Partagez | 
 

 Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izei Ingenoc
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 85
Fiche : La super fiche.
Vice : Lâcheté
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 237
Occupation : Vicaire

MessageSujet: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Jeu 12 Juil - 15:50

Le Prieur est un animal grégaire. Il se met en groupe parce que c'est plus facile de faire chier les gens à plusieurs que tout seul. Mis à part une émeute, une bataille rangée en plaine voire une guerre civile, on se débrouille toujours pour être supérieur en nombre. Ça n'arrive jamais qu'un petit mariole se balade tout seul la nuit en uniforme. C'est pourtant ce que je suis en train de faire.

C'est évidemment pour raison familiale. Un de mes frères (j'ai des frères comme les chiens des tiques) s'est engueulé avec sa femme, ma nièce est venue me chercher en larme jusqu'au Fort alors que j'étais déjà en train de dormir. Quand je suis arrivé il n'y a avait pas grand chose à faire – en même temps j'ai dû mettre une heure à arriver, depuis le fin fond de ma tour jusqu'à la périphérie de la ville avec la morveuse. Pas de frère, pas de femme non plus, les enfants en train de pleurer au milieu des débris de meubles et de vaisselle. J'ai trouvé une dent par terre. Visiblement, on en est venu aux mains par ici. Je les ai amené à la ferme de mes parents et... voilà. Il est une heure du matin et je ne peux rien faire de plus. Je rentre chez moi.

Donc, voilà le pourquoi de ma présence. D'habitude je ne sors pas tout seul au milieu de la nuit. J'ai une lampe, parce que l'électricité ne va pas aussi loin chez les pauvres. Je suis encore dans les parties de la ville qui ne bénéficient pas du luxe des lampadaires. Je ne me téléporte pas sur les toits, par manque de visibilité. Si je heurte accidentellement un mur ou une cheminée en utilisant la magie, je meurs. Car quand j'apparais dans quelque chose, celui le moins solide des deux explose. Et figure toi que les murs en brique gagnent toujours.
A cette heure ci il n'y a pas beaucoup de monde. Quelques fêtards, qui deviennent beaucoup moins joyeux en apercevant le rouge de mon uniforme (je l'ai mis parce que j'ai pas de vêtements civils, avec mes flingues, mon barda, tout). Ceux qui sont sobres baissent leurs capuches et font de larges détours pour m'éviter. Il fait froid, la mer nous envoie un vent vif et humide. Et puis sinon le silence et l'obscurité. J'aimerais beaucoup retrouver mon lit, je suis du genre casanier moi. J'apprécie beaucoup le calme de la ville en nocturne, c'est vrai, mais j'ai des cours de magie à donner demain matin moi.

Je sais qu'il ne faut pas que je joue à « t'as pas entendu un bruit ? ». Plutôt du genre nerveux, je peux partir loin pour deux grincements de bois et un miaulement. Mais au bout de vingt minutes de marche je craque, je m'éloigne d'une rue principale pour aller cherche le truc à la con qui me rend parano sur le moment. Une ruelle qui pue la pisse, évidemment. Le bruit suspect me fait remonter quelques passages étroits entre les maisons. Y a un truc qui fait des sons métalliques étranges, de loin j'ai cru que c'était le claquement d'un cran de sûreté qui saute, mais non. De plus près c'était... juste des chatons en train de jouer dans une poubelle. Je connais ce coin. C'est un dédale de ruelles de pauvres, avec des maisons en taule et en torchis écrasées les unes contre les autres. Une cour en marque l'entrée, avec un arbre maigrelet, un poêle cassé et quelques jouets pour enfant. Je m'accroupis pour grattouiller un ventre de chaton. Tout va bien. Je peux reprendre ma route.

Il n'y a pas de bruit bizarre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 101
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 444
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Sam 14 Juil - 15:42

Alexander était pensif. Seul dans la grande chambre de la résidence Shah, il faisait le point sur sa vie, sur ses plans. C'était important de faire le vide de temps à autre, de regarder en arrière pour mieux se projeter vers le futur. Son grand-père, l'ancien Prince Industriel Denvis Shah lui avait appris ça : se remémorer ses actions passées pour ne pas commettre les mêmes erreurs dans le futur. Le Prince qu'il était devait examiner les points de vue de toutes les parties impliquées avant de prendre une potentielle décision. Le mercenaire, lui, devait composer avec le double jeu auquel il s'adonnait depuis quelques mois.

Côté Alexander, il y avait peu à dire. Son retrait de la vie public, interprété de diverses manières, lui laissait le champ libre pour faire plus ou moins ce qu'il voulait. Mener sa vie de fils de riche, faite de bonne nourriture, de bon alcool et de femmes de petite vertu. Avec beaucoup moins de fêtes mondaines que les autres gosses nés avec des cuillères en argent dans la bouche, et plus de leçons de fleuret. Il avait eu un précepteur dans sa jeunesse, qui lui avait enseigné les bases, puis les techniques les plus avancées. Son style était élégant, raffiné et précis. Il était bien élevé, charmant et charmeur, avec une pointe de mystère qui faisait chavirer les cœurs. Le parfait petit con, en somme. Son amitié grandissante avec les différentes têtes couronnées allait également de paire avec les projets de son alter ego masqué.

L'As, justement. C'était là que se situait toute la différence. Contrairement à Alexander Shah l'homme, le mercenaire avait un plan, des objectifs et une ambition démesuré. Affilié au Culte de la Machine, il faisait surtout office de garde du corps pour Incus Castellum, tout en accomplissant de temps à autres des contrats annexes pour se divertir. Pour parfaire la dissociation entres ses deux personnalités, Alexander s'était également complètement réinventé dans le style d'escrime. D'un bretteur technique et respectueux, il avait évolué en un tueur vicieux, aux coups violents et peu orthodoxes. Un assassin de bas étage, qui n'avait pas peur de se salir, et qui préférait découper ses adversaires en trois plutôt que de prendre le risque qu'un médecin sache les réanimer.

En plus de ses soirées à jouer au garde du corps, L'As tenait une Liste. Plusieurs noms, des cibles à abattre. La mort de certains ferait sans doute le jeu du Culte, d'autres absolument pas, qu'importe. Car tout en haut de la liste se trouvait le plus beau des trophées : le Prince Prieur Otton Egidio. Ce devait être le plus bel accomplissement du mercenaire. Avec patience, il réunissait tous les éléments nécessaires à créer la mise en scène parfaite pour un ultime duel. Mais il manquait quelque chose de majeur...

L'As n'était personne.

Pour l'heure, le nom de L'As n'était pas connu dans les hautes sphères. S'il venait à se retrouver face au Premier Prieur, il ne représenterait pas la menace qu'il aspirait à devenir. Il ne serait qu'un petit délinquant avec les yeux plus gros que le ventre. Alexander se refusait à ça. Son duel face à Otton devait être la rencontre au sommet entre les deux meilleurs escrimeurs de chaque camps. Pour prétendre à ce statut, il lui fallait accomplir quelques faits d'armes. Ses précédents contrats n'avaient pas été très fructueux pour sa réputation, malheureusement. Il manquait une signature... ou mieux, un miraculé capable de raconter l'horreur dont L'As avait été le responsable. Un massacre, un bain de sang, voilà qui ferait l'affaire. Direction Domus, décida le jeune homme. La vie des pauvres n'a que peu d'intérêt, et si en éliminant quelques imbéciles il pouvait se débarrasser de quelques Oisillons aux dents longues, ça ne ferait pas de mal. Alors il se prépara. Les vêtements et le fleuret restaient toujours les mêmes, amples et noirs, aiguisé et sans fioritures. Seul le masque changeait d'une nuit à l'autre. Pour commettre l'un des crimes les plus atroces qui soit, le choix d'Alexander fut rapide.

Le masque du jour:
 

Le trajet jusqu'à Domus est assez long, il faut chercher le meilleur endroit pour marquer les esprits. Encapuchonné, masqué, dans l'obscurité, L'As scrute la pénombre. Il préfère éviter les bars, trop facile de massacrer des ivrognes, et dans un premier temps, les gens pourraient confondre avec une bagarre générale qui a très mal tourné. Entrer dans une maison au hasard, ce n'était pas envisageable non plus. D'une, il n'y aurait pas plus de cinq personnes, ce qui était trop peu pour marquer les esprits. De deux, pour peu qu'il tombe sur une famille lié aux Oisillons, il pourrait générer une vendetta et ce serait sacrément chiant. De trois, qui s'abaisse à égorger des gosses dans leur sommeil pour attirer l'attention d'un Prince ? Il fallait faire mieux que ça. Mais dans sa providence, la Ville lui offrit le gros lot.

Un Prieur ! Un joli Prieur tout en rouge et tout seul, dans une ruelle isolée. C'était trop beau pour être vrai. C'était encore mieux que de tuer des pauvres au hasard. C'était l'occasion d'envoyer un des hommes d'Otton à l'infirmerie, avec des os cassés et un message. Pas besoin de deviser d'un plan très élaboré, Alexander avait l'avantage de la hauteur, et probablement celui de l'agilité, après avoir rejoint le district en sautant de toit en toit. Il était confiant, peut-être trop pour son propre bien. Mais ça faisait longtemps qu'il voulait faire couler le sang, et on lui donnait pile ce qu'il cherchait. Ça ne pouvait pas être une coïncidence.

Agile comme un chat, il bondit de sa gouttière pour retomber dans le dos de l'homme en rouge. Pas d'introduction, pas de jolies phrases ni même un bonsoir. D'un mouvement d'épaule, Alexander fait glisser sa lame dans sa main, et se jette sur sa proie. D'abord les jambes, c'est important de l'immobiliser. Il n'y va pas avec la lame : un coup d'estoc dans la cuisse, avec l'adrénaline, ça ne fera pas grand-chose. Et si il tente de trancher la patte, le bougre se videra de son sang avant d'avoir pu faire passer le message à Otton. Alors L'As opte pour un bon coup de pommeau sur la rotule. Ou au moins c'est le plan dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Izei Ingenoc
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 85
Fiche : La super fiche.
Vice : Lâcheté
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 237
Occupation : Vicaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Sam 14 Juil - 20:09

J'ai entendu un bruit de tissu en mouvement, puis j'ai vu le reflet d'une lame dans l'obscurité. Par réflexe j'ai voulu me jeter dans la direction opposé. Ça ne m'a pas permis d'esquiver le coup, mais au moins de m'épargner une blessure invalidante pour le restant de mes jours. La douleur a été brutale. Je me suis immédiatement téléporté, par réflexe, trois mètres en arrière. Je viens de passer par là et je sais qu'il n'y a pas de trottoir vicieux.

Ça ne m'est jamais arrivé qu'un ninja m'attaque sans prévenir. Je n'ai pas la méthode contre ça. Si je n'avais pas aperçu un long morceau de métal brillant du coin de l'oeil, j'aurais cru m'être bêtement cogné contre quelque chose de très dur dans le noir. Les gens ne sont pas si subtils d'habitude. Mis à part certains Oisillons qui sont dans le crime depuis leur petite enfance, capables de t'égorger à coup de tessons de bouteille avec la vivacité d'un chat, les meurtriers nous laissent le temps de nous voir mourir.
J'éclaire les toits au dessus de moi avant que l'autre cinglé nocturne ne me saute dessus à nouveau. Puis je me téléporte sur celui le plus proche. De l'ardoise mal fixée et très pentu. Je m'accroche d'une main à une cheminée qui n'est qu'un conduit en fonte branlant. Saloperie de taudis de pauvre.

Je me tâte le genou. Pas de fracture, évidemment, je ne serais pas debout si c'était le cas. Mais il ne faut pas déconner avec ses articulations, surtout celle là. Ça fout la frousse que la retraite pour invalidité puisse arriver si vite, si brutalement. Je dégaine mon pistolet. Tu vas voir ce qui va arriver à tes croisés, connard. Tu vas repenser à moi quand ta jambe te fera mal par temps humide, dans trente ans.
Encore faut il que je retrouve ce petit con.

Il fait nuit noir et je suis à l'aplomb d'une ruelle qui n'est pas éclairée. Je pourrais vider mes deux armes (ce qui fait quatre balles en tout) au jugé dans la rue histoire d'apprendre au ninja mais là... ben j'ai des scrupules. Pas d'ordre moral, évidemment, tu me prends pour qui. Plutôt du travail bien fait. J'ai vu une lame, mais on ne m'a pas frappé avec. La situation est pour l'instant trop incompréhensible pour que je me lance dans une chasse à l'homme. J'aimerais bien comprendre. J'éclaire la ruelle en dessous de moi. Rien. Vide. Évidemment, le ninja n'a pas attendu que j'ai fini de vérifier mon bobo au genou avant de continuer à jouer.

Je me téléporte en bas, là où je me suis initialement fait attaquer. Sauf que là j'ai un pistolet dans la main, ma lampe dans l'autre, et que je me tourne dans tous les sens, prêt à tirer. Là, dans ma tête, je ne sais rien de l'ennemi, alors j'imagine que j'ai affaire à un con standard. Il m'a attaqué parce qu'il a vu un Prieur tout seul, il n'a pas réfléchi. Maintenant il est coincé avec un fou qui a très mal au genou et qui se téléporte, alors il se cache. Mais je peux l'obliger à faire du bruit.

- Sors de là. Tu as fait une bêtise, mais je suis sûr que tu ne veux pas plus de problème pour toi et ta famille, ou ton clan, ou ta horde, je ne sais pas. Allez, viens là.

Je ne suis pas un vulgaire meurtrier, je préviens. Par contre, oui, quelqu'un risque de subir de la violence étatique ce soir. On a des techniques de torture bien à nous, mais j'ai toujours trouvé qu'un bon vieux passage à tabac derrière une poubelle faisait bien le travail.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 101
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 444
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Jeu 19 Juil - 16:29

Le Prieur n'est pas le dernier des cons, ses réflexes le confirme. Si il y a bien eu contact entre la garde du fleuret et le genoux de l'homme en rouge, ce dernier a été capable d'esquiver suffisamment pour s'éviter le gros des dégâts. Donc d'avoir une rotule explosée et de plus pouvoir marcher normalement. Le combat sera sans doute plus intéressant que prévu. Plus difficile aussi.

Il se téléporte sur le toit, puis de nouveau sur le sol. Entre temps, L'As a disparu dans l'obscurité. L'avantage de ces petites ruelles de Domus, c'est qu'elles disposent de nombreux embranchements et cachettes possibles pour un Oisillon. Le mercenaire doit manœuvrer avec une extrême prudence. La certitude d'un avantage de vitesse, qu'il avait avant d'engager l'assaut, s'effrite lentement. D'une, sa première attaque a échoué. De deux, si son adversaire peut se téléporter, alors le petit-fils Shah doit être sûr de pouvoir s'approcher avant que l'autre ne puisse réagir.

Plaqué derrière un mur, l'homme masqué risque un regard dans la direction de sa proie. Un pistolet et une lampe. Merde ! C'est plus qu'un problème. Il suffit d'une balle pour que tout s'arrête. Dans un coin de sa tête, Alexander se demande si le Prieur a obtenu son arme chez MacAlister & Co. Auquel cas Elisabeth aurait peut-être pu le renseigner. Pour l'heure, ce n'était pas vraiment important. Il verrait ça à un moment plus opportun.

Pour l'heure, pas question de négocier, comme son ennemi semble vouloir le faire. Vraie intention de calmer le jeu ou piège grossier pour l'attirer à découvert, à nouveau, ce n'était pas important. Son premier problème, c'était de mettre en place une stratégie pour s'approcher, porter un coup incapacitant et s'éloigner avant que le Prieur ait le temps de lui coller une balle entre les deux yeux ou de se téléporter. Ce qui était bien plus facile à dire qu'à faire.

Tant qu'il restait à découvert, au milieu de la ruelle, à faire les cent pas sans se montrer agressif, ça allait. L'homme masqué réfléchissait. Il ne pouvait pas remonter sur les toits, les structures étaient assez instables, et de toutes manières il ferait trop de bruit et serait repéré. Essayer de contourner sa proie ne règlerait pas le problème. L'homme en rouge était au beau milieu de la rue, qu'importe d'où Alexander lançait son attaque, il devrait parcourir cinq ou six mètres. Aller et retour bien sûr.

Abandonner n'était pas une option, il y avait un message à faire passer. Il était temps pour L'As de se placer en bonne position sur la liste des criminels. Otton devait savoir son nom, son collègue n'était qu'une étape. Quoi faire ? Il n'allait pas attendre toute la nuit que le Prieur arrête de tenir sa position. Il devait passer à l'offensive. Une distraction. Pas sûr que ça fonctionne, mais ça se tente.

Alors l'homme masqué ramasse un beau caillou, puis un second. Les deux pierres dans la main gauche. Il n'est pas du bon côté pour faire un joli lancer, mais il ne peut pas se permettre de lâcher son fleuret. Dos au mur, son bras gauche est le plus proche du coin. Il lance une première pierre à l'aveuglette, ça devrait attirer l'attention du Prieur. Puis L'As pivote, se retrouve complètement à découvert. Il court en diagonale, vers le mur opposé, saute, prend appui dessus pour gagner en vitesse, tout en lançant le second caillou. Cette fois, il vise le visage. Puis vient le tour du fleuret. La cible à toucher, c'est le bras armé. Idéalement, il faudrait trancher les ligaments dans le poignet, endommager le système nerveux pour que les doigts soient paralysés. Ce serait la manière propre. Mais L'As n'est pas propre et à l'instant, il n'est pas très regardant. Alors il va tenter de trancher la main nette, les conséquences viendront après.
Revenir en haut Aller en bas
Izei Ingenoc
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 85
Fiche : La super fiche.
Vice : Lâcheté
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 237
Occupation : Vicaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Mar 24 Juil - 15:46

Pas de réponse. Il y a un moment de silence qui s'installe. Le fameux calme avant la tempête. C'est très stressant ce truc là. Je ne vois pas le mystérieux agresseur. Il fait nuit noir. Il n'y a que le petit rond de lumière que me donne la lampe pour m'aider à surveiller. Mais ça laisse un vaste espace tout autour pour qu'un petit malin me bondisse dessus.

Je ne m'attendais pas au caillou. Je l'ai vu traverser l'air sous mon nez, je l'ai bêtement suivi du regard. Je me suis entraîné plusieurs années pour le combat, mais on ne m'a jamais préparé à un assaut au gravier.  Ensuite, le mystérieux criminel est sorti de sa cachette.

J'ai reçu un autre petit caillou en plein sur le nez. C'était vexant et douloureux. Puis le gars est passé brièvement dans le faisceau de la lampe. C'est la première fois que je le distingue aussi bien. Et quelque chose est très perturbant : sa tenue. Ses fringues sont d'un noir bien noir, c'est pas du tissu qui a été lavé et relavé à l'eau de la rivière, ça se voit tout de suite. Ses bottes sont de bonne facture. Enfin, tout ça se remarque à peine à coté du masque. Du métal brillant avec de fines sculptures sur les cotés. Un espèce de dispositif effrayant au niveau de la bouche. C'est pas un assassin comme j'en ai déjà vu plein dans ma vie. J'ai pas l'habitude des effets spéciaux flippants. Je croyais avoir à faire à un grand marginal qui agresse au petit bonheur. J'avais tort. Du coup je tire dessus deux fois. Ça a fait un bruit monstrueux, alors que la nuit était jusque là très calme.

Je lui aurais explosé la tête si il m'avait foncé dessus. J'avais visé en prévoyant cette trajectoire. Mais je ne m'attendais pas à ce qu'il court droit vers le mur à coté. Le temps que je comprenne qui que quoi comment, que je ne l'avais pas touché et que je l'éclaire, il avait sauté comme un chat pour rebondir vers moi. Il a son épée bien placée pour me faire très mal.

Je me suis téléporté à nouveau. Je fuis. Je suis retourné sur le toit, mais cette fois ci je suis apparu au dessus du « sol ». Environs soixante dix centimètres au dessus d'une pente en ardoise, je dirais. Mais tu crois que c'est facile ? Ça t'arrive souvent qu'un assassin te fonce dessus sans une provocation, même pas une petite insulte ou un cri de guerre, sans raison ? Bondisse partout comme une putain de danseuse ? Avec une épée tellement luxueuse qu'elle ne se plie pas sur ton genou ? Pourquoi bordel ?

Donc, le ninja, d'en bas, il a dû entendre un grand fracas d'ardoise brisé et des cris. C'est normal de hurler quand on passe à travers une toiture comme un gros grêlon. Pendant quelques secondes ma vie s'est résumée à un grand chaos où j'essayais de m'accrocher à des pannes pourries à cœur, tout en serrant mon pistolet à m'en casser la main. Et puis je me suis retrouvé dans un grenier. Ce n'est pas la première fois que je fais une chute. J'ai déjà tellement dû me cogner le crâne qu'il doit me reste qu'une demi cervelle.

Dans le genre de quartiers où nous nous trouvons actuellement, les gens vivent à trente au mètre carré en moyenne. Je suis donc évidemment tombé au milieu du domicile d'une famille nombreuse. J'ai atterri sur un cadre en bois qui sert à fabriquer des bougies, le brisant (tu accroches les mèches et tu fais couler de la cire dessus. Maintenant y a plein de trucs qui s'automatisent, mais on va pas oublier les anciens boulots de miséreux comme ça). Y a un sac de sciure qui m'amortit bien la tête, mais j'ai brisé un tas de machins en terre cuite, genre toute leur vaisselle, je ne sais pas comment. C'est un peu confus. Des gens se mettent à crier. J'ai bobo très fort. L'épaule gauche. Clavicule cassée. Un morceau de tuile me tombe sur la cuisse, et puis des fragments de liteaux près de la tête. Je ne devrais pas rester là.

Je retourne sur le toit, mais cette fois ci en faisant très attention. Puis je me téléporte sur la maison d'en face, sans laisser le temps au sol de se dérober sous mes pieds. Je suis plus mobile quand j'ai vraiment très très mal.

Bon, maintenant que l'assassin a été dûment prévenu, je fais quoi ? Attendre qu'une patrouille vienne voir la cause de ce bordel, ça semble évident. Mais je ne vais pas tuer ce clown. J'aimerais beaucoup savoir qui c'est et pourquoi il attaque les gens au petit bonheur avec un équipement luxueux.

- T'ES QUI ESPECE DE MALADE ?

Bah oui, c'est plus simple de demander. J'ai la voix un peu plus aiguë que d'habitude parce que j'ai mal.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 101
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 444
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Jeu 26 Juil - 23:19

Deux détonations, assourdissantes, viennent briser le silence qui s'était installé. L'As sait qu'il a eu chaud, il a senti la première balle filer pas loin de sa nuque. Grâce à la trajectoire de sa course, le second projectile l'a manqué plus largement. S'il avait été plus lucide, il se serait remémoré que les meilleurs pistolets actuels ne tiraient pas plus de deux coups avant la surchauffe. Une conclusion qui lui aurait permis de mieux ajuster son attaque et de s'assurer la victoire. Mais d'abord, il ne pense pas du tout à ses maigres connaissances en anatomie d'armement. Dans un second temps, même s'il y avait pensé, le Prieur s'est à nouveau téléporté loin de son fleuret.

Alexander laisse échapper un juron. Deux offensives infructueuses, c'est beaucoup trop pour une embuscade. Le jour de son combat face à Otton, il ne pourra pas gâcher autant de munitions. Il lui restait beaucoup de travail. Beaucoup de progrès à faire. Au rayon des bonnes nouvelles, malgré ses deux échecs, il est encore vivant. Mais c'est tout, et c'est surtout trop peu pour se réjouir.

Après le bruit du pistolet vient le fracas. Dans la pénombre, Alexander ne distingue pas totalement ce qu'il se passe, mais il lui semble que son ennemi vient de passer à travers le toit. Vu comme il passe du sol au plafond depuis deux minutes, et surtout vu la qualité des habitations du quartier, ce n'est qu'à moitié surprenant de voir que la taule a cédé sous le poids d'un homme adulte en armure.

Mais c'est surtout une excellente opportunité pour le mercenaire. Son rival doit être sonné, c'est maintenant ou jamais. Il doit maintenir la pression, continuer à forcer son adversaire à commettre des erreurs. Alors il n'hésite pas : il doit entrer dans cette maison et finir le boulot, peu importe s'il doit ensuite éliminer une famille de douze comme il en pullule dans le coin. Il se précipite, cherche la porte. Manque de chance, c'est de l'autre côté. L'homme masqué fulmine en faisant le tour, conscient qu'il perd quelques précieuses secondes. Il enfonce la porte d'un coup d'épaule, traverse les pièces au plus vite. Il finit par tomber nez à nez avec une petite famille, visiblement en état de choc.

IL EST PARTI OU ?! Hurle Alexander.

Une gamine en pleurs pointe le ciel du doigt. A nouveau, L'As ne perds pas une seconde. Si le Prieur a voulu se réfugier sur le toit, il a commis une grave erreur. Le mercenaire entreprend à son tour la courte ascension. Il passe la tête, puis les épaules à l'air libre, s'extirpe complètement tandis que le Prieur lui hurle dessus. Il ne répond pas, ce n'est pas le moment. Son pseudonyme sera révélé ce soir, mais il le fera selon ses termes. Lorsqu'il épargnera le Prieur vaincu et en sang, il le chargera de transmettre son nom comme un message. Pas avant. Pendant une seconde, les deux hommes, chacun sur leur toit, se font ainsi face. Puis Alexander réalise son erreur.

Il est complètement à découvert, dans la ligne de mire de son adversaire, qu'il distingue à peine dans la nuit. La détonation peut arriver n'importe quand, et Alexander serait bien incapable de dévier ou d'esquiver un tel projectile même s'il voyait le point de départ. Il ne doit pas rester ici. Redescendre dans le taudis en dessous n'est pas une option. Il n'aurait qu'une seule issue et grâce à sa téléportation, le Prieur pourrait lui barrer la route. Pas le choix alors.

En priant pour qu'aucun tir ne résonne à nouveau, Alexander prend deux pas d'élan, avant d'entamer sa course. La lucidité voudrait qu'il se laisse glisser pour se mettre à couvert contre le mur opposé, coupant ainsi toute potentielle ligne de tir à son adversaire. Mais à cet instant, le petit-fils de Denvis Shah ne pense qu'à deux choses : quitter ce perchoir instable et continuer à mettre la pression. Alors, dans un grognement vindicatif, il bondit en espérant avoir les capacités nécessaires pour atterrir sur le toit d'en face.
Revenir en haut Aller en bas
Izei Ingenoc
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 85
Fiche : La super fiche.
Vice : Lâcheté
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 237
Occupation : Vicaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Jeu 2 Aoû - 12:59

Je crache des copeaux de bois que j'avais dans la bouche. Mon bras gauche pendouille tristement le long de mon corps, je ressens des picotements dans la main, et beaucoup de douleur à l'épaule. Quand je fuyais le grenier en panique, ça n'avait aucune importance, mais maintenant que je suis immobile je peux pleinement profiter de ma fracture à la clavicule. Stupide corps humain trop fragile. Épaule de merde. C'est pas le moment !

Je me tortille pour attraper mon arme sur la hanche gauche avec la main droite. L'autre ninja fou est déjà en train d'escalader habilement les débris de toit pour me rejoindre. Sale chien. En réalité, je commence à un peu paniquer. C'est pas la violence, ça j'ai l'habitude. C'est à cause de l'incompréhension, de l'inconnu. Qu'est ce qu'il veut ce con ? Bon, me tuer, c'est assez évident. Mais pourquoi ? Je ne l'ai pas interrompu au milieu d'un cambriolage, je n'ai touché personne, j'étais tout seul. Je ne vois pas ce que j'aurais pu faire qui aurait irrité un riche possesseur de masque. Oui bien sûr j'ai empêché des gens de faire des choses illégales, peut être par la violence, ça peut en énerver certains, mais d'une j'étais très rarement seul pour ça, de deux j'ai rarement contact avec une criminalité assez organisée pour une embuscade pareille.

Bon, j'ai chopé mon second flingue. Le maboule fait un saut de chat pour rejoindre le toit où je me trouve, il se réceptionne avec agilité, on entend à peine deux tuiles s'entrechoquer sous l'impact. Je le vois mieux, directement sous la lumière de la lune et tout ça, on est plus dans l'ombre vise. J'essaye de faire comme au stand de tir, les épaules les hanches alignées tout ça, mais je ne peux pas utiliser mon autre bras en soutien pour ajuster mon tir. Y a une connerie de cheminée dans le passage. Je bloque ma respiration, mais la douleur veut que j'aspire tout l'oxygène disponible. Je tire.

Je m'étais préparé à gérer le recul, mais... bordel. Bordel de putain de merde ! Par les couilles de cet enculé de Myre ! Saloperie de bras ! Connard d'univers ! Je crois que ma clavicule est en train de ressortir devant. Du moins, c'est la sensation que j'ai. C'est pas possible. J'ai vu tout blanc tellement j'ai douillé. Je me fais du mal tout seul, depuis tout à l'heure. Si seulement les toits n'étaient pas aussi fragiles. Au moins j'ai complètement oublié mon genou. J'ai très envie de hurler, mais j'aimerais bien ne pas donner des signaux évidents de vulnérabilité à l'autre assassin. Du coup je réoriente cette pulsion de mec douillet dans un message bien plus constructif :

- MAIS POURQUOI BORDEL ? MAIS REPONDS PUTAIN ! SALE MALADE ! TU... TU SERS A RIEN !

Bon d'accord, constructif je ne sais pas. Hystérique et suraiguë, ça c'est certain. De toute façon je hurle dans l'obscurité parce que le flash lumineux quand j'ai tiré m'a niqué ma vision nocturne. Je me prépare à utiliser la magie dans tous les sens (je suis chargé à bloc, là), j'aimerais garder une balle pour le menacer si je me retrouve vraiment acculé.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 101
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 444
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Jeu 2 Aoû - 22:11

Dans la pénombre, tenter un saut d'un toit à un autre, surtout avec l'instabilité des habitations de Domus, ce n'était pas la meilleure idée. Alexander pouvait avoir mal apprécié la distance entre le point A et le point B et finir sa course aérienne dans le mur avec cinq dents en moins. Le toit qu'il visait, tout comme le premier, pouvait ne pas supporter ce poids soudain et céder à son tour. Pire, le Prieur aurait également pu l'abattre en plein vol, envoyant sa carcasse s'écraser quelques trois mètres plus bas.

Mais il n'en est rien, L'As, avec agilité, se réceptionne sur les tuiles, avec toujours zéro balles dans le corps au compteur. Un constat qui change très vite. Une détonation assourdissante, une douleur soudaine, un cri peu viril vite étouffée. La balle a traversé son épaule gauche. Le mercenaire perd l'équilibre, le corps envoyé en arrière sous l'impact. Dans la panique, l'adrénaline tente de le faire s'accrocher à la gouttière du toit. Mais ce dernier ne résiste pas à ce poids mort. Quelques tuiles cèdent en même temps que la résistance d'Alexander, qui s'écrase trois mètres plus bas sur les pavés.

Fort heureusement, il ne semble pas y avoir de casse supplémentaire... si, il s'est très probablement foulé une cheville. Et il a mal partout, le souffle coupé, la chute n'a pas été douce, ni assurée tel qu'il en a l'habitude. Cette embuscade est un tel échec, songe-t-il en se dégageant des quelques morceaux de tuile qu'il a emporté avec lui. Il reste plaqué au mur, le regard vers le haut. Si le Prieur veut finir avec l'avantage de la hauteur et l'achever depuis le toit, le mercenaire saura réagir en conséquence. C'est-à-dire fuir vers une nouvelle cachette. Claudiquer vers une nouvelle cachette, ce serait plus juste.

Le cri de l'homme en rouge lui parvient, paniqué, presque hystérique. Le combat est-il terminé ? Alexander ne ferait-il pas mieux de partir maintenant avant de se prendre une balle fatale ? Le saignement dans son épaule est important, il devrait bander la plaie au plus vite. Mais son orgueil prend le dessus, une fois de plus. Dans sa condition, il ne peut pas remonter sur le toit, ce serait du suicide. Mais dans une grimace de douleur, il s'exclame :

TU PEUX M'APPELER L'AS. J'AI UN MESSAGE POUR TON CHEF.

Rien dans cette soirée ne s'est passé comme il l'avait espéré. Le voilà en difficulté, obligé de réviser son plan de départ quant à la révélation de ses intentions. Ce n'est pas terminé, évidemment, Alexander sait qu'il peut encore gagner, renverser la vapeur une fois de plus. Mais il va devoir être très prudent sur sa prochaine action...
Revenir en haut Aller en bas
Izei Ingenoc
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 85
Fiche : La super fiche.
Vice : Lâcheté
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 237
Occupation : Vicaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Ven 10 Aoû - 10:34

J'ai très mal et on me hurle des absurdités. Je me sens un peu persécuté et pris de court.

- Euh... HEIN ? LEQUEL ? C'EST QUI LASSE ?

Il parle enfin, mais c'est aussi incompréhensible que quand il se taisait. Probablement le choc de la chute. J'ai arrêté là avant de me mettre à hurler « je crois que vous me prenez pour quelqu'un d'autre, on en rigolera dans quelques mois ». En plus je joue pas aux cartes, pour ça il faut des amis. Donc le surnom ça me passe au dessus. J'te l'a déjà dit, les crimes (parce que m'agresser au petit bonheur pour me tuer, c'en est un) sont commis par des gens sans imagination ni organisation, quatre vingts dix neuf pour cent du temps. Y a pas de brigands avec des alias rigolos dans mon quotidien. Juste des mecs qui en butent d'autres parce que sur le coup ça semblait une bonne idée. Ou pour l'argent. Mais j'en ai pas non plus.

Bon en plus c'est quoi cette histoire de chef ? Quel chef ? J'avoue que c'est ce truc là qui me laisse le plus perplexe (encore plus que « lasse »). Des chefs y en a plein. Le Premier Prieur ne vient pas me dire tous les matins ce que je dois faire. En fait, c'est l'un de ceux qui me laisse le plus tranquille. Y a le chef qui s'occupe des affectations aux casernes, le chef qui s'occupe des étrangers chiants, le chef qui cherche de l'aide pour ses enquêteurs, le chef qui décide si on envoie du monde ou pas à l'Amirale pour ses bateaux... y a aussi le mec qui s'occupe des pigeons voyageurs qui me dit souvent ce que je dois faire, celui qui me refile des novices, et pour certaines situations de crise un non-chef peut même devenir chef par la force des choses. Moi-même, quand je ne peux pas faire autrement, je dis à des gens ce qu'ils doivent faire. Enfin rien que cet aprem j'ai vu le chef qui s'occupe de la contrebande et le chef de l'artillerie. Lequel des deux il me parle ce con ? OK sœur Justine a eu des problèmes avec le jeu mais... non, je suis à peu près sûr qu'elle n'a pas rechuté. Elle avait encore ses deux dents en or. C'est le premier truc qu'elle vend quand elle cède à ses démons. Non, c'est pas un espèce d'huissier ce gars.

Mais bon qu'est ce que ça peut foutre, dans le fond ? Visiblement ce mec là il va falloir l'abattre comme un chien malade. Mais j'aurais bien aimé savoir qui lui a filé cette arme luxueuse, ce masque, et lui a payé quelques années de cours d'escrime. Et bordel pourquoi y a toujours aucune patrouille ? J'ai tiré trois coups de feu, venir jeter un petit coup d'oeil ça leur arracherait la gueule ?

Au moins je sais où est mon ninja, même aveuglé par la poudre, il a fait une chute de trois mètres. A sa place je me serais pas relevé. J'pense visualiser sa position là. Je me téléporte devant lui pour lui mettre un coup de crosse dans le visage à l'aveugle (peut être que j'ai tapé son épaule blessée ou un chat qui passait par là, il fait nuit). Niveau technologie des armes à feu, on est pas encore dans la super optimisation donc un pistolet pèse environs trois kilos. C'est pratique pour casser des nez, même si on se sent vite seul quand on doit garder longtemps quelqu'un sous la menace d'une arme, le bras en l'air.
Je me téléporte un mètre en arrière. Le tenir en joue, c'est pile mon programme du moment en plus. Ça va être compliqué de le menacer pendant des heures avec une clavicule cassée, mais je compte le passer à tabac dès qu'il sera un peu calmé et qu'il aura balancé son épée dans un coin. Ça le calmera encore plus.

- Si tu bouges je t'explose la tête. Balance moi cette merde.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 101
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 444
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Ven 10 Aoû - 22:40

A cet instant précis, Alexander se demandait ce qu'aurait été sa vie sans le masque. S'il avait simplement décidé de rester un gosse de riche arrogant, qui passe rarement une soirée seul, évite les soirées mondaines comme la peste et fais tranquillement du fleuret dans son coin. Une vie paisible, trois repas par jour, au pire du pire un petit hématome sur la cuisse de temps en temps.

Mais ç'aurait été une vie affreusement chiante, dénuée de tout objectif. Se laisser vivoter jusqu'à sa mort ne faisait pas partie des plans du jeune Shah. Il avait trouvé avec le Culte de la Machine une cause à défendre. Il avait trouvé avec sa Liste un objectif à accomplir. Il avait conscience qu'il devrait passer par des étapes difficiles pour arriver jusqu'au Premier Prieur.

Cependant, il ne pensait pas que la difficulté arriverait si vite.

Forcément, maintenant que l'adrénaline laissait surtout place à la douleur lancinante, il reconsidérait son choix pour cette soirée. Il aurait dû s'en tenir au plan de base, massacrer des péons ivrognes au fin fond d'une taverne miteuse et rentrer chez lui. Mais forcément, la vue d'un Prieur isolé, en uniforme, dans une ruelle quasiment à l'abandon, pour faire passer un message à Otton, c'était plus pratique. Il avait cru que l'effet de surprise suffirait. Il avait surestimé ses capacités et sous-estimé celles de son adversaires. C'était gênant, il devrait apprendre de cette erreur... Si il survivait à cette nuit.

Subitement, son adversaire se matérialisa devant lui. Tout se passa très vite, l'épaule déjà blessée d'Alexander fut soudainement heurtée par quelque chose de dur. Cri de douleur, pliage en deux, deux grognements étouffés et la folle envie de répliquer en lui trouant le bide à coup de fleuret.

Mais lorsque le mercenaire releva la tête, il se ravisa. Le Prieur avait pris un mètre de distance de sécurité, et pointait son flingue sur son visage. Autant dire qu'à cette distance, s'il tirait, on retrouverait des morceaux de cervelle dans toute la rue.

Il fallait réfléchir vite, et bien. Bien, c'était le plus important. Il lui ordonnait de lâcher son arme. Classique, évidemment. Bon il allait bien devoir bouger un peu pour balancer son jouet fétiche, mais il supposait que l'homme en rouge serait un minimum indulgent là-dessus. Une seconde, il envisagea un coup d'éclat, un désarmement éclair et une fuite stratégique. Après tout, la lame d'un fleuret mesurait 90 cm, avec une fente, il devait pouvoir toucher la main du Prieur sans trop forcer sur sa cheville.

La logique pure l'en dissuada. Il avait mal à la fois à la cheville, et il avait un trou de balle dans l'épaule. Ça signifiait qu'il était totalement déséquilibré, et ça augmentait ses chances de se manquer. De plus, Alexander ne voulait pas vraiment faire l'objet d'une expérience scientifique. Entre une balle de pistolet tirée à 1 mètre de distance et une lame de fleuret, il s'attendait à ne pas être le plus rapide.

Dans ces conditions, le jeune homme n'eut d'autre choix que de coopérer. Mais il fallait préparer sa défense pour éviter de se faire tuer quand même. Attiser suffisamment la curiosité de son ennemi pour retenir son doigt sur la gâchette. Alors en laissant choir son fleuret aux pieds de sa proie, il maugréa :

Putain... il m'avait dit que ce serait un job facile...

Selon lui, jouer la carte du mercenaire était sa meilleure chance. Avec du bol, l'autre allait vouloir l'interroger sur place. Il allait falloir improviser un truc suffisamment crédible pour satisfaire sa curiosité. En aucun cas, son masque ne devait tomber. Sinon tous ses efforts seraient réduits à néant.
Revenir en haut Aller en bas
Izei Ingenoc
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 85
Fiche : La super fiche.
Vice : Lâcheté
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 237
Occupation : Vicaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Jeu 23 Aoû - 12:15

C'est la première fois que je le vois de près, au calme. Son masque me met très mal à l'aise. Il faut se mettre à ma place aussi : j'ai grandi dans une petite ferme puis je suis allé à l'armée. C'était pas des milieux très riche en métallurgie de luxe. Ça lui fait des arcades sourcilières et des pommettes très accentuées, c'est flippant. J'aime pas les trucs de forains comme les marionnettes ou le théâtre. Du coup je suis pas fan des masques non plus.
La voix du gars est assez décevante par contre, elle fait plus jeune que je ne l'aurais pensé. Ça me détend. Il a l'air de dire qu'il bosse pour quelqu'un. Je m'en doutais un peu vu que le meurtre des prieurs ça paye pas une jolie rapière et un costume d'assassin discret.

- On t'a dit que tuer un vicaire serait facile ? Tu te serais pas trompé de bonhomme des fois ?

En même temps il a pas eu l'air de tiquer quand je me suis téléporté un peu partout. Ça l'a même pas ralenti. Il n'a pas eu peur que je fasse exactement ce que je viens de faire, c'est-à-dire le pointer avec mon flingue ? En même temps, si je n'avais pas vu l'éclat métallique de son épée au début, il m'aurait entamé la couenne par surprise... je ne crois pas que ça me soit déjà arrivé de tomber dans une embuscade. Si je déboule, c'est que c'est déjà la merde. Je suis prévenu.
Et si j'avais interrompu quelque chose en venant ici ? Peut être que le mec essaye de me détourner de la vraie raison de sa présence. Mais qu'est ce qu'il y a d'intéressant ? C'est que des taudis. Je viens de visiter tout le coin de haut en bas via mes téléportations, et je n'ai pas vu de hangar secret, de réunions douteuses. Rien que la nuit et les pauvres. Bon.

- On va la faire courte : c'est quoi le but de ce bordel ? Je travaillais même pas !

Et puis je me rends compte qu'il va être extrêmement pénible de garder en joue le mec pendant des heures et des heures. J'ai toujours une clavicule cassée. Elle n'est pas du coté où je lève le bras, mais ça tire quand même pas mal dans ce coin là. Je crois que des éclats d'os sont en train de se frayer un chemin vers l'extérieur. C'est dur, mais ça a aussi ses avantages.
Je suis plein de magie. Hélas, on ne peut pas torturer les gens au petit bonheur. C'est tentant, mais contre-productif. Les victimes deviennent très imprévisibles quand elles se sentent perdus. Heureusement, on a une technique ancestrale pour ça : la provocation. Si le mec a juste un tout petit peu le sentiment de mériter ce qui lui arrive, il ne se comportera pas comme un fou qui n'a plus rien à perdre. C'est idiot mais c'est comme ça.

- Bon, mets toi à genoux et enlève la merde que tu portes sur le museau.

Je crispe les doigts, un tout petit peu, comme si ça me démangeait de m'en servir. Qu'il s'imagine ce que ça fait de se faire abattre comme un chien par quelqu'un qui n'en a rien à branler. C'est une sensation glaçante. Et il hésite, une micro-seconde me suffit pour me dire « c'est bon, usage légitime de la force ».

J'ai le pouvoir de refiler ma douleur amplifiée à autrui, ce qui est basiquement de la torture sans contact physique, sans outil, sans entrave (c'est quand même plus facile avec quelqu'un immobile et proche, on est pas Myre soi même non plus). Ça me demande un peu de concentration, comme compter dans sa tête, un peu, mais ça me donne plus la sensation d'essayer d'équilibrer les deux plateaux d'une balance immatérielle (oui ça donne vite des comparaisons au LSD, la magie).
Ça lui apprendra à se déguiser à ce petit con, il doit étouffer là dessous maintenant non ? Et puis ça me débarrasse de ma gêne à la clavicule, de sentir l'hématome qui gonfle sur mon genou et des échardes que j'ai bouffé dans les gencives en traversant le toit. C'est vraiment un chouette truc la magie de la douleur quand on connait.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 101
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 444
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   Ven 24 Aoû - 21:08

Avec la douleur, pas facile pour Alexander de mener une réflexion poussée pour s'inventer une excuse crédible. À ce stade, il va sans doute devoir raconter les premiers trucs qui lui passent par la tête et espérer que ça fasse suffisamment de sens pour lui éviter une balle dans la tête. Pas gagné d'avance.

Il a une balle dans l'épaule et une cheville foulée. Il sent que ça commence à gonfler, faudra mettre de la glace en rentrant. Putain et il faudra trouver une justification crédible. Quoi que... la blessure à l'épaule, c'est caché sous les vêtements. En évitant le contact physique ça passera. Pour la cheville, la malencontreuse chute dans les escaliers, ça passe tout seul, non ?

On m'a dit qu'il y aurait un mec en rouge ici, c'est tout.

Il maugrée. Avec du bol ça peut instiguer un peu de paranoïa chez le Vicaire. Quelqu'un le suit, épie ses faits et gestes, anticipe ses mouvements. Ou alors L'As fait complètement fausse route et créée une monstrueuse incohérence. Lui, il n'en sait rien, il a modifié ses plans du soir à la dernière minute, justement parce qu'il a vu le fameux mec en rouge.

Pas de bol, le Vicaire était en tenue, mais pas en service. Du coup, ça enlève la possibilité d'un employeur imaginaire qui aurait commandité l'assassinat parce qu'il savait que le Prieur se trouverait à cet endroit précis à cet instant précis. Mais potentiellement, ça pouvait passer pour une affaire personnelle. Ça pouvait aussi être pris pour un gigantesque malentendu. Après tout, le mercenaire avait dit "un mec en rouge", ça pouvait tout aussi bien être un inconnu avec un t-shirt rouge.

Bref, à force de réfléchir avec la douleur lancinante, Alexander commence à avoir mal à la tête. L'adrénaline est encore présente, mais ses efforts commencent à lui taper sur l'organisme. Il transpire sous son masque.

Le fleurettiste le sait : sous aucun prétexte il ne doit retirer son masque. Ou plutôt, sous aucun prétexte il ne doit être révélé au grand jour. Si Alexander Shah était reconnu sous le Masque, tout s'arrêtait. Sa famille était déshonorée, ses efforts étaient réduits à néant, il perdait la partie définitivement. Toutefois... s'il n'obéissait pas maintenant, le Vicaire pouvait légitimement lui faire sauter la cervelle. Il lève les mains, signe qu'il va obéir. Il a envie de se gifler pour s'être montré dans une telle position de faiblesse.

Le but, c'est pas à moi qu'il faut demander ça. Moi j'exécute et je ramasse les pièces.

Le rôle du mercenaire en quête d'argent, qui ne pose pas de question. Un grand classique, mais qui a fait ses preuves. Passant les mains sous sa capuche sans retirer cette dernière, Alexander commence à défaire les sangles de son masque. Il baisse la tête. A part éventuellement quelques mèches de cheveux, son ennemi ne doit rien voir.

Soudainement, la douleur dans son corps s'intensifie, alors qu'il hésitait à tomber à genoux pour obtempérer à l'ordre du Prieur. Putain... leur magie de masochiste peut faire ça aussi ? Chaque centimètres carré du corps du mercenaire est douloureux, il laisse échapper un cri plaintif, puis serre les dents mais continue de grogner. Sa cheville droite cède, le voilà un genou à terre.

Au final, c'est un avantage. Son rival ne peut plus voir son visage. Par contre bordel que ça fait mal ! Ses mains se mettent à trembler sous l'effet de la douleur. Il a du mal à respirer. Si ça ne s'arrête pas très vite, en combinant la magie à ses blessures pré-existantes, L'As allait finir par tomber dans les vapes. Impensable... Alors il tente un ultime coup d'éclat.

Le masque décroché, il le garde en main quelques instants. Puis il le lance, de toutes ses forces, au visage du Vicaire. Dans une ultime poussée de sa jambe gauche, il se précipite vers l'avant, déviant sa trajectoire du canon du pistolet. Il percute le Prieur, mais surtout, il met la main sur son fleuret.

Plus le temps de réfléchir ni d'avoir mal. Un cri de douleur incontrôlable lui échappe, mais Alexander tourne le dos à son ennemi et se met à courir. Il a abandonné son masque, il ne peut pas rester plus longtemps. Désormais, soit il s'en sort, soit il se fait abattre. Plus d'autre issue possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fumer augmente le risque de devenir aveugle [Alexander]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se préparer à devenir parents( humour!!)
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» [job - site] Vous souhaitez devenir hôte ou hôtesse
» Un aveugle à l'assaut d'un record !
» Aucun avantage pour les CPE de devenir BC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Excelsa Extérieure :: District Domus :: Logements-
Sauter vers: