Partagez
 

 Elisabeth Mac Alister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Mac Alister
Excelsien(ne)

Elisabeth Mac Alister

Messages : 44
Fiche : Fiche
Vice : Curiosité
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Influence : 731
Occupation : Concepteur d'armes
Disponibilité : Variable, ne pas hésiter à MP

Elisabeth Mac Alister Empty
MessageSujet: Elisabeth Mac Alister   Elisabeth Mac Alister EmptyLun 28 Mai - 17:57


Lyzie


-Mademoiselle Mac Alister… ?

Serrant sa casquette entre ses doigts comme s’il allait pouvoir en extraire suffisamment de courage pour avancer dans la pièce, le jeune ouvrier surveillait la silhouette penchée comme s’il s’agissait d’une bête prête à se jeter sur lui… Pourtant l’occupante des lieux n’avait pas vraiment une si mauvaise réputation auprès des ouvriers. Enfin… Dans l’ensemble. Ce n’était pas tant son caractère qui était à craindre que ses actions. Il n’était jamais vraiment prudent de s’approcher de la jeune femme. Surtout si elle avait l’air occupée...

-Mademoiselle Elisabeth… ?

En forçant un peu la voix ça devrait aller, non ? Du moins le jeune homme espérait-il, vraiment peu désireux de mettre un pied dans le bureau de l’interpellée. D’ailleurs cela n’avait de bureau que le nom, il s’agissait plus du laboratoire d’Elisabeth qu’autre chose. Un chaos innommable y régnait, elle seule semblant y trouver une logique suffisante pour pouvoir s’y retrouver, et il n’était jamais prudent d’y toucher ce qui y traînait. Des rumeurs folles couraient sur la dernière personne ayant cherché à y faire le ménage sans son consentement, certaines disant même qu’il lui manquerait encore ses sourcils… Au milieu de projets en cours ou abandonnés, de liasses de papiers et de plans griffonnés à la va-vite, se trouvaient un salon élégant et un bureau destinés à accueillir les visiteurs. Ou les ouvriers un peu paniqués...

-Lyzie ?

Contre toute-attente l’utilisation du sobriquet eut l’effet escompté et la silhouette se redressa brusquement, remontant une paire de lunette sur son front. Cela donna à la jeune femme un air un peu plus fou encore, surtout avec la trace de suie qu’elle arborait sur la joue, et le jeune homme chercha à se faire encore un peu plus petit… Après tout il venait d’invectiver la fille du propriétaire de l’usine de façon bien personnelle, même si c’est ce que lui avait soufflé de faire Vieux Pett, l’ouvrier en charge de sa formation...

-Voui … ? T’es nouveau non ? Ouais… T’es nouveau… Sans ça tu serais rentré depuis longtemps plutôt que d’essayer de fusionner avec le chambranle de la porte. Je vais pas t’manger, j’ai déjà pris mon petit-déjeuner…

Elle fit signe au jeune craintif de rentrer avant de se repancher sur le plan qu’elle était en train d’étudier. Gardant son invité impromptu à l’oeil, elle attendit tout de même qu’il prenne sur lui et trouve finalement le courage de faire plus de quatre pas dans le capharnaüm qui lui servait de tanière.

-Alors ? Un problème avec le dernier modèle ou je suis mandée par les Hautes Instances ?

L’ouvrier resta interdit encore quelques instants, laissant ainsi le temps à Lyzie de rouler le plan et de le glisser dans un rouleau de transport avant d’enlever ce qui lui servait de blouse… Le physique qu’elle dévoila sous le tissu initialement blanc et constellé de tâches noircies n’aida en rien la concentration du pauvre messager...

-Heu… Je… Monsieur votre père…
-Ca va, j’ai compris. Allez zou, retourne travailler, tu pourras dire que t’as rempli ta mission…

La jeune femme repoussa gentiment l’ouvrier vers le couloir comme on fait fuir un petit animal terrorisé mais trop curieux pour son bien. Sur sa route vers la sortie, Mac Alister croisa un miroir qui lui rappela qu’elle allait probablement rencontrer des personnes d’importance dans le bureau de son père, ce qui nécessitait une petite mise au point. Quelques instants plus tard ses cheveux étaient désormais retenus par un chignon rapide mais élégant, la trace de suie avait disparu et ses lunettes tenaient plus du serre-tête que de l’outil de protection. Un rapide ajustement de son corset lui donna un air bien plus présentable et un ferme coup à la porte accompagné de la voix grave de son père lui donna accès au coeur de l’entreprise Mac Alister. Comme elle s’y attendait, Edmont n’était pas seul, un envoyé du Prieuré étant confortablement installé dans le siège lui faisant face. La jeune femme afficha son sourire le plus charmeur avant de saluer l’inconnu...

- Frère… C’est un plaisir de faire votre rencontre. J’imagine que vous êtes venu pour voir nos dernières innovations destinées à la protection de notre belle cité… ?

Après le rapidement assentiment de son père, la jeune femme entreprit la seconde partie de sa mission au sein de l’entreprise de son père. Charmer la clientèle et vendre les armes qu’elle venait de concevoir… Contre une modique somme, bien entendu…
Nom : Mac Alister
Prénom : Elisabeth
Âge : 25 ans
Genre : Féminin
Titre(s)/Métier : Concepteur d'armes
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Vertu : Générosité
Vice : Curiosité
Etranger : non
Pouvoirs :
Mécanique(200)
Expérience(200)
Entreprise(200) (Mac Alister & Co)
Charme(100)

opinions

Si Lyzie avait vraiment le choix, elle passerait son temps dans son bureau et ne chercherait pas plus loin. Elle éviterait les nobles comme la peste et toute forme de politique… Initialement, ce n’est décidément pas son truc. Malheureusement, étant la fille de son père, elle n’a pas vraiment le choix et doit donc faire avec… Si elle doit faire en sorte que l’entreprise familiale gagne en puissance en vendant au plus offrant, elle fera ce qu’il y a à faire et sortira de son antre pour se sociabiliser. Non pas pour que sa famille soit plus prestigieuse, plus riche ou plus puissante mais parce que cela voudra dire que le petit groupe de personnes qu’ils emploient, et qu’elle considère comme sa famille, sera à l’abri du besoin…

Elle comprend la dévotion que certains entretiennent envers la Cité, leurs Idéaux, ou tout autre principe qui puisse leur tenir à coeur, mais Elisabeth est plus pragmatique. Cela l’empêche peut-être de voir le problème dans son ensemble mais elle est du genre à essayer de régler les problèmes qui se trouvent devant elle, à aider ceux qui ont besoin d’aide mais qui se trouvent sur sa route. Cela dit Lyzie est encore très jeune et la vie lui réserve suffisamment de tours pendables pour qu’elle puisse apprendre et évoluer. Elle a encore des opinions et une vision des choses relativement simplistes quand elle n’est pas encore en train de les former.

Comme elle est plus intéressée par les évolutions techniques que par un gain de puissance elle a parfois du mal à voir dans sa globalité les tenants et les aboutissants des armes qu’elle développe. Dans l’ensemble, pour elle, il s’agit de machines destinées à la protection, voir le soutien, d’Excelsa et avant tout de ses citoyens. D’ailleurs, ces machines, comme les autres, sont destinées à aider ses compatriotes. En cela elle se retrouve assez dans le Culte de la Machine mais pas au point de dériver dans ses dérives les plus extrêmes.

Le climat actuel avec le nouveau Conseil la met un peu mal à l’aise, non pas qu’elle doute des compétences des Princes, mais à cause des réactions des uns et des autres. Si, personnellement, elle n’a rien contre personne, tout le monde n’est pas forcément de cet avis et certains réfutent déjà leurs choix. Cela ne rend leur « marché » que plus difficile encore… Heureusement pour sa famille, les liens professionnels qu’ils entretiennent avec Thorn dépassent cela. Il y a une certaine codépendance entre eux du fait de leurs domaines respectifs et cela suffit à garder une certaine bonne entente. Du moment que l’on ne parle pas trop politique… Pour elle, Mac Alister & Co n’est en commerce qu’avec des gens respectables qui ont une bonne raison d’investir dans le domaine des armes comme le Prieuré par exemple et non pas un quelconque trafiquant.

Elle a du mal à accepter une société où seuls l’argent et la naissance justifient la position d’un individu. Pour elle il est plus question de mérite et de logique. Le système actuellement en place la gêne donc mais elle se garde bien de le dire… En somme la jeune femme n’est pas là pour gagner en puissance ou en finances. Elle veut juste aider et protéger ceux qui sont à sa portée. Ce n’est pas parce qu’elle construit des armes qu’elle apprécie les conflits...



Descriptions

La biologie étant ce qu’elle est, même si Monsieur Mac Alister voulait un garçon par simple affinité, son désir n’était pas destiné à être réalisé. Et, effectivement, il se retrouva les bras plein d’un nourrisson aux poumons parfaitement développés mais en manque distinctif de service trois pièces. Et si ce fut l’amour fou dès le premier regard, ce désir inachevé d’héritier mâle resta toujours en arrière plan de son esprit. Cela aurait pu être gênant pour la jeune Elisabeth, qui n’eut jamais l’occasion d’avoir des frères ou des sœurs suite au départ de sa mère, si cette dernière n’avait pas pris naturellement le parti de compenser cette « perte » grâce à ses talents.

Car, oui, Elisabeth, ou Lyzie pour la plupart du monde, est une belle jeune femme. Belle, grande et bien formée par ses heures de travail. Un peau qui se veut douce et laiteuse. Des cheveux d’un noir profond. Des yeux aux reflets changeants, personne ne parvenant à se mettre d’accord sur leur couleur. Des formes tout à fait avantageuses. Une voix qui peut se montrer envoûtante. Lyzie est un magnifique spécimen femelle de son espèce…

Du moment que l’on fait abstraction de ses manières ou de son caractère. Malgré une éducation prodiguée par son père destinée à l’élevée au-dessus de la « masse », puisqu’elle aurait régulièrement à faire à des personnes influentes, la demoiselle a plus d’affinité avec les gens de la rue, voir avec les machines, qu’avec les gens de la haute. Elle préfère avoir du cambouis jusqu’en haut du front plutôt que quatre couches de fond de teint. Elle prendra plus plaisir à démonter une machine pour mieux la remonter, et la comprendre, que de passer des heures à pérorer sur les dernières mondanités. Cela lui a parfois valu quelques soucis car si un sujet, ou un objet, a le malheur d’attiser sa curiosité, son attention peut se transformer en obsession, jusqu’à en oublier bon sens ou conventions sociales.

Mais elle est la fille Mac Alister. Si son père laisse toute sa créativité s’exprimer pour les besoins de l’entreprise, elle doit aussi la représenter de temps à autres. Alors elle a appris à jouer de son charme et se montrer aussi naturelle que les mécanisme qu’elle développe. Mais cela ne veut pas dire qu’elle aime la dualité nécessaire de sa personne et les contraintes qu’impose le rôle qu’elle joue dès qu’elle doit représenter l’Entreprise…



Dernière édition par Elisabeth Mac Alister le Mar 29 Mai - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Khephren Amonnkaht
Excelsien(ne)

Khephren Amonnkaht

Messages : 151
Fiche : Prince Ambassadeur
Vice : Insouciance
Faction : Conservatoire
District : Virtua
Influence : 680

Elisabeth Mac Alister Empty
MessageSujet: Re: Elisabeth Mac Alister   Elisabeth Mac Alister EmptyMar 29 Mai - 12:57

Bonjour et bienvenue à Toi ! 016

Ta fiche m'a l'air achevée, je me permet donc de venir la commenter =)
Niveau écriture, tout me semble correct (on s'y retrouve bien et c'est bien écrit) et dans l'ensemble, je n'ai pas repéré de gros problèmes avec le contexte, si ce n'est un détail (pas d'inquiétude, j'ai écris pas mal de choses, mais c'est principalement des pistes de développement 010 )

Beaucoup passe à coté, mais la société excelsienne est égalitaire. Les hommes et les femmes font des métiers divers sans que cela fasse sourciller quelqu'un. Par exemple, l'Amiral d'Excelsa et la personne a la tête de l'Académie sont des femmes, tout comme de nombreux Prieurs. Ainsi, il faudrait peut-être que tu expliques pourquoi le père d' Elisabeth tenait tellement à avoir un garçon, puisque a priori, rien n'empêche Elisabeth d'être son héritière et de reprendre le flambeau familial (personne ne verrait ça d'un œil douteux ou ne remettrait en question sa place). Vient-il d'une contrée plus patriarcal ? A t-il toujours rêvé d'avoir un fils et si oui, pourquoi n'a t-il pas eu d'autres enfants... ?


D'autre part, ça pourrait être intéressant de développer la partie opinion d'Elisabeth. Par exemple, vis à vis du Culte de la machine (elle a certainement dû avoir des échos de ce mouvement de pensée grandissant) et peut-être aussi de ses relations avec les autres industriels (notamment avec David Thorn qui possède des fonderies et qui était le candidat probable pour reprendre le titre de Prince de la faction Industrielle). Autre piste que tu peux exploiter; sa famille a t-elle fait affaire avec Orlov, en bien ou en mal ? Et au final, comment Elisabeth se sent par rapport au commerce de sa famille, éthiquement parlant ? Est-ce que fabriquer des armes la met mal à l'aise ou n'y a t-elle naïvement jamais réfléchi ? Ou bien voit-elle ça comme une manière de protéger Excelsa ?

J'y pense d'ailleurs, ton personnage a t-il appris sur le tas avec son père ou a t-elle étudié à l'Académie ? (Ou, pourquoi pas, a t-elle fait des études à l'étranger, Atlas pouvant être un bon lieu pour parfaire son art ?).

Dernier point, ce serait bien d'avoir un peu plus de détails sur les points faibles d'Elisabeth. Dans son vice, tu cites la curiosité. En quoi ce trait de caractère lui vaut des ennuis ? C'est elle déjà retrouvé face à une situation difficile à cause de ça ? Le vice est un élément important du jeu qui peut faire basculer ton personnage, il nous faudrait donc un peu plus de détails par rapport à ça =)

Voilà ! C'était un peu long, je m'en excuse 014
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Mac Alister
Excelsien(ne)

Elisabeth Mac Alister

Messages : 44
Fiche : Fiche
Vice : Curiosité
Faction : Industriels
District : Manufacturier
Influence : 731
Occupation : Concepteur d'armes
Disponibilité : Variable, ne pas hésiter à MP

Elisabeth Mac Alister Empty
MessageSujet: Re: Elisabeth Mac Alister   Elisabeth Mac Alister EmptyMar 29 Mai - 16:50

Bonjour !

Déjà merci pour l'accueil et les remarques !

Alors j'ai un peu étoffé dans Descriptions et Opinions mais, pour résumer:
- Pour son père il s'agissait juste d'une préférence personnelle sans justification réelle (qui n'a d'ailleurs jamais gêné le travail entre lui et sa fille). J'en ai profité pour glisser qu'elle est fille unique et que sa mère n'est plus là (sans préciser pourquoi ce qui est volontaire ;) ) [Descriptions]
- Lyzie se retrouve assez dans le Culte de la Machine de façon générale mais pas dans ses orientations les plus extrêmes [Opinions]
- Mac Alister & Co et les Fonderies Thorn entretiennent des liens commerciaux étroits. C'est comme dans les dîners de famille, on parle pas politique et tout va bien sur le long terme [Opinions]
- Je n'ai rien précisé concernant Orlov précisément. Pour Lyzie, ce qu'elle créée sert à protéger ses concitoyens et à les aider indirectement. Elle ne cautionne pas le concept de trafic d'armes et, pour elle, Mac Alister & Co ne trempe pas dedans. Mais elle est jeune et elle s'occupe de la conception et un peu de la "communication", elle ne sait probablement pas tout [Opinions]
- Elle a été formée par son père [Descriptions]
- Sa curiosité peut potentiellement tourner à l’obsession et lui faire oublier jusqu'à la politesse de base (ou le principe de bien appartenant à autrui par exemple) [Descriptions]

Il y a certains éléments où je reste délibérément vague car Lyzie a été relativement préservée. Même si elle "sort" et rencontre des clients potentiels, elle est très préservée par son père et par le fait qu'elle aura plus tendance à réfléchir à un nouveau concept qu'à vraiment écouter ce que l'on dit autour d'elle. Il y a donc beaucoup de choses qu'elle va découvrir en jeu, des opinions qu'elle se forgera aussi et des choses qu'elle comprendra (comme la réelle conséquence de l'invention de son dernier 6 coups par exemple)...
Revenir en haut Aller en bas
Khephren Amonnkaht
Excelsien(ne)

Khephren Amonnkaht

Messages : 151
Fiche : Prince Ambassadeur
Vice : Insouciance
Faction : Conservatoire
District : Virtua
Influence : 680

Elisabeth Mac Alister Empty
MessageSujet: Re: Elisabeth Mac Alister   Elisabeth Mac Alister EmptyMar 29 Mai - 20:31

Ok! Je ne vais pas pinailler plus longtemps, ça me semble bon. Tu es donc validée !

De manière générale, ton personnage est peut-être un peu trop "parfait" (Belle, talentueuse, gentille et aimée) aux premiers abords, donc fait attention à ne pas perdre de vue que ce qui fait le charme d'un personnage, c'est aussi ses défauts (d'où le vice qui te permettra de balancer un peu ça dans le jeu :D)

Breeef, bon jeu à toi ! N'hésite pas à nous rejoindre sur Discord (le lien est sur la page d’accueil) ou à venir te présenter dans le flood Ici ! 007

Revenir en haut Aller en bas
Otton Egidio
Prince Prieur

Otton Egidio

Messages : 656
Fiche : Ici
Vice : Luxure
Faction : Prieuré
District : Prioral
Influence : 1632
Occupation : Premier Prieur
Disponibilité : Je vis ici

Elisabeth Mac Alister Empty
MessageSujet: Re: Elisabeth Mac Alister   Elisabeth Mac Alister EmptyJeu 31 Mai - 12:10

Hey!

Je passe te souhaiter la bienvenue également ! Khephren a tout dit, je n'ai rien à ajouter sinon que tu ne dois pas hésiter à nous contacter pour venir t'ajouter à l'une ou l'autre intrigue... ;)

A bientôt en jeu, j'espère !

025

_________________
Madame Guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Elisabeth Mac Alister Empty
MessageSujet: Re: Elisabeth Mac Alister   Elisabeth Mac Alister Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Elisabeth Mac Alister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Repas de la section de Bruxelles.
» ça m'éneeeeeeeeeeeeeeeerve
» Emilie...
» LES MAITRES DU PAIN
» Alchimie dans le noir. // Howard & Elisabeth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Registre de la Population :: Validées-
Sauter vers: