Partagez | 
 

 Abracadabrantesques Dossiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malone DuMaurier
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 7
Fiche : Un brin de lecture ?
Vice : Ambitieux
Faction : Conservatoire
District : Virtua
Influence : 120
Occupation : Adoption de chats errants.
Disponibilité : Variable

MessageSujet: Abracadabrantesques Dossiers   Mer 18 Juil - 16:20


Amour, Beauté, Complots et Ducats



Fantasmagories
Résumé



-$$$- Malone DuMaurier a été élevé par une famille de confortable situation, son père œuvrant comme joailler au District Mercantis et sa mère ayant hérité de la fortune de son Navigateur de père. (Ce qui sonne comme une insulte peut ne pas être si déplacé que ça, Erlone Guillion ayant fait naufrage après une histoire sordide d'esclavage moderne, fouilles douanières et poudre explosive.)

De son côté le benjamin a assuré sa prospérité matérielle en s'entourant de mécènes et soutiens, en plus des investissements en les excursions de ses compagnons Oisillons. Il réside au quartier Virtua, dans un appartement à étage où séjourne son majordome Claude, et possède de nombreux bijoux. Car ce sont les meilleurs cadeaux à faire à un artiste, par la Cité !

En ce qui concerne la dramaturgie, les droits à ses pièces sont amplement utilisés par les jeunes metteurs en scène Excelsiens sans qu'il ne jouisse d'une grande popularité chez les anciens du genre. Tous ne peuvent pas comprendre l'évolution de l'art, quitte à mourir fossilisés dans leur stupidité.

Hypnos est sa pièce la plus populaire, mais les multiples dessins animés de Willy! Squelette amical☆ sont un succès relativement stable chez le jeune public.
Comme quoi une inspiration erratique sous opium et en proie au désespoir de la page blanche peut devenir un filon exploitable. Les joies du capitalisme.

- Ω - Les préparatifs de Guerre qui se dessinent un peu partout ont éveillé la flamme chez l'écrivain. Pour l'heure, Malone n'a connu aucun changement majeur, mais commence à se demander si la Magie de la Cabale à elle seule suffira pour survivre à un conflit globale. Allié des Oisillons et de certains adorateurs du Culte de la Machine, le dramaturge cogite en observant ses amis aux capacités pratiques, soucieux de se préparer aux éventualités. Dans l'idéal, DuMaurier aimerait apprendre à manier les armes à feu et se lancera -incessamment sous peu, se dit-il chaque matin- dans l'entraînement physique. Dans le doute, les orphelins font d'excellents boucliers humains.


{Top!}- Hypnos, le anti-héros- Hypnos est la première pièce à avoir attribué ses lettres de noblesses à l'écriture du dramaturge. Divisée en trois actes, elle narre les débuts d'un justicier d'Excelsia jusqu'à son terrible combat contre Prud'Âme, Prieur rendu fou par sa magie de la Douleur. Au niveau de la technique, Malone DuMaurier livre un catalogue des horreurs, donnant vie à un véritable artifice illusoire de créatures surnaturelles qui vont jusqu'à survoler la tête des spectateurs. (Tête déjà pleine des brumes opiacées distillées par la machine à brume) On estime à une vingtaine le nombre de lampes magiques utilisées pour Hypnos.

Odyssée épique et surréaliste, la diégèse met l'emphase sur les problèmes sociaux ; le héros, Georges Lambda, ayant ses racines dans les quartiers de Domus et travailleur aux docks, il se confronte un soir à la tombée d'un astre dans l'océan qui lui conférera l'habilité de donner vie à ses imaginations les plus abracadabrantes. Si au départ l'auto-proclamé "Hypnos, Vengeur Oisillon" se tourne vers la voie du crime, une vision de sa défunte bien-aimée Rosaline -et des vapeurs d'opium- auront raison de sa moralité défaillante et en feront un justicier des quartiers oubliées.

Lançant chimères et fantômes aux trousses des coupe-jarrets et rétablissant l'ordre au travers de scènes de combat chorégraphiées, la pièce se solde par un bain de sang dans la Chapelle Saint-Gabriel où se tient le duel au crépuscule entre Hypnos et Prud'Âme le Terrible.

Le costume d'Hypnos, un ensemble trois-pièces déchiré et peint en rouge et noir complété par un masque d'arlequin blanc ainsi qu'un haut-de-forme assorti, est un choix populaire des déguisements festifs pour tout Dandy dangereux.

Malone conserve d'ailleurs la pièce originale et la revêt de temps à autres, souvent pour ouvrir ses représentations, afin de perpétuer la popularité de sa création. Puisqu'il touche des droits sur chaque costume vendu

Anecdote Le succès de Hypnos, bien que techniquement explicable, a été largement influencé par le décès tragique du boursier recruté chez le Conservatoire. On dit que chaque soir, il livrait une performance plus féroce encore, et se retrouverait bientôt projeté au devant des hautes-sphères. Il avait un peu trop de talent au goût de DuMaurier... se retrouver évincé par un homme plus jeune, plus beau, plus talentueux, quelle tragédie ! Fort heureusement, Malone est meilleur méchant sorcier que ceux des contes pour enfant et son chasseur bien plus performant. Rien de personnel, petit.

{Succès relatif}- Willy! Squelette amical☆- Toute première création artistique de Malone dans ses carnets de note, Willy le gentil squelette prit forme naturellement dans une série de dessins-animés joués en plein air pour la joie des jeunes Excelsiens et des plus vieux. Principalement projetés lors des fêtes, c'est d'ailleurs la saison de ressortir les gravures à animer, Willy est de loin la plus lucrative des productions du dramaturge en plus d'avoir été celle qui lui a permis de rentrer au Conservatoire à ses dix-huit ans.

Ne nécessitant qu'une poignée de lampes magiques, une toile blanche assez grande pour couvrir la totalité de l'animation, Willy se donne à ses rocambolesques gags ; chutes, danse, et tartes envoyées à la tête d'un Prieur qui lui court après, les rentrées d'argent sont ainsi divisées en des parts plus importantes pour Malone. Qui adore ce chenapan de Squelette, pour le coup.

Anecdote Bien que dénué de toute morale et entièrement consacré à l'épanouissement des foules, Willy! Squelette Amical☆ s'est vu censurer un épisode dans lequel le loufoque protagoniste jetait son nemesis Prieur dans une fosse à moutons carnivores. Peut-être que le détail des tripes et organes vitaux dans la bouche d'adorables mammifères était une touche de trop. Allez savoir.

{Flops!}- Fantasmagories diverses - Si l'on pourrait citer d'autres réussites scéniques en faveur de Malone DuMaurier, il est bien plus intéressant de se pencher sur ses histoires les moins bien reçues.

Parmi elles, Valena O'Mana en est un exemple des plus amusants. Histoire se voulant tragique mettant en scène l'idylle d'une voleuse et un marin de la Maison des Navigateurs, la première et unique scénarisation de l'histoire s'est soldée par une catastrophe pyrotechnique où après avoir embrasé ses propres cheveux laqués, l'actrice qui jouait Valena a couru dans la foule pour sortir se plonger la tête dans une fontaine tandis que le marin, Olbek, se livrait à une prestation sous absinthe où il pleurait sa vie misérable et la famine qui le guettait chaque jour après "ces merdes de répétitions". Encore aujourd'hui, on murmure que DuMaurier payera grassement quiconque lui livrera la tête d'un membre de la troupe d'amateurs. Commanditer des assassinats est bien plus simple que se remettre en question.

On peut aussi citer Léandre dans la catégorie des pièces mal reçues, sans qu'elle ne soit un échec pour autant, bien au contraire. Publiée sous un pseudonyme -un secret de polichinelles- cette pièce est toujours représentée par DuMaurier au travers d'épisodes dessinés et constants dans leur parution.
Le problème de Léandre réside dans sa portée diablement érotique, et en conséquent, ses projections sont réservées à certaines soirées ultra sélectives et privées, où se tiennent par la même occasion les orgies que l'auteur aime tant.
Léandre, jeune aspirant Prieur, se trouve un goût indécent pour les châtiments corporels et si les dessins nus ne suffisent pas à choquer un public averti c'est en la qualité des fétiches qui ponctuent les épisodes que naît l'impossibilité de projeter les dessins en public.

Ce qui peut sembler comme un fantasme personnel est en réalité une prise de position, bien que forcément marquée des inspirations d'idéal masculin du très libre DuMaurier. Voulant à tout prix que l'on ne l'associe pas seulement au dessin animé de Willy, Malone s'empressa de réaliser ces courts épisodes en s'appuyant sur Edmund Beo (bien que l'information tienne du privé) pour réaliser les premiers jets de Léandre. Aujourd'hui les amis les plus proches du dramaturge possèdent pour quelques uns des collections à projeter de divers épisodes, les plus populaires sont "Léandre se confesse" et "Léandre au bal des Marins vampires".


Relations




Edmund Beo (Butch King!)
Il y a dix ans en arrière, alors qu'un jeune Oisillon accomplissait son premier gros méfait en ôtant la vie à un certain Jérome Arison, le néophyte commettait l'erreur d'oublier son coutelas sur scène.

Edmund Beo retournait dès le lendemain sur l'endroit du crime et tombait nez à nez avec celui qui se présentait comme le compagnon de feu Jérome, sans jamais verser la moindre larme, et les deux hommes établissaient dès lors, en l'espace de quelques mois un partenariat grandiose. Malone DuMaurier avait l'or, Edmund Beo l'envie et les connaissances ; bientôt l'Oisillon inexpérimenté engageait des gros bras -bien que les siens fussent déjà impressionnants- et prenait son envol en tant que Chef d'un gang de coupe-jarrets.

Aujourd'hui les complices sont plus assurés que jamais, et Beo est à la fois un mécène et une Muse de DuMaurier qui lui voue la totalité des productions résultant en "Léandre". Érotisme mis à part, les deux hommes jouissent d'une réputation de duo farouche, complotant en quête d'un pouvoir toujours plus grand pour assouvir leurs pulsions. Rares sont ceux qui s'aperçoivent de la nature strictement épicurienne du jeu des amants et que leurs méfaits reflètent seulement des caractères explosifs et voués aux plaisirs ardents.
Beo est surnommé "Le Dur" dans le milieu des Oisillons pour sa carrure colossale et ses récits de meurtres à mains nues. Il possède également un énorme fusil que Malone rêve d'utiliser avec autant de virtuosité que son propriétaire.

Edmund réside officiellement dans le quartier Mercantis, mais ses tanières sont éparpillées en Domus où il gère plusieurs bordels et fumoirs à opium qui servent de façade au lavement d'argent des vols et contrebandes. Si vous avez besoin de lui, envoyez un orphelin le chercher, ils sauront où le trouver, et à l'inverse, il saura toujours où vous trouver.


Catherina Damoroff (Maîtresse des arpèges)
à venir !
©️ Kanae de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 
Abracadabrantesques Dossiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renommer plusieurs fichiers ou dossiers d'un seul coup
» Ranger les dossiers patients : votre organisation ?
» Répertoires des dossiers individuels du Ministère de la Guerre
» Retrouvez les dossiers des Résistants au Service Historique de la Défense
» Dossiers administratifs de résistants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Gestion des Personnages :: Dossiers personnels-
Sauter vers: