Partagez | 
 

 [Sujet 1] - Winifred & Sigmund

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 621
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1289
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Ven 15 Juin - 16:26

Dans une joyeuse ambiance de début de soirée, vous vous êtes retrouvés enrôlés par l'aubergiste et ces trois enfants pour filer un coup de main à la préparation des tables du festin. L'homme, jovial et ventripotent, remplit régulièrement vos verres entre deux trajets que vous faites entre sa remise et la place avec les assiettes, plats, paniers, bancs, sièges,... Trois jeunes personnes égayent le travail avec un peu de musique.

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 111
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 495
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Lun 18 Juin - 19:46

Une bonne nuit de sommeil, la première depuis longtemps, m'avait permis de me réveiller d'humeur joviale. Cela faisait si longtemps que je ne m'étais pas senti léger. Ici, à Vinimal, je me sentais en sécurité, et je me sentais bien. Alors que midi venait de sonner, j'étais descendu avaler un rapide repas dans la salle commune de l'auberge, avant de sortir profiter du beau temps. Le ciel était bleu, et le petit village faisait étalage d'une symphonie de bruits de préparatifs. Des chevaux ici et là, certains tractant marchandises, d'autres diligences. Et la plupart des villageois affairés à préparer la fête.

Eh vous M'sieur ! V'nez donc donner un coup de main !

Avec un large sourire, l'aubergiste m'avais vite rattraper par l'épaule, m'invitant à participer aux préparatifs. D'un hochement de tête, j'acquiesçais, et demandait ce que je devais faire.

S'enchaînèrent alors d'innombrables aller-retours entre la remise de l'auberge et la place du village. D'abord, avec l'aide d'autres voyageurs, Excelsiens ou Trisites, j'aidais à sortir les dernières tables, avant de les garnir d'assiettes, chaises, couverts et autres verres. Le labeur était répétitif, mais l'ambiance était agréable. Il y avait de la musique, des sourires et de la bonne humeur.

Je ne reconnaissais personne, et personne ne me connaissait. C'était le seul point commun avec Excelsa au fond : l'anonymat. Mais ça ne me dérangeait pas, loin de là. Je plaignais ceux et celles qui devaient composer avec une foule constamment sur leur dos.

Pour l'heure, tout ce qui se trouvait sur mon dos, c'était un sac rempli de petits paniers à disposer sur les différentes tables !

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Winifred Cooper
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 405
Fiche : Ici
Vice : L'argent
Faction : Marchands
District : Portuaire
Influence : 1758
Occupation : Gêrante de L'Octo - District Portuaire

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Mar 3 Juil - 13:25

Juste après leur arrivée, Warwick et Winifred s'étaient rendus chez Sac-à-Rhum, le surnom de l'aubergiste. En réalité, il s'appelait Sénéval, mais peu de gens avait connaissance de ce petit nom.
Il était déjà réveillé à l'arrivée des deux voyageurs et de leurs montures car il était attelé aux préparatifs de la fête qui aurait lieu la fin de journée même. Aidé de ses marmots au nombre de trois - Val le brave gaillard de 14 ans, Séné son grand frère de 21 ans et Névalsé la petite dernière de 11 ans - le tavernier faisait des allers et retours incessants entre son chez lui et les tables extérieurs pour que tout soit prêt dans les temps. A cette heure ci, et pour ne pas que les denrées périssent au soleil, ils n'installaient que les tablées, chaises, bidons, décorations dans un bruit qui commençait à émaner des rues. Les habitants, qui avaient déjà commencé pour la plupart la veille, se mirent au travail une fois leur petit déjeuné avalé. D'autres dormaient encore, se remettant de la soirée de veille qui avait été arrosée par certains.

Lorsque onze heure et demi passèrent, Winifred réalisa que Warwick était parti. Ce petit coquinou avait papoté toute la matinée avec une jolie petite demoiselle locale et les deux s'étaient tirés, laissant les préparatifs à d'autres. La mama Wini avait demandé à faire une petite pause, fatiguée par le voyage et la matinée de préparatifs, elle prit alors la couche qui lui avait été réservée pour faire une petite siestoune entre midi et deux heures. C'était une bonne petite sieste méritée.

En se réveillant (à vrai dire, c'était un cheval fou qui avait réveillé Winifred), la tenancière de L'Octo jeta un oeil dehors pour constater l'avancée des préparatifs et vit que beaucoup en étaient à la décoration. C'était sublime, tout prenait forme, des arcs de fleurs aux entrées des rues entourant la place, des fleurs dans la fontaines, des bougies flottantes, des couleurs aux tablées, beaucoup de petits foyers contrôlés crépitaient déjà, promettant de donner de belles lumières à la soirée.

Elle se rendit à l'extérieur pour retourner filer un coup de paluche et aperçu une tête qui lui était familière mais pour laquelle elle mit quand même quelques secondes à remettre en situation. C'était parce que c'était un Excelsien, c'était l'alchimiste sanguinaire !

Avec joie, elle alla près de Sigmund pour le saluer.

- Vous ici ? Dit-elle avec un large sourire. Quel bon vent t'amène là ?

_________________
When you're good to Wini
Wini's good to you ♫

Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 111
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 495
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Mar 3 Juil - 23:21

Narration changeante:
 

Celle-là, il ne s'y attendait pas. Alors qu'il déposait ses petits paniers sur les différentes tables, Sigmund entendit une voix familière. La tenancière de L'Octo avait également fait le déplacement à Viminal ? Cela lui semblait évidemment étrange de laisser son bar pendant quelques jours, voir semaine, mais sans doute avait-elle pris ses dispositions. Du moins le supposait-il. Elle le tutoya, ce qui contribua également à sa surprise. C'était rare dans son entourage, qui était quasiment exclusivement professionnel, étant donné que Sigmund n'avait aucun ami. Sa vie était d'une tristesse...

Quelle surprise ! S'exclama-t-il. Et bien je suis... plus ou moins en congé, je suppose. On m'a fortement conseillé de prendre du repos. Et vous ? L'Octo se porte bien ?

En gentleman éduqué qu'il était, l'alchimiste avait précédé sa réponse d'un baise-main respectueux. Un mois auparavant, environ, il avait passé une soirée agitée à l'auberge de Winifred. Une bagarre avait éclaté, et von Einzbern avait fini avec quelques blessures mineures, notamment à l'arcade. L'intervention d'un Prieur avait calmé les esprits, et la soirée avait ensuite repris son cours.

Tout en discutant, Sigmund avait continué à déposer les petits paniers sur les tables. Son sac étant désormais vide, il prit la direction de l'auberge pour récupérer une autre cargaison. Au moins ça lui occupait l'esprit. Tant et si bien qu'il percuta bien malencontreusement un homme, dans la force de l'âge. Le frêle physique de l'alchimiste l'envoya au sol, mais très vite, la main de l'inconnu se pencha vers lui.

Désolé, je ne vous avais pas vu. S'excusa Sigmund en acceptant la main tendue.

Après avoir balayé ses excuses d'un revers de main, l'homme fit passer un sac rempli de couverts à Sigmund, tout en se saisissant lui-même d'un paquetage. Sociable, Sigmund tenta de faire connaissance.

Je suis Sigmund, je viens d'Excelsa et vous ?

Kwoon, de Sur... Tritus. Tritus.

Sigmund fronça les sourcils, un peu surpris de ce lapsus. Il n'aurait su décrire son interlocuteur, il faisait assez sombre dans la réserve de Sac-à-Rhum. Mais il y avait quelque chose de louche. D'ailleurs, Kwoon se pencha immédiatement vers lui et murmura sur le ton de la confidence.

Si on vous demande, je viens de Tritus. Les miens sont assez mal vus dans le coin...

Puis, prestement, Kwoon se délesta de son sac et s'éclipsa, laissant en plan un Sigmund médusé. Ce type était bizarre, mais après tout, il avait raison. Les Suranais n'avaient pas bonne presse à Excelsa, mais rien ne les empêchaient de vouloir profiter de la fête de la vie ! Ainsi, il retourna sans se poser de questions vers la tenancière de L'Octo, à qui il demanda :

Mes excuses, mais il me semble que je n'ai jamais su votre nom. J'en suis confus. Puis il ajouta immédiatement : Je suis Sigmund.

Pouvoir appeler la tenancière par son prénom serait quand même plus confortable (surtout pour la narration).

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Winifred Cooper
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 405
Fiche : Ici
Vice : L'argent
Faction : Marchands
District : Portuaire
Influence : 1758
Occupation : Gêrante de L'Octo - District Portuaire

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Ven 6 Juil - 0:55

Sac-à-Rhum était l'amant occasionnel de Winifred. C'était un homme qui faisait un peu bourru sur les bords, avec de grands yeux sombres surplombés de sourcils broussailleux, un petit nez rond et une immense barbe grisonnante. Il n'y avait pas de maman, ou plus, la tenancière de L'Octo ne se souvenait plus de l'histoire qui avait été abordée dans les premiers temps de la rencontre des deux, mais rapidement le gaillard avait demandé à ce que la conversation à ce sujet se cloture et depuis ils n'en avaient plus reparlé. Les enfants non plus ne parlaient pas de leur mère, faut dire qu'ils devaient pas bien la connaître parce qu'elle n'était plus là déjà quand Wini et lui s'étaient rencontrés. Des années. Elle l'aimait bien ce gars, parce qu'il était pas bien bavard, pas trop bourrin malgré sa dégaine d'ours des cavernes, et c'était un brave gars bienveillant et organisé. Et ça, l'organisation, ça faisait de ce gars un mec charmant aux yeux de Winifred. En plus, il avait de grandes mains, et pour tripotter des grosses fesses c'était... hein ? Pardon.
Oh lala, ça ne rajeunissait personne tout ça. Sénéval avait prit autant d'années dans la tronche que Winifred, ce qui la calma et la fit revenir dans la conversation.

- En congés ? Vous supposez ? Ce n'est pas de votre plein gré que vous vous retrouvez ici ?

Mais le petit gars avait l'air dans son monde parce que sans attendre la réponse de Winifred concernant L'Octo, il s'était tiré pour retourner aux préparatifs. Avait-il peur que Sac-à-rhum ne lui flanque une fessée pour fainéantise ?

- L'Octo va bien merci, il est entre de très bonnes mains. Et en ce qui concerne mon nom, je vous l'ai donné, mais vous étiez probablement trop sonné pour vous en souvenir.

L'état du brave Sigmund le soir de la bagarre était un peu à désirer, c'est pas toujours terrible pour le cerveau de se prendre des torgnoles dans le golliwog, ça c'est sûr.

- Appelle moi Winifred.

Et voilà qu'elle était repassée au tutoiement, elle ne pouvait décidément pas tenir plus d'une minute de conversation sans passer par cette familiarité néanmoins respectueuse à ses yeux. Je me souvenais de ton prénom Sigmund, comment l'oublier ?

Du coin de l'oeil Winifred vit Sénéval lui faire signe de venir par là.

- Excuse moi, je reviens, continue donc à mettre cette table de façon aussi jolie et je t'embaucherai presque ! Dit-elle en lui faisant un clin d'oeil.

La mama s'approcha de Sénéval qui remplissait parfaitement l'encadrement de la porte de son établissement. Ce dernier attrapa Winifred par les hanches et la plaqua contre un mur pour lui déposer un baiser délicat dans le cou. Il était tout émoustillé le garçon, mais ce n'était pas vraiment l'heure. Elle le repoussa, lui colla une flanque sur les fesses avec un large sourire et retourna en réserve chercher de quoi alimenter la table. Sénéval était retourné amusé aux tables à l'extérieur, quelqu'un appelait pour avoir des gros bras pour porter des choses lourdes.

Dans la réserve que fouillait Winifred, il y avait une caisse particulièrement lourde qu'elle poussa du pied, elle était fermée et Mme Cooper ne chercha pas à savoir ce qu'elle contenait, c'était pas vraiment le moment de se mettre à faire du rangement dans cette réserve un peu en bazar. A L'Octo c'était bien mieux organisé, les légumes étaient rangés par ordre de... fatigue du légumes. Les premiers à consommer étaient face à elle en rentrant, tandis que les autres à droite, les fruits sur la gauche, la viande au frais, le poisson également. Là tout était un peu mélangé.

Elle revint à l'extérieur avec quelques fruits qu'elle mettrait dans des panières, ça, ça ne risquait rien.

- Vous créchez où ? Demanda t-elle à Sigmund tout en posant les fruits tirés de son panier, juste à côté de l'alchimiste concentré.

_________________
When you're good to Wini
Wini's good to you ♫

Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 111
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 495
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Sam 14 Juil - 15:47

Et bien, disons que mon supérieur hiérarchique m'a fortement suggéré de prendre des vacances ici. Moi, de mon plein gré, je serais sans doute resté à l'Apothicariat. Mais finalement me voilà ici, dans une chambre de l'auberge.

Sigmund préféra ne pas s'attarder sur les détails. La Fête de la Vie était synonyme de joie et d'allégresse. De ce fait, un alchimiste qui s'épanchait sur sa dépression en pleins préparatifs, ça aurait fait mauvais genre. Et puis au fond, son chef lui avait suggéré Vinimal justement pour qu'il se change les idées. Le savant n'était pas sûr des compétences en relation humaines de son supérieur, mais il n'était pas vraiment en position de balayer ses suggestions d'un revers de main. A Excelsa, c'est bien souvent celui qui paye qui a raison.

Après un détour par la réserve de Sac-à-Rhum, Sigmund revint vers Winifred. C'était donc ça son nom. Évidemment, le souvenir de sa soirée à l'Octo arracha à von Einzbern une grimace mi amusée, mi dépitée. Encore une soirée où il s'était pris quelques mandales, c'était quasiment devenu une habitude ces dernières semaines. En croisant ce suranais, qui voulais se faire passer pour un trisite, l'alchimiste avait presque cru qu'il allait reprendre tarif. Fort heureusement, il n'en fut rien. Après un ultime regard appuyé et un doigt sur la bouche, Kwoon s'était éclipsé.

Winifred prit rapidement congé, le temps elle aussi de refaire le plein de décorations. Lorsqu'elle revint, Sigmund s'essaya à un trait d'humour, suite à sa remarque précédente :

Mes compétences pour mettre la table sont-elles supérieures à mes talents de serveur de boissons ?


En effet, il s'était fait sèchement tiré les oreilles, ce soir-là à l'Octo. À juste titre, puisqu'il avait pris l'initiative de servir un second jus de figue à Zaira, passant ainsi derrière le bar sans autorisation. Bien sûr, il avait payé pour cette consommation, mais tout de même, ça avait été un grand manque de savoir vivre.

Côte à côte, l'alchimiste et la mama continuèrent à dresser les tables de Viminal, s'éloignant progressivement de la réserve de Sac-à-Rhum, au fur et à mesure que les préparatifs avançaient. Au loin, vers la place du village, Sigmund percevait des murmures de plus en plus insistant. Là-bas aussi, les habitants devaient travailler d'arracher pour présenter une Fête de la Vie réussie !

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 621
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1289
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Dim 15 Juil - 15:51

Le temps passant, l'ambiance autour de vous change doucement. De moins en moins de gens travaillent aux préparatifs et de plus en plus discutent juste, un verre à la main. La musique provient maintenant de plusieurs endroits, plus vive et plus forte mais toujours incapable de surpasser les rires et les conversations... Le soleil commence doucement à se coucher, on allume des lampes au fur et à mesure.

Et, avant toute autre chose, il y a de plus en plus de gens qui affluent depuis leurs logements plus ou moins provisoires en périphérie du village. Idem pour la station thermale dont les chambres et suites se vident au fur et à mesure que les fêtards remplissent les salles communes et sortent se mélanger à celles et ceux qui prévoient de festoyer dehors, dans l'air plaisant de la soirée et de la nuit. Jusqu'au petit matin.

La fête elle-même est sur le point de commencer !

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Winifred Cooper
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 405
Fiche : Ici
Vice : L'argent
Faction : Marchands
District : Portuaire
Influence : 1758
Occupation : Gêrante de L'Octo - District Portuaire

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Lun 16 Juil - 22:49

Les préparatifs avaient pris forme, et même bien plus que ça, toute la ville était décorée, prête à être de joie et l'eau fr... de vin frais ! Les tables étaient sublimes, les ruelles magnifiquement décorées, au loin la piste de danse commençait à bien se remplir et Sac-à-Rhum était au taquet, tout comme ses enfants et les quelques aides qui bossaient encore (mais ils travaillaient surement à la l'auberge). Ce dernier avait volé quelques baisers à Winifred à chaque passage en réserve, ce qui faisait frétiller la mama. Toute émoustillée oui, elle avait hâte qu'un petit verre de rhum puisse la désinhiber un peu afin qu'elle puisse profiter de la soirée comme elle l'entendait. Même si d'ordinaire elle n'avait pas de mal à passer de bonnes soirées, mais lui, il l'intimidait.

Mais alors que Winifred passa une nouvelle fois dans l'auberge, elle aperçu un petit quelque chose qui lui était familier, là, au dessus du comptoir, légèrement dissimulé derrière un tas de tissus. Une boîte, mais pas n'importe quelle boîte, celle d'un instrument de musique. Et pas n'importe quel instrument qui plus est, mais celui qui s'était retrouvé au sol chez elle, le violon de Zaïra. Fallait le faire quand même de croiser la gamine ici même après avoir retrouvé Sigmund. Si toutes les personnes présentes ce soir de baston à la taverne se retrouvaient à la Fête de la Vie, cette dernière allait partir en couille et ça allait faire débouler du Prieur un peu spécial ! Mais bon, trêves de plaisanteries, la Winifred allait s'occuper de voir si elle percevait effectivement la gamine dans cette foule qui se faisait massive.

Elle tomba nez à nez avec Sac-à-Rhum qui l'embrassa une nouvelle fois au niveau de la porte de la réserve, cette dernière, sous le poids de la mama et étant mal fermée s'ouvrit et Winifred tomba à la renverse. Les deux se mirent à rire à gorges déployées, cette scène était incongrue et il n'y avait pas eu de bobo. Enfin presque. De son gros popotin, elle avait à moitié écrasé une caisse. C'était la grosse caisse lourde qu'elle avait poussé tout à l'heure et qu'elle n'avait pas pris la peine d'ouvrir.
Alors que Sénéval attrapa Winifred par la main pour l'aider à se relever, ce dernier fut appelé par son fils qui avait besoin d'aide. Il fila rapidement une fois s'être assuré que Cooper allait bien et prit congé d'elle.

Winifred, seule dans la réserve, essaya de voir si la caisse pouvait être un peu remise en forme et elle vit ce que cette dernière contenait.
Cette fois on était loin des fruits et des légumes, ou même des conserves ou des alcools. Non, rien de tout ça. C'était des armes. Des lames, des couteaux, des armes à feux, rien qui n'avait sa place dans la réserve. La tenancière de L'Octo ne savait pas trop où se foutre face à ça, elle replaça quelques lattes du couvercle par dessus et poussa la caisse sous une étagère. Elle irait en toucher un mot ou deux à Sénéval quand tout sera plus calme, en attendant il ne fallait pas que quelqu'un de complètement ivre se blesse.

Elle ressortit, jetant un oeil à la fois à Sénéval occupé avec son fils, Sigmund occupé à bavarder avec d'illustres inconnus et une potentielle Zaïra dans les parages. Mais un gars arriva comme une flèche, un petit jeune tout paniqué, il passa en hurlant "ils sont morts putain !".

- Qui est mort ? Avait-elle eu à peine le temps de sortir alors que le gosse était déjà loin.

Elle eu un petit coup de chaud à ce moment, un peu paniquée elle rejoignit Sigmund.

- T'as entendu ?

_________________
When you're good to Wini
Wini's good to you ♫

Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 111
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 495
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Mer 18 Juil - 22:02

Après quelques heures de labeur, dans la joie et la bonne humeur, tout était quasiment prêt. Les tables étaient dressées, les fleurs étaient de sortie, et la bonne humeur était au rendez-vous. Tout le monde ou presque avait un petit verre de vin à la main, des petits groupes se formaient et discutaient, tandis que différents groupes de musiciens, postés dans différents coins, se chargeaient de commencer la soirée en douceur. Les mélodies proposées faisaient pour l'instant office de musique de fond, et c'était très bien comme ça.

Sigmund avait aidé toute l'après-midi, bien qu'il ait pris le temps de s'éclipser quelques minutes, le temps de se rafraichir un peu. Dans la foule de plus en plus dense, il avait également tenté de repérer Kwoon, ce Suranais qui voulait se faire passer pour un Trisite. Sans succès, le bonhomme, encapuchonné de toute manière, devait bien se fondre dans la masse. Ou être déjà loin. L'alchimiste choisit, à nouveau, de ne pas s'en préoccuper outre mesure. Ce n'était pas parce que cet inconnu venait de Suran qu'il était forcément dangereux et belliqueux. Pas d'amalgames, pardi !

Le soleil commençait à se coucher, quelques lampes s'allumaient, et Sigmund discutait tranquillement avec deux Trisites sur les vertus des fruits de berbéris dans les concoctions à base d'ether. Si ses deux interlocuteurs ne tarissaient pas d'éloge sur le fruit, Sigmund expliquait de son côté qu'il préférait utiliser des pétales de ginatia, ou d'ellébore, le cas échéant. Du blabla d'alchimiste en quelque sortes. C'était quand même très intéressant de partager ses connaissances avec des collègues chercheurs. Tout comme il était cocasse de constamment parler de son travail alors qu'il avait été envoyé ici précisément pour se changer les idées.

Soudainement, un courant d'air, une clameur. Un gosse qui hurle "Ils sont morts" et qui repart en courant. Winifred qui vient à sa rencontre avec une mine inquiète. Forcément pour Sigmund, qui a passé les dernières semaines à se prendre des baffes gratuites un peu trop souvent à son goût, l'envie de se frotter à des cadavres n'est pas très grande.

Oui, j'ai entendu. C'est assez inquiétant. Concéda l'alchimiste.

Quelle plaie ! Des morts le soir de la Fête de la Vie, c'était quand même un comble ! Observant autour de lui, Sigmund ne décela pas un début de panique générale. Une clameur lointaine, mais ça pouvait aussi bien être attribué à la musique. D'ailleurs, les musiciens jouaient toujours. Au plus près d'eux, certains regards se faisaient inquiets mais... personne ne semblait vraiment vouloir tirer l'affaire au clair. Sigmund faisait partis de ceux-là.

Personne n'a l'air de vraiment s'en faire. Commenta von Einzbern. Peut-être que le petit à mal vu ? Je sais pas trop quoi dire là...

D'un côté, il se serait bien montré rassurant envers la tenancière de L'Octo, mais dire que ce n'était peut-être rien, il fallait l'avouer, était surtout une façon de se rassurer lui-même.

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Winifred Cooper
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 405
Fiche : Ici
Vice : L'argent
Faction : Marchands
District : Portuaire
Influence : 1758
Occupation : Gêrante de L'Octo - District Portuaire

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Mer 18 Juil - 22:54

Nan mais bien sûr, c'était évident hein, un jeune homme qui gueule que y'a des morts, et les pochtrons autour qui préfèrent regarder le fond de leur verre vide en pensant "je dois le remplir" plutôt que de ce soucier de ces dires. Si ce que le gamin (bon il était pas si jeune, mais même Artémis elle le considérait comme un gamin, pareil pour Alexander Shah, alors lui...) disait était vrai, la soirée allait prendre un tout autre tournant. A ce stade, les gens s'en battaient royalement les ovaires et les couilles, trop préoccupés par la musique et l'alcool.

Winifred quant à elle, commençait à avoir cette sale sensation dans l'estomac, vous voyez, le truc qui se sert et qui te donne envie d'aller au toilettes rapidement ? Puis la gorge qui se sert, le malaise. Sigmund n'avait pas l'air d'avoir envie de se soucier de ça, mais mec, même si t'es de repos, là on parle potentiellement de morts, hein.

Et puis merde, l'envie d'aller aux toilettes est trop pressante, elle en a dans sa chambre, elle préfère aller enfumer celles de là haut plutôt que de faire partager l'odeur de son stress à tous en allant dans les pseudos toilettes publiques.
Winifred dévala les escaliers tout en claudiquant un brin, elle avait ravivé une petite douleur à la cheville à force de faire des allers et retours toute la journée. Elle arriva aux toilettes de l'étage, près de sa chambre et s'exécuta, toujours la boule au ventre et les quelques gouttes de sueur sur le front. Elle n'aimait pas ce genre d'histoire, ça foutait toujours la merde. Les gens étaient ravis ce soir, ils avaient trimé comme des sagouins toute la sainte journée pour préparer un joli petit truc et y'avait déjà des morts ? A tous les coups, c'était deux zigotos bourrés qui s'étaient coincés la tête sous une charrue, ou bien écrasés par un taureau ?

Mme Cooper se rhabilla, alla se laver les mains et passa à nouveau devant la réserve où une cagette pleine d'armes et munitions commençait à l'énerver de sa présence. Un coup à se blesser ces conneries à portée de main.
Elle poussa la caisse jusqu'à l'arrière du comptoir qui était vide à cette heure ci, tout le monde buvait dehors bien évidemment. A cette place, n'importe qui ne risquait pas de tomber dessus.

Soulagée et curieuse de savoir ce qu'il en était de cette histoire, Winifred retrouva Sigmund qui ne pouvait cacher son inquiétude malgré une réelle envie de n'en avoir rien à foutre.

- Je t'en foutrais du petit qu'à mal vu, y'a de l'agitation j'te dis.

Alors qu'elle dictait cette phrase, la patronne de L'Octo avait grimpé sur une chaise pour tenter de mieux voir ce qu'il se passait aux environs.

- Ah ben ouais, ça bouge, mais ça bouge aussi beaucoup du popotin, j'arrive pas trop à comprendre ce qu'il se passe.

Winifred regarde plus bas voir si Sigmund commence aussi à être captivé par cette histoire avant de redescendre pour ne pas que ce soit elle, qui attire l’œil des badauds sur une éventuelle scène de crime. Elle remet sa robe en place, une fois de plus et se recoiffe même.

- Je suis beaucoup trop curieuse, j'ai envie d'aller voir ce qu'il se passe ailleurs, pas toi ?

Oui et non, c'était de l'idée ça, aller se balader pour voir du mort, youpi tralala. Sinon elle pouvait aussi rester dans les parages et voir si Sac-à-Rhum avait des consignes à leur donner. D'ailleurs, il était fourré où celui là ? Elle avait des choses à lui dire par rapport à cette caisse.

Winifred s'approcha de l'oreille de Sigmund pour se faire un peu plus discrète cette fois.

- J'ai trouvé plein d'armes dans la réserve, t'es tombé dessus aussi quand t'as pris des trucs là bas ?

_________________
When you're good to Wini
Wini's good to you ♫

Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

avatar

Messages : 621
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1289
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Jeu 19 Juil - 15:15

Pour la suite du jeu, je vais vous laisser quelques informations. N'hésitez pas à me poser des questions/proposer des actions en privé ou dans le chat de l'évent sur Discord. Pour l'ordre précis dans lequel vous intervenez et les déplacements d'un sujet à l'autre, je vous laisse gérer.


Winifred & Sigmund : Il n'y a pas de grande clameur, même si vous pouvez sans doute voir des gens quitter la station thermale avec une précipitation inhabituelle, pour certains au moins. L'aubergiste est et restera introuvable. On vous dira (si vous posez la question à quelqu'un) qu'il est parti chercher quelque chose dans une grange, derrière l'auberge (dans les terres agricoles à l'est).

Comme je suppose que vous tenterez de vous déplacer vers la chapelle, je propose que vous croisiez Zaïra sur le chemin. Sinon, peut-être Maeva qui se dirigera jusqu'à derrière l'auberge.


Catherina, Wilhelm & Izei : tenez compte de ce qui a été écrit plus haut, bien sûr.

La femme envoyée par Maeva va accourir vers la chapelle pour vous dire qu'on a besoin de prieurs derrière l'auberge et qu'une femme aux cheveux blancs les y attend. Elle sera assez confuse, limite paniquée. Elle le sera encore plus si elle vous voit déplacer des cadavres de prieurs. Là, la panique va commencer à se propager à moins de trouver un moyen de gérer cette crise aussi.

Si Izei le souhaite, il peut récupérer de l'équipement, comme un uniforme propre et des armes, soit à la chapelle soit directement sur les corps (au moins pour ce qui est des armes).


Zaïra & Maeva : tenez compte de ce qui a été écrit plus haut, bien sûr.

Vous avez la possibilité de rejoindre les autres pour vous rendre compte de la situation. Comme ils sont tous assez impliqués et tendus, ils sortent un peu du lot... Surtout Catherina avec ses cheveux et Izei (s'il enfile un uniforme).

Je propose que vous commenciez par vous rendre compte de la présence de gens que vous connaissez et de la situation avec les prieurs. Bien sûr, le fait qu'un assassin potentiel ait été arrêté par Maeva peut-être une information intéressante à partager avec les autres...

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Sigmund von Einzbern
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 111
Fiche : Délicieux
Vice : Addiction
Faction : Apothicariat
District : Pharma
Influence : 495
Occupation : Chercheur en alchimie

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Jeu 19 Juil - 16:03

Sans grande surprise, la tentative de Sigmund de calmer le jeu se solda par un immense échec. Winifred ne l'entendrait pas de cette oreille, elle restait persuadée qu'il se passait quelque chose. Elle disparut quelques minutes, l'alchimiste supposa qu'elle était allée seule constater si oui ou non, "ils" étaient bien morts. Mais lorsqu'elle reparut, la gérante de L'Octo ne semblait pas plus informée de la situation.

Elle monta alors sur une chaise, se tordant le cou pour voir quelque chose, sans grand succès. De là où la mama se trouvait, impossible de savoir si les mouvements de foule étaient dû à de la danse ou à de la panique. En clair, l'alchimiste et l'aubergiste n'étaient pas plus avancés qu'il y a cinq minutes. Le premier n'était pas trop motivé à l'idée de se retrouver encore au-devant d'un potentiel danger. La seconde insistait pour aller voir. L'air désolé, von Einzbern décida de décliner.

Pas vraiment envie, non. Je suis désolé, mais j'ai pris beaucoup trop de coup ces dernières semaines pour prendre le moindre risque. Si des gens sont morts, peut-être qu'il y a un tueur, et je ne me sens pas vraiment de le croiser maintenant.

Cela dit, se rendre sur la scène du crime était peut-être le meilleur moyen de ne pas croiser un assassin. Parce que ce serait très con de rester proche de ses victimes, surtout si plusieurs personnes accourent. Mais est-ce qu'il y avait un assassin ? Ou est-ce que la paranoïa et la peur commençaient à avoir raison de lui. C'est alors que Winifred lui révéla l'existence d'une caisse d'arme. Le sang de l'alchimiste ne fit qu'un tour.

J'ai pas fait attention, j'avoue. Mais si tu veux aller voir des cadavres, c'est potentiellement une bonne idée de prendre un truc dans cette caisse, juste au cas où. Elle est toujours dans la réserve ?

Sigmund n'avait jamais appris à se servir de n'importe quelle arme. Mais là simple présence près de lui d'un moyen de se défendre le rassurerait beaucoup, là maintenant.

_________________

My blood, sweat and tears, for the sake of your smile.
Revenir en haut Aller en bas
Winifred Cooper
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 405
Fiche : Ici
Vice : L'argent
Faction : Marchands
District : Portuaire
Influence : 1758
Occupation : Gêrante de L'Octo - District Portuaire

MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   Ven 20 Juil - 10:52

Il y a des gens avec des logiques implacables.
Visiblement, la logique fuyante de Sigmund était de se dire que si un tueur se promenait dans les environs, ils ne souhaitait pas le croiser ? Bien évidemment qu'il n'avait AUCUNE CHANCE que cela arrive si il restait ici... m'enfin ! Bon, après, rien n'était vraiment sûr à ce stade, tueur, pas tueur, attrapé, tué à son tour, rumeur, tout était encore trop flou pour faire de réelles constatations. Et non, l'idée initiale de Mme Cooper n'était pas d'aller voir des cadavres (tiens, elle se faisait tutoyer, c'était pas souvent), mais juste d'aller vérifier l'information. Si cette dernière s'avérait juste, il fallait voir dans quelles conditions ce mort était mort. Accident, maladresse, meurtre, arrêt cardiaque d'un papy, noyade d'un enfant dans la fontaine ?

- Comment ça, prendre un truc dans cette caisse ? Pestiféra Winifred tout en reculant d'un pas pour bien observer le visage de Sigmund. Mais ça va pas ? On va pas voir des cadavres avec une armes, ils vont pas nous attaquer tout de même, ils sont morts ! Puis il y a des gens compétents pour ça. Manquerait plus que ça, qu'on créer une émeute de notre côté, tout le monde va se mettre à paniquer et ça va être la pagaille, déjà que ça sent l'embrouille cette histoire, conclue t-elle en voyant qu'il y avait de plus en plus d'agitation et qu'elle n'était pas toujours positive et liée à la musique environnante.

- Bien que je sois très curieuse, j'avoue que je préfère aller me renseigner auprès de Sénéval p... euh de Sac-à-rhum plutôt que de voir d'éventuels macchabées, c'est pas trop mon délire les morts. Tu fais ce que tu veux, moi j'retourne à l'auberge voir si j'vois le responsable des lieux. Si jamais il se trame de sales choses, j'récupère ma monture qui se prélasse derrière l'auberge et JE ME TIRE. Des histoires j'en ai assez à Excelsa hein.

Winifred était venue pour prendre du bon temps, picoler et s'envoyer en l'air avec un aubergiste, pas constater la mort de gens pendant une fête.


_________________
When you're good to Wini
Wini's good to you ♫

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sujet 1] - Winifred & Sigmund   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sujet 1] - Winifred & Sigmund
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» Sujet de composition
» Information au sujet de la garde en milieu familial n°5
» Sujet gênant
» Sujet de mon TPE : intro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Excelsa Périphérique :: Campagne de l'Ouest :: Viminal :: [Event] Fête de la Vie-
Sauter vers: