Partagez
 

 Lyssia - Une banale petite Prieuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyssia Oskario
Excelsien(ne)

Lyssia Oskario

Messages : 65
Fiche : Par ici
Vice : La Colère
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 725

Lyssia - Une banale petite Prieuse. Empty
MessageSujet: Lyssia - Une banale petite Prieuse.   Lyssia - Une banale petite Prieuse. EmptySam 28 Juil - 21:04


Lyssia Oskario


Je suis née, et j’ai grandis, dans une famille plus ou moins normale… mon père était un conseillé de la Princesse Prieuse et ma mère une Prieuse aussi. Elle avait un poste spécifique, mais je ne me souviens plus de ce que c’était… Enfin, peu importe maintenant. Mes deux parents sont morts lors d’une mission quand j’avais onze ans. Du coup ça fait onze ans maintenant… j’ai passé la moitié de ma vie avec eux, et l’autre moitié au Fort, à peu de choses près…

C’est pas la peine de commencer à me plaindre, hein… y’a pas besoin. Oui, je suis orpheline, mais on s’est très bien occupé de moi, on ne m’a pas laissé crever dans un caniveau, on ne m’a pas vendue au plus offrant, je n’ai pas été obligée de travailler dans une boutique de lingerie fine à huit ans pour payer un repas complet par semaine à mes trente petits frères… non. D’abord parce que comme j’avais déjà décidé de devenir une Prieuse, j’ai pu entrer au Fort un an plus tôt, ça n’a pas coûté grand-chose à grand monde. Et puis, surtout, parce qu’un ancien collègue de mon père a décidé de veiller sur moi. Otton Egidio. Je ne le vois pas très souvent, mais je sais qu’il prend souvent de mes nouvelles auprès de mes supérieurs et de mes professeurs, il garde un œil sur mon début de carrière et il a confiance en moi. Ça, je le sais. Je le sais parce qu’il me l’a dit, et parce que c’est flagrant. Je sais que j’ai un certain talent dans mon domaine, mais je reste jeune, et quatre ans d’expérience ce n’est pas énorme… mais il me place quand même sur des missions importantes de plus en plus souvent, j’ai même l’occasion de travailler directement à ses côtés de temps en temps.

On me demande souvent « Et tes parents ? Tu n’es pas triste de les avoir perdus ? Comment sont-ils morts ? Pourquoi ? »… Eh bien je n’en sais rien. Ils sont morts en mission… quand on est un Prieur, on donnerait volontiers sa vie pour la Cité… plus facilement même que pour sa famille ou les gens qu’on aime. Ça fait partie de notre travail, de notre façon de vivre… c’est normal pour nous. Alors je suppose que c’est ce qui est arrivé : ils sont morts pour la Cité, ils ont donné leurs vies en sacrifice pour défendre leurs idéaux et l’avenir des citoyens. Je n’ai pas besoin d’en savoir davantage, ça ne me regarde pas vraiment.  Alors oui, je suis triste de ne plus avoir mes parents auprès de moi… mais fière d’eux. Et puis j’ai Otton, que je considère comme une sorte d’oncle ou de parrain… quelque chose dans ce goût-là en tout cas.

Vous raconter le début de ma vie n’a aucun intérêt… j’étais une gamine normale, banale… ni plus intelligente que la moyenne, ni plus con non plus. Normale. Non, là où ça devient intéressant, c’est justement après la mort de mes parents. Je suis entrée officiellement au Fort en tant que Novice à onze ans. C’est pas beaucoup plus tôt que la plupart des autres, et d’autres encore sont arrivés plus jeunes que moi. C’est pas hyper courant, mais pas non plus rarissime. Bref. Donc j’ai commencé ma formation. Il s’est avéré très vite que j’avais un véritable don pour me faire passer pour tout ce que je voulais. Je peux aussi bien me travestir, passer pour une soubrette, devenir une femme très haut placée etc… je peux me faire oublier ou attirer l’attention, au choix. C’est pratique pour ça d’être « moyenne » en tout. Je suis jolie sans être inoubliable, forte sans être exceptionnelle, douée sans être un génie… bref, moyenne. J’en joue beaucoup. Même certains de mes professeurs soupçonnaient que j’avais plus de capacités que ce que je voulais bien montrer… c’est vrai dans certains domaines… pas dans d’autres. Malheureusement.

Ma plus grande frustration, c’est la difficulté que j’ai à me servir de la magie de la douleur. Je suis nulle, c’est terrible… j’ai fait comme si ça ne m’intéressait pas vraiment pendant ma formation, pour avoir une excuse, mais dès que ça a été terminé, je suis allée trouver un Vicaire de la Douleur, Izei Ingenoc, et je l’ai pratiquement supplié de devenir mon tuteur en la matière. Ça fait quatre ans maintenant que, dès que j’ai du temps libre et qu’il est disponible, je le harcèle pour qu’il m’instruise, m’entraine et pour qu’il me félicite pour des progrès que je ne fais pratiquement pas. Il a beaucoup de mérite, il ne m’en veut même pas pour mon incroyable maladresse et mon incapacité flagrante à enregistrer tout ce qu’il me raconte. Je suis trop impatiente, trop prompte à me mettre en colère contre moi-même et tout ce qui m’entoure… je sais que c’est sans doutes en grande partie à cause de ça que je n’arrive à rien, mais je ne parviens pas à m’en empêcher… c’est plus fort que moi. Certains me disent que j’ai le sang chaud… moi je pense que je suis peut-être juste trop… je ne sais pas… instable ? J’ai du mal à contrôler mes émotions quand je ne dois pas le faire pour le boulot. Là c’est pour moi, parce que JE veux être capable de tout faire correctement pour rendre Otton fier de moi, pour pouvoir lui être réellement utile…  Izei aussi, mon professeur… Il se donne du mal alors que je n’avance presque pas… lui aussi je voudrais qu’il soit fier de moi et qu’il puisse un jour me trouver utile pour lui. Il est assez particulier et il n’y a pas que des jolies rumeurs sur son compte, mais moi je l’aime bien.

Il ne faut pas non plus que vous vous imaginiez que j’en suis arrivée là grâce à la présence bienveillante du Premier Prieur dans mon dos hein, pour mon affectation sur certaines missions oui, d’accord, mais c’est tout. Mes capacités d’actrice et de combattante ont joué aussi hein…
En plus je suis quelqu’un d’assez sociable, j’arrive à me lier aux gens plutôt facilement… et à force de m’infiltrer dans les différentes strates sociales et politiques de la Cité, j’ai des amis un peu partout et des entrées plus ou moins où je veux. C’est pratique pour plein de choses, du coup on me sollicite beaucoup pour des missions de ce genre. Surtout pour surveiller et récolter des informations en général, mais je sais aussi très bien me servir d’une arme blanche. Pour les armes de tir, moins… je m’entraine souvent, mais j’ai du mal à viser correctement. C’est bizarre… Avec un couteau de lancer je peux atteindre une cible lointaine et en mouvement… avec un révolver je galère à toucher un éléphant dans un couloir… Je sais, c’est con… mais c’est comme ça. Il faut apprendre à se servir de ses points forts tout en travaillant ses points faibles, c’est comme ça qu’on progresse. Accepter d’avoir des trucs qu’on fait mal, c’est le premier pas pour apprendre à les faire bien. Bon après, c’est vite dit… mais j’avance quand même un peu plus vite en tir qu’en magie…

Enfin tant pis… de toute façon ce qu’il faut retenir ici ce n’est pas à quel point je suis nulle pour certains trucs… c’est plutôt que je suis douée pour d’autres… je préfère le voir comme ça, sinon ça me déprime et je m’énerve comme une conne, pour rien.
Nom : Oskario
Prénom : Lyssia
Âge : 22 ans
Genre : Femme
Titre(s)/Métier : Prieuse
Faction : Prieuré
District : Prioral
Vertu : Loyauté
Vice : Colère
Etranger : Non
Pouvoirs : - Entrainement militaire (armes blanches)
- Arts de la scène
- Juriste (Vu avec le staff)

opinions

La politique, l'économie, le social, les factions, les étrangers… Au final je m’en fiche un peu de tout ça. Les étrangers je suis moyennement ouverte à ça, c’est pas d’ici, ça risque d’être néfaste pour la Cité. Ouais non… j’aime pas trop ces gens-là de manière générale… Pour la politique, ça ne me regarde pas tellement. Je suis là pour soutenir le Premier Prieur et pour faire respecter nos préceptes, la loi et tout ce qui va avec. Les intrigues politiques etc… tant qu’elles ne mettent pas Otton ou la Cité en danger, je m’en tape un peu. Je suis au courant, bien sûr, je pourrais en avoir besoin quand je joue un rôle… mais personnellement, bof. Pareil pour tout ce qui touche à l’économie, aux factions etc… je suis ouverte à tout du moment que c’est bon pour la Cité, et intransigeante si c’est l’inverse.

Je peux ajouter quelques avis personnels sur certains trucs, comme le fait que j’ai beaucoup de mal à piffrer la Machine et tout ce qui y est lié… mais bon c’est pareil, ça n’a pas beaucoup d’intérêt parce que je n’ai pas vraiment d’arguments pour appuyer mes propos. Enfin… tant que ça ne met pas en péril le bon fonctionnement de la Cité, bien entendu…



Descriptions

Comme je l’ai souligné un peu plus tôt dans mon histoire, je suis plutôt banale. J’ai des cheveux gris que je tiens de mon père… sans être quelque chose de courant, ça n’est pas vraiment rare non plus. Mes yeux bleus électrique me viennent de ma mère par contre. Je suis jolie sans être inoubliable, j’ai des formes sans être « OUAH » non plus, j’ai l’air plus jeune que je ne le suis en réalité sans non plus donner l’impression que j’ai douze ans… En général je m’habille en civil, mais quand il le faut je porte l’uniforme rouge du prieuré. Je ne suis pas très grande mais pas petite non plus… bref… une fille dans la moyenne qu’on remarque mais qu’on oublie facilement. J’en joue et j’en re-joue. Je m’arrange pour rentrer encore plus dans la vision « moyenne » des gens. Quand on vous oublie ou qu’on ne vous accorde pas d’importance, vous pouvez bien plus facilement glaner des informations ou trouver des gens… et on oubliera qu’on vous a guidé parce qu’on vous oubliera, tout simplement. Parfait.

Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

Otton Egidio

Messages : 656
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1632
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

Lyssia - Une banale petite Prieuse. Empty
MessageSujet: Re: Lyssia - Une banale petite Prieuse.   Lyssia - Une banale petite Prieuse. EmptySam 28 Juil - 23:17

Bon bon bon...

On a réglé les détails sur Discord, les corrections demandées ont été faites.

Bienvenue au service de la Ville. ^^

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
 
Lyssia - Une banale petite Prieuse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» petite lettre au père noël
» Petite Gâterie (Mmm Melting Marshmallow Moment)
» ma petite couronne ...
» Ma toute petite Lala à moi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Registre de la Population :: Validées-
Sauter vers: