Partagez | 
 

 Démonstration explosive [Feat. Otton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyz Orlando
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 32
Fiche : Lyz
Vice : Cruauté
Faction : Académie
District : Cénacle
Influence : 281
Occupation : Ingénieur/Magister
Disponibilité : Rapide ?

MessageSujet: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Ven 10 Aoû - 7:35

Sincèrement ? Tu n’est pas très fan de cette saison. Il fait trop chaud avec tes vêtements favoris que tu es forcés de porter des choses plus légère et moins rechercher. Une chemise blanche, un petit veston bien ajusté, un ruban noir au cou, une paire de pantalon ajusté ainsi que de petit bottillons avec un talon de quelques centimètres. Aujourd’hui, tu veux être grand et avoir une petite courbe au niveau des fesses. Merci talon ! Mais sans doute était-ce la pire idée de la journée ! Surtout advenant de ce que tu avais prévu d’en faire. Mais quelle idée que d’aller en périphérie de la ville où les routes ne sont pas aussi magnifiques et droite ?!

Quoi qu’il en soit. Aujourd’hui est et sera tout de même une belle journée ! Ton invitation fut acceptée par le Grand Prieur afin que tu puisses briller de mille feux en lui faisant une splendide démonstration de force ! Et puis quoi de mieux que les Fortifications afin de tester tout ça. Tu arrive alors en avance, un bon trente minutes diront nous ! Où tu t’amuse à faire des troue ici et là et poser ta fabuleuse invention avec beaucoup de délicatesse et prévention. Tu fais bien gaffe a poser des délimitation très visible dans le secteur où tu fais tes petits trous afin que personne ne fasse l’erreur d’entrer dans le périmètre.

Cette tâche bien qu’ingrate semble te faire plaisir, c’est surtout qu’en fait tu réfléchi à l’expression de surprise que tu pourras savourer sur le visage d’Egidio sans parler du petit plus que tu as amener avec toi. Soi une chèvre. Oui, oui ! Tu as amené un animal sur le terrain, quoi de mieux qu’une démonstration… très visuel ? Tu aurais pu ajouter des feux d’artifice et une parade mais tu as fait preuve de retenue quand même ! Il s’agit de Otton ! Pas besoin de tant de dentelles et de flaflas.

Tout te semble esthétique et en place, un coup d’œil à ta montre de poche en argent. Il ne devrait plus tarder. L’animal est attaché à un poteau et beugle d’être libérer.

« Tait-toi ! Bientôt ! »

Que tu lâche sur un ton à la fois impatient et excité. Voilà que tu fais quelques pas pour te dégourdir les jambes alors que tu as essuyé tes mains sur ton pantalon noir… Ce n’est pas un peu de poussière qui te dérange. Tu en viens même à fredonner un petit air que tu as entendu il n’y a pas si longtemps alors qu’une vieille amie t’a un peu forcé la main à sortir à l’Opera. Bientôt il sera là et tu devras te montrer à la hauteur même si tu ne doute pas de ton produit, il y a toujours une pointe de stress dans les moments comme ceux-ci. Des questions qui trotte dans la tête comme des « Et s’il n’aime pas ? Si ça ne fonctionne pas ? Si… si… si ! »

Tu peux le voir arrivé de loin, mais tu ne prête pas assez attention, te perdant dans tes pensées, dans tes « Si ». Tu en viens même à te mordre les lèvres à force de réflexion, ce qui n’est jamais bon et tends à ouvrir et faire saigner… Au combien de sang as-tu verser pour faire ça d’ailleurs ? Aucune idée… ce qui est important est plutôt le sang que versera le résultat final ! Et ça, c’est carrément excitant ! Les images sont trépidantes dans ta tête…
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 630
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1330
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Ven 10 Aoû - 23:39

Encore une tâche dont Bénédikt se serait bien mieux acquitté que son amant. Les défenses de la Ville, surtout celles relevant des explosifs et autres technologies plus sophistiquées qu'une épée, était de son ressort. Le Maître Artificier était le seul civil dans l'entourage d'Otton et certainement le seul à avoir un accès pratiquement illimité à toutes les ressources et infrastructures du Prieuré. Son esprit brillant s'affairait sans cesse à rendre la conquête d'Excelsa de plus en plus impossible ou, à défaut, trop coûteuse pour toutes les forces armées du Continent.

Et, apparemment, l'Académie avait de nouvelles idées à ce sujet. Le nom d'Orlando était depuis un moment déjà associé à celui d'Ibihn et, ce qui suivait naturellement, aux explosifs et autres réjouissances. Lyz avait une réputation toute faite et elle était suffisante pour que le Premier Prieur se laisse convaincre de faire le déplacement.

Tester les explosifs à l'extérieur de la Ville, dans les plaines et les collines artificielles condamnées à devenir un no-man's-land meurtrier si jamais Excelsa venait à subir un siège, était une bonne idée. Ici, la terre et l'herbe pouvaient voler, sans que des civils ne soient blessés. Puis qui voudrait tester des engins militaires dans l'enceinte de la Cité ?

Otton descendit de son cheval à une dizaine de mètres de là et l'attacha au grillage d'une meurtrière de bunker. Cette fois, il venait seul, jugeant inutile de faire venir davantage de ses hommes, alors que dans d'autres circonstances, Bénédikt serait venu seul.

- Magister Orlando. Le Premier Prieur salua l'académicien d'un geste. Chaque Prince ou Princesse d'Excelsa avait sa Cour personnelle, un entourage de fidèles et proches collaborateurs. Lyz était de ces personnes qui gravitaient autour de Hanae profitant de son pouvoir et de son sens des affaires. A ne pas en douter, c'était là une personnalité importante sur la scène scientifique, et donc politique de la Ville.

- Je suis ravi de vous voir. J'ai cru comprendre que vous aviez quelque chose de très intéressant et... dangereux à me montrer.

Dangereux pour les ennemis de la Ville, donc indispensable. Si les routes menant vers Excelsa étaient surveillées... Mais tout dispositif permettant de piéger les zones interdites pourraient être intéressants. Le regard du Prince se posa sur la chèvre... Quelque chose lui disait qu'elle ne survivrait pas à la démonstration de Lyz. Il fallait cependant saluer la prévoyance d'Orlando.

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Lyz Orlando
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 32
Fiche : Lyz
Vice : Cruauté
Faction : Académie
District : Cénacle
Influence : 281
Occupation : Ingénieur/Magister
Disponibilité : Rapide ?

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Sam 11 Aoû - 6:14

Jamais tu n’aurais cru recevoir une réponse positive de la part du premier prieur. Sans doute est-ce tes connections avec Hanae qui t’on filer un coup de main sur ce point. Ce n’est pas la première fois que vous vous croisez et sans doute pas la dernière mais tu aurais cru l’homme bien trop occuper pour te montrer de l’intérêt et prendre le temps de venir à ta démonstration. C’est touchant et en même temps particulièrement stressant. Et quel ne fut pas ta surprise de voir ce dernier arriver seul ? N’est-il pas le genre d’homme à rester entouré et un minimum protéger ? Après tout, c’est l’un des princes ! C’est particulièrement… dangereux non ? S’il t’en prenait l’envie tu pourrais aussi bien sortir ton arme et tirer à bout portant. Mais ce n’est pas le cas. Pas pour l’instant, tu préfère rester dans ses bonnes grâces et du coter des vainqueurs.

« Prince Egidio. »

Que tu répondis d’un geste de la tête. Tu es poli avec le monsieur. Ce n’est pas la vieille Hanae, donc tu ne te permets pas encore d’être trop familier. Un sourire s’étira sur tes lèvres lorsqu’il en vint au but de sa visite. Reste calme ! Ne t’excite pas aussi rapidement et soi professionnel même si tu as des papillons dans l’estomac ça ne justifie pas un excès d’émotion.

« Oui, j’ai cru que cela pourrait vous intéresser et que de le voir en action serait de bon goût. »

Oh ? Il regarde la chèvre ? Ce doute t’il de son destin ? Pauvre chose… que tu n’hésiteras pas à sacrifier afin de montrer la capacité destructrice de ton idée. Quant à toi tu jettes un œil sur le cheval bien plus loin… ça aussi ça serait intéressant, bien plus qu’une chèvre en fait. Tu le lui proposeras après le premier animal que tu as réserver pour l’occasion. Preuve que rien ne t’arrête…

Tu sors fais alors quelques pas vers une petite boite de bois pour en sortir l’engin que tu veux montrer à Otton.

« Ceci… je n’ai pas encore trouver le mot exact, le nom… »

Un disque métallique, rond, en forme de soucoupe avec sur le dessus un petit « bouton » de la taille d’une petite assiette. Tu manipule l’objet avec soin même si tu ne la pas armé, on ne joue pas avec.

« Dans cette petite zone, j’en ai placé quelques-uns que j’ai recouvert d’un peu de terre afin de les dissimulées. »

D’un geste fluide de la main tu désigne le petit carré que tu as délimité avec des piquets de bois et de la corde.

« Discret et sensible. Êtes vous prêt ? »

Tu range alors la mine dans sa boite remplie de paille et reviens vers le Prince. Non sans de mordre la langue quand ton talon s’enfonce à nouveau dans le sol alors que tu reviens vers Otton…
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 630
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1330
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Dim 12 Aoû - 22:56

Jusqu'ici, Orlando n'était qu'un nom. La personne qu'il représentait jusqu'ici s'avère... excentrique ? Certainement mieux habillée pour travailler dehors qu'Otton ne l'a jamais été à une réception. Là, où tout le monde à l'extérieur du Fort donnaient du "Altesse" par ci, "Altesse" par là, Lyz s'était contenté d'un "Prince Egidio" certes respectueux, mais tout de même réservé à des gens plus proches du pouvoir... Peut-être qu'à force de côtoyer sa Rectrice, le Magister ne se rendait pas totalement compte du protocole. Puis, c'était inattendu mais rafraîchissant.

- Le Prieuré est toujours intéressé par de nouveaux moyens de défendre la Ville.

Des pièges cachés dans le sol ? En fonction de leur nature et effet, l'idée pourrait être intéressante. Otton fit de son mieux pour se souvenir des emplacements des dispositifs défensifs autour d'Excelsa. Au-delà du District Manufacturier s'étendaient des plaines et des collines, toutes pensées et aménagées pour rendre l'avancée des troupes ennemies très lente et très coûteuse en vies humaines et en matériel. Parmi eux, quelques pièges de plus ne feraient pas de mal. Pas à la Ville, en tout cas.

L'objet en lui-même a l'air inoffensif. Rien avoir avec les pièges à ours ou pieux aiguisés au fond de fosses masquées par des tissus recouverts de sable... Bien sûr, connaissant Hanae et son entourage, le rond métallique s'avérerait probablement mortel. Otton sourit.

- S'il s'agit de prototypes, vous aurez encore du temps pour trouver un nom. Lyz Orlando ne perdait pas de temps et ne souhaitait manifestement pas lui en faire perdre. Quand vous voulez. Vous avez toute mon attention...

Lyz détacha l'animal et l'encouragea à gambader un peu dans la parcelle délimitée. Otton resta à l'écart, les bras croisés sur la poitrine, le poids du corps sur la jambe droite. Les yeux rivés sur la chèvre, il attendit. Bien sûr, quelque chose devait se produire. Comme tous les pièges, celui-ci allait s'enclencher soudainement, pour ne pas laisser de chances à sa victime. Du moins, c'est ce à quoi le Premier Prieur s'attendait, ça lui semblait logique. Mais il y a de ces choses, soudaines comme les toasts sortant du grille-pain, auxquelles on ne peut être prêt.

La détonation le prit par surprise. Son réflexe premier fut de détourner la tête pour protéger ses yeux et de poser sa main droite sur la garde de son épée. Finalement, il se retrouva avec un peu de terre dans les cheveux et sur l'uniforme. Un petit, mais clairement identifiable, morceau de viande brûlée gisait à ses pieds. Une colonne de fumée s'élevait d'un modeste cratère... Il sourit encore.

- Je ne sais pas si c'était l'effet attendu, mais cela m'a l'air prometteur. Otton frotta un peu ses épaules pour en enlever la terre. Vous dites que tout ce terrain en est parsemé ?

L'application la plus évidente, était la création de véritables prairies meurtrières autour de la Ville. Des champs remplis, forçant les troupes ennemies comme les honnêtes voyageurs à s'en tenir aux routes. Si on pouvait faire comprendre aux envahisseurs que chacun de leurs pas pouvait être leur dernier... Les blessures seraient aussi mentales que physiques. Une invention cruelle et très prometteuse.

- Ces... bombes. Elles ont l'air très sensibles. Pourriez-vous en fabriquer de plus difficiles à enclencher ? Pour les chariots de ravitaillement ou pièces d'artillerie ennemies ?

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Lyz Orlando
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 32
Fiche : Lyz
Vice : Cruauté
Faction : Académie
District : Cénacle
Influence : 281
Occupation : Ingénieur/Magister
Disponibilité : Rapide ?

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Lun 13 Aoû - 3:29

Oui, sans doute manquais tu d’un peu de protocole envers le premier prieur mais les habitudes que tu avais prises avec la rectrice te donnais le sentiment que ces gens, si important qu’il soit, restait d’abord et avant tout des humains quasiment comme les autres. Si ce n’était que des tâches et immenses privilèges dont ils étaient investis. Tu ne dénotas pas de dérangement chez Egidio a ce sujet alors pour toi, il n’y avait aucun problème dans tes mots. Ravi d’entendre qu’il était toujours bon d’avoir de nouveau moyen de défenses, tu voulais lui en mettre plein la vue afin que son temps précieux ne soit pas perdu en vain.

Il te faudra éventuellement trouver un nom car ne pas en avoir donner est un détail qui t’agace vraiment beaucoup et ce même si Otton semblait te dire que ce n’était pas très pressant. Ce dernier fini alors par te donner le feu vert. Ce à quoi tu t’empressas de libérer la chèvre dans la zone dangereuse. Tu l’encourageas d’ailleurs…

« Aller Carmen ! Un peu plus a droite ! »

Si vous connaissez bien Lyz, vous saurez que ce prénom appartient en fait à une consœur académicienne que qu’il déteste profondément, autrement, ce n’est qu’un prénom. Hanae l’aurait sans doute trouvé drôle. Bref, vint enfin le moment où l’animal posa une patte sur l’un des détonateurs…. Mais rien… Pourtant, tu as bien entendu le clic très relatif et précis de l’engin. Tu semblas même sur le point de vouloir t’en approcher pour vérifier quand soudainement le pied de la bête se souleva et provoqua l’explosion. Le mélange des ingrédients, la petite étincelle ne s’activait qu’à ce moment bien précis. Et si Otton n’avait reçu que de la poussière et un petit morceau cuit à point, toi qui s’était approcher par empressement avait carrément eu le droit à un peu de chaire sur les mains ainsi que quelques goûtes sur le visage d’une partie qui n’as sans aucun doute pas assez cuit…

Et voilà que tu fais un petit saut de joie en te tournant vers ton homologue, très curieux de voir l’expression sur son visage. Un sourire. VICTOIRE. Ça lui plait. Oui, la détonation avait été une surprise mais le fait est que tu peux voir le visage souriant du Prince Egidio.

« J’aurais cru l’effet plus rapide pour être honnête et ne sachant pas quel chemin l’animal prendrais j’en ai dispersé six autres. »

La suite des questions ne chercha pas réponse trop longtemps. Tu supposas alors qu’il ne voulait pas qu’un simple poids humain ou animal puisse déclencher la bombe. Ce qui est assez dommage parce que l’effet produit sur la chèvre était un pur délice à tes yeux. Tu revins au niveau de ton homologue sans faire attention à la saleté sur ton visage, afin de pouvoir lui répondre d’une façon plus posée.

« Bien sûr, il est tout à fait faisable de les rendre moins sensible. »

Tu tourne alors ton regard vers le petit cratère, pensif.

« Je les ai réglés pour un poids similaire au miens… Très sensible donc… »

De retour sur Egidio.

« Personnellement, j’adore l’effet et la sensibilité de celles-ci. Puis-je demander la raison de votre question ? Je ne mets en doute votre demande, ce n’est que curiosité. »

Étant un être de science et de savoir, tu ne pouvais te priver de le lui demander et ce tout en restant bien poli sur le vouvoiement et la formulation de tes phrases même si tu ne peux pas t’empêcher d’avoir le cœur qui bat la chamade après une telle démonstration. Un tel exploit te donne envie de recommencer, tu pense encore au cheval du Prieur… Mauvaise idée, l’homme aime sans doute la bête qu’il monte. Écoutant attentivement ce que te répondra ton interlocuteur, tu en profite pour sortir un mouchoir de ta poche pour venir essuyer les morceaux qui t’on tomber dessus mais n’ayant pas de quoi te voir tu en oubli quelques bouts, puis range le morceau de tissus au même endroit d’où il est sorti.
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 630
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1330
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Mar 14 Aoû - 11:49

Le nom de la chèvre échappa à Otton. Il n'avait aucune importance... A la limite, elle pouvait s'appeler "Hanae" et le Premier Prieur n'aurait pas relevé. Le pauvre animal représentait un peu de viande gaspillée, certes, mais on ne pouvait pas non plus fournir de prisonniers humains vivants à l'Académie. Déjà que l'Apothicariat et les Vicaires en consommaient une partie.

- Remarquable, vraiment. Et je ne pense pas que cela doive être plus rapide. Il faut laisser aux intrus le temps de s'engouffrer sur le terrain piégé. Qu'ils comprennent que chaque pas vers la Ville peut être leur dernier.

Otton n'était pas un homme cruel. Il n'éprouvait pas de plaisir à parler de la mort d'autrui. Mais il fallait bien se pencher dessus lorsqu'il était question de la Sécurité. Trius mis à part, chaque nation, proche ou non, disposait d'une armée plus vaste que les forces qui pouvaient être mobilisées par Excelsa. Les défenses de la Cité devaient être suffisantes pour réduire les rangs serrés d'ennemis, si nombreux soient-ils, à une troupe décimée et démoralisée, avant qu'ils n'atteignent la périphérie des Districts extérieurs.

- Il ne faudrait pas que des animaux puissent les déclencher. Des chiens de guerre par exemple.

Là, où il y a un obstacle, il y a une façon de le contourner. Des troupes bien informées pourraient mettre au point un stratagème à base de chiens, lapins ou même lance-pierres pour enclencher les bombes de loin et se frayer un passage. Mais ce n'était pas la seule raison.

- Imaginez ces dispositifs moins sensibles, mais peut-être plus puissants. Otton ouvrit les mains devant lui pour imiter un cercle deux fois plus large que les prototypes actuels. Peut-on espérer qu'ils n'explosent que sous les pas de rangs plus serrés ? Voire du matériel lourd ? Comme des pièces d'artillerie ? Les dégâts occasionnés pourraient valoir la peine de laisser passer quelques hommes plus légers.

Les prieurs pouvaient laisser les ennemis entrer dans les premiers quartiers de la Ville. Le terrain y jouait en leur avantage. Mais s'ils y parvenaient avec des engins capables de bombarder les habitations ou les manufactures... C'était une autre histoire. Sans oublier qu'il valait mieux démolir leur approvisionnement.

Le Prince hocha la tête et se tourna vers Lyz.

- Si vous parvenez à mettre au point différents modèles, le Prieuré pourra certainement en commander un grand nombre. Et la Ville vous en sera très reconnaissante.

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Lyz Orlando
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 32
Fiche : Lyz
Vice : Cruauté
Faction : Académie
District : Cénacle
Influence : 281
Occupation : Ingénieur/Magister
Disponibilité : Rapide ?

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Mar 14 Aoû - 17:45

Tu ne peux qu’être d’accord avec le saint homme. Ses bombes peuvent tout à fait devenir un facteur de terreur et d’agonie pour les ennemis d’Excelsa. Il est vrai que la sensation de sentir quelque chose d’irrégulier sous le pied et de savoir qu’il s’agit d’un piège sans savoir à tout moment ce qui peux advenir de nous doit être particulièrement angoissante et l’idée d’inspirer tant de crainte et de terreur te plait bien.

« Que diriez vous si le déclenchement ne s’effectuait qu’au moment où l’on relève le pied de sur l’engin ? »

Contrairement à un décompte comme pour une grenade. Ça laisse le temps à l’esprit de comprendre qu’il est dans la merde.

« Ainsi, ils ont conscience d’avoir mis le pied dessus mais aussi que lorsqu’ils vont le retirer ce sera le dernier pas. »

Les commentaires constructifs sont et seront toujours les bienvenues, de plus, cela te permet de t’améliorer et de répondre à la demande. De plus, Otton a parfaitement raison concernant les animaux et les chiens de guerre. Si le dispositif était trop sensible une stratégie pour le contrer ne devrais pas être trop difficile. Tu porte une main a ton menton, toujours pensif sous les suggestions de ton homologue. L’homme voyait manifestement plus grand. Les dégâts du prototype étaient très significatifs mais il le voulait plus destructif sur une plus grande surface. Comment pourrais-tu en changer ?

L’esprit en ébullition tu releva la tête lorsque tu senti le regard du Prieur se poser sur toi. Oui. C’est ça. Plusieurs modèles ! Pas besoin de n’en faire qu’un seul répondant à tous les critères mais en faire différents avec tous des atouts précis et particulier ça devrait le faire. Tu incline poliment la tête avec un petit sourire aux lèvres.

« Ce serait un plaisir de rendre service à votre Altesse. »

Différents modèles, pressions changeante, d’autres tailles. Dieu qu’il fait chaud pour réfléchir a tout ça ! Tu agites doucement une main devant ton visage avant de lancer un :

« Je prends notes de vos demandes et suis ravie que cela vous plaise. »

Un nouveau regard sur Otton.

« À moins que vous n’ayez autre chose à faire exploser, j’irais retirer celles que j’ai posé au sol. »

Tu ne voudrais pas que tes recherches soient volées par n’importe quel curieux trop ambitieux même si ce dernier a plus de chance d’exploser avec la bombe que de réussir à la prélever. Tu es certainement le seul capable de déterrer ses engins sans les déclencher.

« Je serais gêné de vous retenir trop longtemps par cette chaleur même si vous me sembler être un homme de charmante compagnie. »

Un compliment ? Pourquoi pas ! Tu as quand même bien apprécié ceux qu’il t’a fait sur ton prototype alors pourquoi ne pourrait tu pas lui en rendre un en retour ? Après tout, tu ne peux qu’apprécier le sens du Prince pour l’agonie mental et physique d’un ennemi. La peur, savoir qu’il s’agit de ses dernières secondes sur terre alors que l’on pose le pied sur l’interdit. Rien que d’y songer te donne des frissons.
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 630
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1330
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Mar 14 Aoû - 21:46

Lyz comprend rapidement ce qu'il demande. Quelqu'un qui a passé sa vie à concevoir les armes ne peut que bien s'entendre avec celui qui a consacré la sienne à les manier. Bien sûr, les explosifs n'étaient pas nécessairement ce dont Otton se servait le plus souvent dans sa vie. Mais le Prieuré en avait accumulé des stocks très respectables.

La grenade à fragmentation était une invention aussi dévastatrice qu'utile, lorsqu'une patrouille devait maîtriser un groupe trop grand de manifestants ou "préparer le terrain" avant de tomber sur un groupe d'oisillons... Sans parler de tout ce qui était munitions et obus. Les armureries du Fort et des fortifications extérieures étaient assez bien remplies pour que leurs canons puissent raser la moitié du Continent. Et c'était sans compter les stocks des vaisseaux de guerre de la Flotte.

- Ce serait... très démoralisant.

La proposition du Magsiter était cruelle. Très cruelle. Mais, dans la mesure où il était impossible de compter sur ses bombes pour écarter toutes les menaces... Des dégâts au moral des envahisseurs ne pouvaient être que bienvenus. Il revit les quelques camarades qu'il dut laisser derrière lui, trop blessés pour poursuivre, alors que le devoir devait être accompli. Des frères et sœurs d'armes pour lesquelles les apothicaires étaient arrivés trop tard. Son regard se durcit. Si quelqu'un marchait vers la Ville dans l'intention de la conquérir, il méritait ce sort.

- Inutile de me rendre un quelconque service. Pensez uniquement à votre devoir envers la Ville.

Les bombes, les murs, les canons,... tout cela n'était pas là pour Otton. Il ne souhaitait pas se sentir puissant, satisfaire une lubie cruelle ou compenser une frustration imaginaire. Le Premier Prieur se contenterait d'une épée bien aiguisée et de deux repas chauds par jour. Mais cela ne suffisait pas pour assurer la Sécurité d'Excelsa. Le Joyaux du Sud avait bien besoin d'assurer sa position en cette époque difficile.

- C'est une invention très bien pensée, Magister. Si seulement la production à grande échelle est possible, nous mettrons encore plus de distance entre nous et nos envahisseurs éventuels.

Il lui faudrait une carte. A son retour au Fort, il se pencherait sur la question. Les fortifications immédiates d'Excelsa étaient déjà très performantes. Mais piéger des zones plus reculées, en-dehors des campagnes et des routes officielles... Cela rendrait un débarquement clandestin très risqué. Une armée ennemie avait peu de chances de venir de Trius. La cité-état, alliée et pleine de citoyens excelsiens de passage, aurait le temps d'envoyer une télégramme. Ou un messager. Par contre, des troupes arrivant sur la côté ouest...

- Serait-il possible de s'en servir pour piéger des plages ?

L'eau et le sable ne faisaient généralement pas bon ménage avec la technologie. Mais un modèle imperméable pourrait être intéressant. Il secoua la tête, hors de question de laisser son cheval tenter sa chance dans le périmètre. Et à part lui, il n'y avait rien qu'il puisse utiliser pour continuer les tests.

Il sourit par contre au compliment du Magister. Lyz Orlando était une personne charmante... Et plutôt attrayante, malgré sa tenue peu pratique... Lorsque l'académicien se détourna de lui pour s'occuper de ses bombes, le Premier Prieur glissa ses dents du dessus sur sa lèvre inférieure. La chaleur le torturait, bien sûr, comme toujours lorsque le soleil était de sortie. La Saison de la Forge approchait et cela se sentait dans l'air. Peu de vent et des températures de plus en plus élevées.

Lyz remplit sa caisse des six autres engins.

- J'ai moi-même été ravi de vous voir à l'oeuvre, Magister. Otton espérait ne pas être trop insistant ou évident dans ses paroles. N'hésitez pas à me rendre visite à l'occasion. J'attendrai d'avoir de vos nouvelles avec impatience...

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Lyz Orlando
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 32
Fiche : Lyz
Vice : Cruauté
Faction : Académie
District : Cénacle
Influence : 281
Occupation : Ingénieur/Magister
Disponibilité : Rapide ?

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Mer 15 Aoû - 6:26

Très démoralisant. Oui, tu aimais bien ce terme et c’était d’ailleurs l’idée. Des troupes n’ayant que la peur au ventre a chaque pas n’avancent pas et même tendras plus à reculer sur les champs de batailles car personnes n’as envie de subir le même sort que cette chèvre et que de voir les camarades tomber n’aide certainement pas au moral des troupes. Quelle plaisance que de l’imaginer. Tu te retiens aussi de ne pas trop montrer à quel point tu jubile intérieurement. Otton ne pourrait sans doute pas comprendre à quel degré cela t’amuse. Tu passeras une fois de plus pour un taré, tu as bien compris la leçon que ce n’est pas au grand plaisir de tous que de voir quelqu’un exploser.

Oui, ton service et ton devoir. Tu lui fis un petit rire et un haussement d’épaule modeste. Cet homme est d’une droiture et fidélité dédié à Excelsa. C’est mignon. De plus, il sait te flatter avec ses compliments et ce même si intérieurement tu n’es pas complètement satisfait de ton progrès. Quel artiste est vraiment satisfait de son œuvre ?

« Je vous en remercie ! Je suppose qu’avec les bonnes instructions il serait fort possible de le faire en production, ça reste à voir. »

Puis vint une question à laquelle tu n’avais pas du tout pensé. La plage. Tu le regarde un moment, perdu dans tes réflexions avant de lui répondre.

« Je peux voir ce que je peux faire… mais je ne garantis pas sur le long terme… L’eau et le métal ne font pas grand ménage. »

Tu redoute surtout la rouille.

« Ça serait peut-être faisable sur une courte période en changeant quelques joints… »

Voilà que tu te parles à voix haute tandis que ta tête bouillonne sans arrêt d’idées et de solutions en tout genre. Tandis que tu retirais méticuleusement les pièges du sol pour les désamorcer et les ranger dans la boite rempli de paille, tu marmonnais en espérant trouver un éclair de génie pendant un travail délicat. Les mains occuper avec ce qui pourrais très bien t’exploser à la figure. Un faux mouvement et ton existence pouvais disparaitre. Plutôt cool sans l’être réellement, parce que tu ne souhaites pas mourir mais tu ne détesterais pas que ce soit d’une manière originale.

Tu revins vers le Premier Prieur en transportant la boite de bois. Lâchant un juron parce que l’un de tes talons s’est de nouveau coincé dans le sol.

« Merde, fais chier ! » Un silence. « Pardon. »

Jurer devant un prieur… pas brillant. Mais ce dernier te gratifia de nouveaux compliments auquel tu ne pus que sourire. Tu es quand même assez fier et tu aime bien plaire aux gens importants.

« Je compte bien vous tenir au courant de mes avancées. Si ce n’est pas de moi, la Rectrice Ibihn saura surement vous faire passer mon message. Je suppose qu’elle a plus de chance que moi de croiser votre route. »

Car tu n’es pas prince, pas princesse, donc déjà moins important ou occupé qu’un poste aussi prestigieux que celui de ta protectrice et de monsieur Egidio. Tu supposais aisément que prendre contact ne sera pas toujours aussi simple que cette fois-ci. À ton sens, tu avais eu beaucoup de chance de pouvoir le rencontrer ainsi en priver, à croire que ta réputation te précède et c’est bon à savoir.

« Il me hâte de vous montrer la suite de mes projets. »

La boite dans les mains tu fais quelques pas vers le cheval du Prince, l’invitant à te suivre car tu as demandé à ton cocher du jour de t’attendre à l’extérieur des fortifications.

« J’ai été surprit de vous voir venir seul, je croyais les autres princes et princesses entourées et difficile d’approche. »

Approcher Hanae ne fut pas bien difficile puisqu’elle est la rectrice de l’Académie, mais tu ignore comment procède les autres en ce sens alors tu te permet de faire un peu la conversation sur le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 630
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1330
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Lun 20 Aoû - 9:35

Il n'est pas difficile de comprendre pourquoi Lyz Orlando gravite autour de Hanae Ibihn. Le Premier Prieur y voit de plus en plus clairement un esprit pratique et cruel à la fois. Une excellente combinaison pour faire avancer les outils de l'art de la guerre. Entre les mains, mutilées mais d'autant plus habiles, de gens comme ces magisters, la conception de ces outils devient un art en soi, sinistre, mais indispensable. Et l'académicien parlant ainsi des engins de mort trouve un intérêt et un charme tout particuliers aux yeux du prieur.

- Je compte sur vous pour essayer.

Otton espérait que les bombes résisteraient au sel et au sable... L'eau, supposait-il, était déjà prévue. Sinon, la première pluie désactiverait ces nouvelles défenses en un rien de temps. Le sable avait la fâcheuse tendance à chauffer... Combien de fois les honnêtes citoyens ne faisaient-ils pas cuire des œufs en les enterrant à la plage ? Lyz avait encore certainement beaucoup de travail.

Il sourit, haussant les sourcils. Lorsqu'on passait assez de temps avec des soldats, on se rendait bien compte que les jurons n'étaient pas ce qui pouvait arriver de pire ou de moins glamour. De plus, dans la bouche d'une personne si bien vêtue et, somme toute, aussi délicate... L'effet était amusant.

Le message initial n'était peut-être pas bien passé. Bien sûr que Hanae croisait Otton plus souvent que l'un de ses chercheurs. Bah. Elle pouvait même débarquer chez lui sans frapper et ça lui serait pardonné, faute de véritable moyen de pression sur elle. Mais les deux individus n'avaient pas du tout le même intérêt aux yeux du Prince. Il aurait bien plus envie de revoir Lyz que sa maîtresse...

- Oui, mais je trouverai certainement du temps pour voir tout ça. "Tout ça". Qu'est-ce que ça veut dire, tout ça ? Otton se maudit intérieurement d'être aussi maladroit et de laisser planer le doute de façon aussi négligente. Et il en ajouta une couche en plus. J'ai hâte, moi aussi.

La question sur la venue du Premier Prieur avait plusieurs réponses. Tout d'abord, qui oserait s'attaquer à lui, combien même il soit seul ? Ne pouvait-il pas se montrer seul, de temps à autre ? Ca lui manquait, d'aller et venir à sa guise, sans escorte, sans suite, sans qu'on s'agglutine autour de lui. Et s'il fallait pour cela sortir de la Ville, il n'allait pas se priver.

Pourtant, il choisit une autre réponse, plus brève.

- J'ai remplacé le Maître Artificier DuFort, un peu à la dernière minute.

Sa relation avec Bénédikt n'était un secret pour personne. Mais cette fois, il était surtout de leur question professionnelle. La seule opinion, en matière de défenses et d'explosifs, qui comptait plus que celle du Premier Prieur était bien celle de son amant.

- Nous sommes si souvent entourés, que parfois il est agréable d'être un peu... soi-même ? Enfin, seul à seul. Il haussa les épaules, toujours amusé. Et je ferai un compte-rendu détaillé aux autres officiers, soyez sans crainte.

Otton raccompagna Lyz jusqu'à la route et ce n'est que là qu'il remonta sur son cheval, après avoir serré la main du scientifique.

- Ce fut un Plaisir, Magister. Ce sont des gens comme vous qui rendent cette Ville meilleure et plus sûre, ce ne sera pas oublié, croyez-moi. A très bientôt, j'espère.

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Lyz Orlando
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 32
Fiche : Lyz
Vice : Cruauté
Faction : Académie
District : Cénacle
Influence : 281
Occupation : Ingénieur/Magister
Disponibilité : Rapide ?

MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   Lun 20 Aoû - 18:19

L’eau était certes déjà prévue mais jusqu’à un certain degré de résistance. Une pluie de temps à autre sous un peu de terre n’égale pas les intempéries que peux subir une plage avec le sable et le mouvement. Quoi qu’il en soit, ton état mental actuel t’avais complètement empêché de déceler les subtilités du Prieur. Bien trop concentré sur ta nouvelle invention pour voir plus loin et sentir autre chose que le frisson de la poudre noire. Tu accrochas cependant sur l’irrégularité et le coté peu logique. L’homme trouvera bien du temps pour tout ça. Ce qui signifie donc qu’il aimerait ou aurait bien du temps à t’accorder quelque part dans son emploi du temps. Ce qui était à la fois flatteur et touchant. Il veut la suite et te le fait sentir en ajoutant qu’il a hâte…. Peut-être iras-tu chez lui pour lui faire part de tes avancer alors ?

Un sourire, un hochement de tête. C’est donc cela. Normalement tu aurais rencontré l’Artificier DuFort, non Otton. Ce qui n’est pas pour te déplaire que d’avoir eu la crème de la crème ! Tu supposes vaguement qu’ils n’étaient pas bien loin l’un de l’autre au moment de se rendre ici d’où le coté dernière minute. La suite des explications te plaisait davantage.

« J’apprécie aussi les moments plus intimes. »

Être soi-même. C’est bien ce que tu t’efforce de faire tous les jours et ce contre l’adversité et la société qui se dresse contre toi. C’est pourquoi tu apprécie autant la solitude de ton atelier que de baigner dans les foules. Peut-être était-ce aussi un peu le cas du prieur ? Il te faudra le voir plutôt comme un humain qu’une machine sans émotion et intouchable. Ce dernier te raccompagna à ta calèche. Ton premier geste fut de déposer la boite d’explosif à l’intérieur. L’air de rien, c’est lourd ses trucs ! Tu avais espéré en faire sauter plus et devoir en ramener moins à la maison mais tristement tu n’avais pas pu amener d’autre bête à sacrifier. Tristesse. Tu passas aussi rapidement tes mains sur tes avants bras pour enlever les résidus de bois de la caisse avant de pouvoir serrer la main de ton prestigieux homologue.

« Le plaisir est partagé Prince Egidio. »

Tu en profite pour t’incliner en signe de politesse et ainsi tu prends le temps d’observer la gradeuse et la magnificence de cet homme une fois en scelle. Ce n’est que maintenant que tu te rends compte que tu aurais aimé un baise-main plutôt qu’une simple poignée de main… Quel dommage.

Une fois embarquer dans ton transport, tu jette un dernier coup d’œil vers le prince avant de donner le signal a ton cocher pour retourner à ton atelier. Si tu veux pouvoir converser de nouveau avec Otton, il te faudra progresser dans tes recherches. Ça où t’incruster avec Hanae si cette dernière rend visite au Prince, ne serait-ce que pour ‘’tenir compagnie à la dame’’. Peut-être aussi était-ce l’effet « Princier » qui te donnait ce genre d’éblouissement ? Ses gens étaient définitivement dignes de leurs rangs. Rien qu’en voyant ta rectrice tu ne peux que lui vouer du respect et de l’admiration.

Ce fut somme toute une rencontre intéressante et constructive.
Revenir en haut Aller en bas
http://yorizura.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démonstration explosive [Feat. Otton]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Démonstration explosive [Feat. Otton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Démonstration de Jet Ski près de St-Amand
» Démonstration thermomix
» VENDREDI 04 ET SAMEDI 05 JUIN 2010 / Villars - Colmars
» Photos en vrac de MSC's
» Démonstration de cuisine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Excelsa Périphérique :: Fortifications-
Sauter vers: