour la dissertation
» Besoin d'une remplacante dans vaudreuil-dorion seulement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Excelsa Extérieure :: District Manufacturier :: Usines-
Sauter vers: