Partagez | 
 

 Loin de l'indécence ~ Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Loin de l'indécence ~ Alex   Dim 27 Mai - 21:37

La journée avait été éprouvante. Un problème de cargaison avait retenu Thalia dans ses bureaux. Il se disait que le bateau avait heurté un récif... En y repensant, la Princesse Navigatrice grinça les dents : l'eau salée et les tissus précieux ne font pas bon ménage. Dans quel état allait-elle récupérer cette cargaison, si elle parvenait à retrouver le bateau ? Elle se souciait peu du sort du navire car il appartenait à ses partenaires, ceux qui envoyaient la cargaison. Elle n'était pas responsable des dommages matériels des moyens de transports. Elle payait pour faire passer la marchandise d'un point à un autre. Le propriétaire des navires devait prévoir le coût des dommages possibles dans son prix de transport... Et s'il ne le faisait pas, il était bien sot !

La princesse Navigatrice était rentrée dans ses appartements. Après une telle journée il fallait compenser avec un plaisir équivalent à l'épreuve. Thalia opta pour un restaurant. Elle n'avait pas peur d'y aller seule, c'était même comme cela qu'elle le préférait. Au calme. Elle prit un soin tout particulier à quitter sa tenue froissée pour enfiler quelque chose de plus mondain.

Cela faisait du bien de s'éloigner des affaires, de l'économie, des racailles qui trafiquaient dans les coins sombres de la ville – ils touchaient de l'argent qui ne revenait pas dans les caisses d'Excelsa et ça rendait dingue Thalia. Mais pour le moment elle détournait son attention en glissant ses doigts ébène contre un velours bleu nuit. Elle avait choisi. La robe était simple, elle tombait jusqu'aux chevilles et un col en V qui laissait entrevoir la naissance de sa poitrine. Les encolures très géométriques accentuaient toujours le côté autoritaire de son visage, sans doute à cause de la mâchoire un peu carrée qu'elle avait héritée de son père. Pas de rouge à lèvres ce soir.

[…]

Thalia Morlone se pencha sur la carte. Elle avait exigé la meilleure table ; on lui avait répondu qu'elle était déjà réservée. Ce soir, la Princesse Navigatrice n'avait pas l'énergie pour s'imposer. Si elle était venue avec sa garde rapprochée de Prieurs, peut-être que là...

Elle avait été placée dans un coin de la salle. L'avantage, c'était tranquille. Tandis qu'elle étudiait le menu, Thalia nota un bruit de verre brisé à l'autre bout du restaurant. Heureusement elle n'était pas dans un tripot, les clients n'allaient pas se mettre à applaudir...

« Je prendrai deux tranches du rôti fumé, avec ses petites carottes caramélisées. Merci. »

« Altesse, nous n'avons plus de rôti ce soir... Un certain monsieur en a repris trois fois de suite, je suis désolé. »

Qui mangeait autant ? Thalia fronça un sourcil.

« Très bien, le saumon alors. »

Après les politesses d'usage, le serveur retourna à sa besogne. La Princesse Navigatrice patientait en buvant une coupe de champagne, le regard perdu sur la mer au loin.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Lun 28 Mai - 23:23

Que d'aventures, que d'aventures...

Face à l'océan, Alexander contemplait le coucher de soleil qui embrasait le reflet de l'eau de ses derniers rayons. Ses paroles, ses murmures n'attiraient guère l'attention des promeneurs autour de lui. Ceux-là profitait de cette douce journée ensoleillée pour batifoler sur les plages, sentir la brise marine dans leur cheveux ou encore visiter le petit port de plaisance. Le cadet de la famille Shah était venu avec d'autres objectifs.

Vêtu d'un magnifique costume, à la veste blanche et à la chemise noire, ainsi que de gants fins, le mercenaire avait même fait l'effort de coiffer ses cheveux en un petit chignon. Rares étaient les jours où son œil droit n'était pas obstrué par une mèche. Avec ce style impeccable, il se fondait facilement dans le décors du district, en grande majorité aisé. Il s'y était rendu avec la volonté d'observer la villa du nouveau Prince, Elikia Lutyens. Où était-elle située, à quoi ressemblait-elle, comment était-elle gardée ? Tant de questions auxquelles il avait cherché à répondre, le temps d'observer la grande demeure sous toutes ses coutures.

Le faisait-il pour lui ? Pour Amélia ? Pour Incus ? Sans doute un peu de trois, mais les objectifs de chacun, d'une façon ou d'une autre, se rejoignaient. Tout du moins ceux de deux petits-fils de Denvis Shah. Le Grand Machiniste, lui, restait encore trop évasif sur ses véritables intentions... surtout sur ses plans pour accomplir ses volontés. Mais Alexander voulait du défi, Amélia voulait le pouvoir. Et si le premier avait placé Otton Egidio tout en haut de sa liste de cibles, il était tout à fait enclin à aider discrètement la seconde si celle-ci décidait qu'éliminer l'un ou l'autre des Princes était sa meilleure chance de prendre elle-même un trône.

Mais alors que sa journée avait été plutôt fructueuse, le destin lui offrit encore plus que ce qu'il espérait. En route pour rejoindre le district Manufacturier, et la résidence Shah, le jeune homme avait croisé une silhouette qui lui avait semblé familière. Une peau mâte, une grande taille, les épaules et la mâchoire assez carrée. Cintrée dans une longue robe bleue dotée d'un col en V, la Princesse Navigatrice, Thalia Morlone, remontait la rue, à contresens du jeune Shah. Lorsqu'elle passa à sa hauteur, ce dernier se figea quelques instants. Un léger sourire se forma sur son visage.

Que d'aventures, que d'aventures...

Cette idée commençait à germer dans son esprit. Qu'il serait divertissant de voir Alexander Shah, celui qui s'était retiré de la vie publique, se rapprocher des différents Princes et Princesses d'Excelsa. Apprendre à les connaître, intimement si nécessaire, pour mieux voir le mercenaire qu'on nomme L'As venir planter son fleuret dans leur cœur. C'était là le genre d'activité qui pourrait l'occuper pendant de nombreuses semaines. Gagner la confiance des quatre Princes ne serait pas chose aisée, surtout avec les plans de sa soeur. Le doute serait de mise, mais qu'il serait bon de voir leurs Altesse s'ouvrir à lui. Un bonheur bien relatif comparé à celui de voir leur visage tordus de douleur, crachant un filet de sang alors que sa froide lame sera venu visiter leur chair...

Animé de cette pensée, Alexander opéra prudemment un demi-tour et une courte filature. Il demeurait à bonne distance, faisant preuve d'une discrétion que L'As, sautant de toit en tout, n'aurait pas renié. La Princesse Navigatrice se rendait au restaurant, seule. Entrer juste après elle aurait été une erreur stratégique. Alors le cadet des Shah demeura caché à l'extérieur, hors de la vue de Thalia. Cette dernière avait été placée dans le fond de la salle. Une table isolée, vue sur la mer. Parfait. Désormais, il restait à se frayer un chemin. Tout petit-fils d'ancien Prince qu'il était, on ne le laisserait pas marcher jusqu'à la table de la Princesse impunément. Il lui fallait une distraction, elle ne fut pas dure à trouver. Un léger coup d'épaule, un moment d'inattention feint, et le plateau de boisson porté par l'un des serveurs venait se briser sur le sol du restaurant.

Oh ! Milles excuses, je suis confus... et très maladroit. S'excusa Alexander.

Tandis que deux collègues du pauvre serveur accouraient pour l'aider au nettoyage, le fleurettiste, lui, se déplaça vers le fond de la salle. La Princesse était affairée à commander. Alexander n'avait pas entendu ce que sa cible avait choisi, mais alors que le serveur se retourna pour tomber nez à nez avec le jeune homme, il n'hésita pas :

Mes excuses, pourrais-je avoir le même plat ? Vous seriez bien urbain.
Certainement.

Un sourire poli, et voilà Alexander face à Thalia Morlone. Avec confiance, L'As s'installe face à la Princesse, sourire toujours aux lèvres.

Pardonnez cette irruption un peu soudaine, mais cette soirée me semblait trop agréable pour dîner seul. Son regard embrasse la totalité du restaurant, la vue sur la mer, avant de se planter dans celui de la Princesse. Et qu'importe où se posent mes yeux, je ne vois que beauté, ce soir.

Il pouvait sembler impoli de ne pas se présenter, mais après tout, ils s'étaient croisé il y a peu de temps, lors des funérailles officielles de Denvis Shah. Son petit-fils, en cette soirée, s'était présenté à la Princesse avec un aplomb qu'il n'avait que trop rarement eu ces derniers temps. Du moins, lorsqu'il se retrouvait à visage découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Jeu 7 Juin - 10:09

Les remous de l'eau, au loin, lui rappelaient cette histoire de cargaison compromise. Thalia avait encore une bonne marge de manœuvre: ses clients lui faisaient confiance, elle avait plus que prouvé sa valeur au cours de la dernière décennie. Ils n'allaient pas la lâcher comme ça.

Cependant, le problème inquiétait la Princesse Navigatrice. Plus vite il serait réglé, mieux ce serait pour les affaires. Elle n'était pas la seule à faire le commerce de tissus précieux : il y avait cette Amélia... En songeant à cette femme, Thalia Morlone ne put empêcher un léger rictus. Elle n'aimait pas la concurrence. Et encore moins lorsque ladite concurrence refusait de rester à sa place.

Une voix la tira de sa rêverie. Le ton ne lui était pas inconnu; elle l'identifia définitivement lorsqu'il vint se planter à sa table juste en face d'elle. Quelle audace – quelle impolitesse ! La Princesse Navigatrice aurait aimé rester seule, après tout elle était là pour ça. Son regard ébène jugea Alexander Shah d'un air poli, un petit sourire intrigué s'étira d'un seul côté de sa bouche. Elle n'avait pas le visage particulièrement expressif, sauf si on prenait le temps de l'observer: là alors, il était aisé de noter ses réactions. Thalia était bien connue pour sa dignité élégante, peut-être un peu froide parfois...

Elle pouvait l'éconduire sans difficultés. Il suffisait de faire signe à l'un des serveurs et le jeune Shah en face d'elle serait rapidement congédié de l'établissement. Comment était-il arrivé jusque là d'ailleurs ? La Princesse Navigatrice était prête à jouer le jeu. Son visage s'éclaira aimablement. C'était le genre d'attitude diplomate que les Princesses et Princes devaient savoir maîtriser rapidement...

Surtout face au petit fils d'un ancien Prince Industriel.

Thalia finit par répondre au jeune Shah d'un ton aimable, sans relever sa petite tentative de flatterie: « Pendant le deuil personne ne devrait être autorisé à dîner seul... »

Elle se pencha légèrement en avant et posa une main compatissante sur celle de son interlocuteur : « Comment traversez-vous cette situation ? On ne vous voit pas beaucoup. Il y a cette fête bientôt, comptez-vous y aller ? »

Ah, c'était l'occasion idéale pour glaner des informations sur Amélia ! Mais Thalia ne voulait pas sous-estimer le jeune Alexander. Il fallait y aller subtilement... Elle prit le temps de s'intéresser à ce qu'il disait. Puis elle fit mine de baisser la garde en se confiant sur son état d'esprit du moment : 

« Je dois avouer que votre irruption me permet d'échapper à quelques pensées désagréables. Je devrai vous remercier pour votre impolitesse! » La princesse navigatrice lâcha un petit rire souriant et appela un serveur pour commander du champagne pour Alexander.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Ven 8 Juin - 17:49

Malgré son insolence, Alexander n'avait pas été congédié par la Princesse. Ce qui était une vraie possibilité, après tout, le mercenaire avait joué avec le feu. Il aurait pu être "jugé" responsable du bris de verre et éconduit manu militari. Le serveur aurait pu lui demander s'il avait été convié à la table de Thalia Morlone. Enfin, cette dernière aurait simplement pu lui ordonner de partir, tout en menaçant de prévenir le restaurant. Dans tout ces cas de figures, malgré son nom de famille, Alexander n'aurait strictement rien pu faire.

C'est pour cela que son sourire s'élargit légèrement lorsque la Princesse Navigatrice le laissa lui faire face. Malgré tout, il était hors de question de baisser la garde dès maintenant. La soirée pouvait être extrêmement instructive, mais L'As n'était pas encore à l'abri d'une déconvenue. Et si lui jouait un double jeu, Thalia le pouvait également. Bien qu'il ne soit plus vraiment un visage familier des soirées mondaines, Alexander connaissait suffisamment ce genre de sphère pour savoir que personne n'agissait vraiment par pure bonté.

Oh, vous savez, passé les premières semaines, on préfère parfois manger seul, plutôt que de voir nos convives sans cesse nous rappeler qu'un être aimé n'est plus...

Le jeune homme tenait le regard aimable de Thalia, tandis que son sourire se faisait un peu plus mélancolique. Bien évidemment que son grand-père lui manquait. Bien évidemment que son souvenir resterait à jamais dans son coeur. Mais cela faisait plus de deux saisons... Il ne pouvait pas se lamenter éternellement.

Ne vous méprenez pas, mon grand-père me manque... énormément. Mais mon cœur me dit qu'il préférerait voir les siens avancer malgré tout, plutôt que de rester prostré sur les beaux souvenirs qu'il nous a laissé. Vous qui avez partagé le trône avec lui, sans doute le comprenez-vous mieux que quiconque.

La main de la Princesse se posa sur la sienne, ce qui était... sans doute bon signe. Mais même dans un contexte privé, comme un dîner en face-à-face, chaque geste pouvait signifier tout et n'importe quoi. Il n'y avait pas de carnet de règles universelles, il fallait avant tout se fier à son instinct. Et forcément, à force d'isolement, Alexander avait un peu perdu la main. En revanche, il gardait son sourire.

Ce serait mentir que dire que tout va bien. Nous gérons tous la perte de mon grand-père à notre manière. Mais sa disparition n'est pas corrélée avec mon retrait des soirées mondaines. Si je me fais rare, c'est simplement par lassitude.

Au fond, Alexander était convaincu de ne pas être le seul à exécrer les réceptions de la haute société. D'autre avant lui avait sans doute choisi de ne plus apparaître. Indirectement, la mort de Denvis Shah lui avait offert une porte de sortie, qu'il avait emprunté sans même s'en rendre compte.

Cependant, je me suis, il y a peu, rendu à une réception non loin d'ici. J'ai d'ailleurs eu le plaisir d'y croiser le Prince Prieur.

Le mercenaire ne savait pour ainsi dire rien de la relation entre les Princes. Observer attentivement le visage de Thalia pourrait lui octroyer quelques indices. En attendant, avec une certaine douceur, L'As fit passer sa propre main sur celle de la Princesse, tout en plongeant son regard un peu plus dans le sien.

Quant à la fête organisée par l'Amirale O'Fell, je vous avoue n'être sûr de rien. Mais peut-être que votre participation -ou non- pourrait me convaincre.

Un nouveau sourire, sincère. Car oui, Alexander espérait sincèrement voir le plus de Princes et Princesses sur le Saint-Virgile. Pas pour tous les tuer d'un coup, et ce pour des raisons évidentes de logistique. Mais plutôt car le contexte et l'alcool aidant, la réception de Maeva pourrait se révéler être une mine d'or en terme d'informations utiles.

Ce fut ensuite au tour de la Princesse de lui faire une confidence. Des pensées désagréables ? Voilà qui était intéressant ! Il devait essayer d'en apprendre plus. Si ce n'était pas utile pour lui, ce serait sûrement profitable à sa sœur. Amélia et Thalia était deux femmes que le mercenaire ne laisserait pas dans la même pièce. Leur rivalité dans l'industrie du textile pourrait bien s'étendre au domaine politique, selon les futurs agissements de l'aînée des Shah. Dans ces moments là, Alexander était bien heureux de rester à l'écart. Ses propres activités nocturnes pourraient bien se retrouver altérée par une éventuelle confrontation.

Et bien, si j'ai la possibilité de vous distraire, le temps d'une soirée, ce sera un honneur. Affirma Alexander, en levant devant lui la coupe de champagne que le serveur venait d'apporter. Je suppose que nous pourrions tout deux faire usage de ce dîner pour éloigner nos esprits de quelconques idées noires. Toutefois, si vous ressentez le besoin de vous confier, sachez que je serais une oreille attentive et amicale.

Invitant du regard la Princesse à se saisir de son verre. Alexander déclara avec un large sourire.

A une soirée placée sous le signe de la bonne humeur !

Puis il avala une petite gorgée de champagne.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Sam 9 Juin - 18:26

Ah si seulement la petite fille Shah avait été dévastée par le chagrin ! Cela aurait bien arrangé Thalia. Malheureusement le décès du grand-père avait eu pour effet d'attiser l'ambition d'Amélia, elle avait maintenant champ libre et ce n'était pas son frère qui allait lui faire concurrence. C'était bien dommage d'ailleurs. La Princesse Navigatrice préférait avoir à faire à des hommes plutôt qu'aux femmes – en matière de pouvoir et de commerce en tout cas. Les hommes se laissaient plus facilement cajoler et pouvaient très vite s'emporter dans des idées grandioses ; ils aimaient flatter leur ego. Quelque soit leur éducation et leur détermination, les puissants et les ambitieux d'Excelsa n'échappaient pas à la règle. Ils avaient une faiblesse. Comme tout le monde.

Thalia regrettait parfois la complexité des jeux de pouvoir: chacun naviguait avec sa propre vérité comme cap et souvent les vérités de l'un étaient en totale contradiction avec celles de l'autre... Il y a moins de choses à gérer lorsque le cap est imposé pour tous, les règles et l'ordre permettent de rassembler les forces en évitant les trop nombreux conflits d'intérêts. Efficace. Mais encore trop dangereux, car qui donnerait les ordres, qui déciderait de la ligne unique à suivre ? Les intérêts personnels ne faisaient jamais bon ménage avec les intérêts généraux... Alors Thalia s'était simplifié la tâche: hors de question de faire de la charité ou de la philanthropie. D'autres le faisaient déjà très bien. Le mieux aurait été que ces gens là restent à leur place, loin du pouvoir. Hum...

« Ah, le Premier Prieur... Parmi les Princes n'est-il pas celui qui est le plus craint ? La philosophie du Prieuré peut avoir une aura impressionnante... »

La Princesse Navigatrice n'avait pas encore d'avis tranché sur Otton Egidio. L'élection du dernier prince avait posé de nouvelles bases qu'il faudrait observer avant de juger. L'économie était une préoccupation plus subtile que le culte de la machine, par exemple. Thalia s'imaginait qu'un défenseur de la Machine pouvait difficilement changer d'avis alors que les positions d'un individu sur l'économie étaient plus facilement corruptibles ou changeantes. Hormis pour ces individus idéalistes qui cherchaient à semer le bonheur autour d'eux...

Une ombre passa sur le visage de la Princesse Navigatrice. Elle ressentit une pointe de colère et immédiatement après un intense sentiment de solitude. La Maison des Navigateurs était très puissante mais Thalia se sentait parfois bien seule face à ceux de son rang. Un sourire triste effleura son visage. Elle fut tirée de ses pensées par le contact de la main d'Alexander sur la sienne.

C'était plutôt agréable. La Princesse ne se déroba pas, elle répondit cependant d'un ton neutre pour ne pas rentrer dans le jeu de son interlocuteur. D'ailleurs elle ne savait pas à quelle partie il jouait, cajolerie, séduction, sollicitude..?

« Mon désir pèse bien peu dans la balance: une femme de mon rang se doit d'assister à ce genre d’événements. Le lieu de la réception me plaît tout particulièrement. Et parfois c'est lors des réunions informelles que se prennent les décisions les plus importantes. »

Soutenant le regard d'Alexander, Thalia clôtura sa phrase par un sourire séducteur. Il se passe toujours beaucoup de choses sous l'influence de l'alcool et de la musique dans une réception mondaine. Qui sait ce que vous pourriez faire monsieur Shah ? Évidement, elle ne lui posa pas la question directement, c'était juste amusant d'imaginer tous les scénarios possibles.

« C'est très gentil à vous de me proposer votre écoute. Faites-vous cela souvent, au risque que l'on tire avantage de votre personne ? Je ne sous-estime pas votre capacité à dire non aux autres, mais les profiteurs ont toujours plus d'un tour dans leur sac... Jusqu'ici j'espère avoir été suffisamment vigilante pour ne pas m'être fait avoir. »

La Princesse Navigatrice trinqua avec Alexander.

« Je me souviendrais de votre proposition d'écoute attentive et amicale ! Pour l'instant je crains que vous ne puissiez faire grand chose contre la météo... »

Thalia lâcha un petit regard contrit en direction de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Dim 10 Juin - 22:17

D'abord Otton, et maintenant Thalia. Alexander aimait beaucoup les relations qu'il construisait avec les Princes d'Excelsa. Il jouait à un jeu très dangereux, bien sûr, car les liens qu'il parvenait tant bien que mal à tisser voleront en éclat le jour où son alter ego serait démasqué. Mais c'était si grisant. Le souvenir de cette soirée en compagnie du Premier Prieur, et des événements qui en avait découlé, sur la plage, lui revinrent quelques instants en mémoire. Toutefois, le mercenaire revint très vite à l'instant présent.

Avec tout le respect que je vous doit, c'est sans doute sur lui que je parierai en cas de combat d'une quelconque nature ! Alexander s'esclaffa brièvement. Il avait expérimenté de très près le style de combat d'Otton. Le Prince Rouge maniait la rapière avec une grande aisance. Toutefois, cela suffit-il à faire de lui le plus craint des Quatre ? Je n'en suis pas si sûr. Après tout, votre autorité est sans doute plus que suffisante pour faire couler des sueurs froides dans le dos de certains.

Il avait prononcé ses mots avec un sourire entendu. Selon Alexander, aucun Prince n'était réellement plus craint que les autres. On pouvait bien sûr penser qu'Otton, de par sa responsabilité sur l'ordre et la sécurité, était plus effrayant pour n'importe quel Oisillon. Mais les différents Marchands, eux, devaient probablement être plus concerné par le besoin de rester dans les bonnes grâces de Thalia. Néanmoins, l'avis de cette dernière serait très intéressant à entendre. Si L'As croyait fermement que le style de combat était le reflet de l'âme d'une personne, en apprendre plus sur le comportement de sa cible vis-à-vis de ses autres collègues était toujours bon à prendre.

La Princesse Navigatrice ne serait pas facile à manœuvrer, c'était une certitude. Car en plus du double jeu qu'Alexander devait mener, les relations entre sa famille et Thalia n'étaient pas au beau fixe. Amélia briguait un des quatre trônes, faisait de la Princesse d'ébène une cible potentielle. En plus de cela, les deux femmes étaient à la tête des deux plus grandes entreprises de textiles de la ville. Une prudence de tous les instants, dans le choix des mots, était de mise pour le mercenaire. Et ses gestes seraient aussi analysés avec plus de méfiance par la Princesse. Pendant ce dîner, ou au cours du concert sur le Saint-Virgile.

Dans ce cas, si vous êtes aussi resplendissante que ce soir -et je n'en doute pas un instant-, je me vois mal rester à l'écart de cette soirée. Alors qu'il prononçait ces mots, le pouce d'Alexander vint distraitement caresser le dos de la main de Thalia, tandis qu'un sourire enjôleur se formait sur son visage. J'ai entendu dire que de grands noms avaient été conviés à se produire. Mais vous risqueriez fort de leur voler la vedette. Surtout si une importante décision venait à être prise sur le Saint-Virgile.

Une importante décision qu'Alexander avait déjà pris, en tout cas concernant l'attitude à adopter sur le navire de guerre. Suriner ses cibles principales sans se faire remarquer était tentant... mais beaucoup trop risqué. Et puis, ça manquait cruellement de panache, de mise en scène et d'intensité dramatique. L'As avait beau être un individu très violent de nature, il partageait avec Alexander Shah un certain goût pour la mise en scène.

Et pour parfaire cette mise en scène, rester en bon, voire très bons termes avec Thalia Morlone devait être l'une de ses priorités. Malheureusement pour lui, la Princesse Navigatrice ne cachait pas sa méfiance vis-à-vis du jeune Shah, qui allait devoir la jouer très fine. Le coup suivant sur cette partie d'échec était de rassurer son interlocutrice, sans s'étendre sur ses réels objectifs. Plus facile à dire qu'à faire.

Ma... "disparition" des soirées mondaines me permet de me montrer plus à l'écoute, plus souvent. Elle me préserve aussi d'un grand nombre d'individus extrêmement ennuyeux à écouter, ou enclins à profiter de ma famille ou de moi-même. De ce fait, je peux conserver toute mon attention pour ceux qui en valent vraiment la peine. Comme vous. Un sourire sincère, une gorgée de champagne. Et je puis vous assurer que je ne compte pas "vous avoir", comme vous semblez le craindre. Votre vigilance vous honore, mais ce soir, je suis ici en ami. Et peut-être plus encore. Faillit-il ajouter.

Tout comme avec le Prince Prieur, nouer ce genre de relation avec la Princesse Navigatrice ne rendrait l'instant de trahison que plus beau. Mais Alexander n'était pas dupe, il avait encore une très longue route à faire avant d'espérer voir la robe de velours de Thalia glisser le long de sa peau d'ébène. Ils trinquèrent ensemble, tandis que la Princesse lui confiait que ses déboires les plus récents étaient dû à la météo. Alexander laissa échapper un petit rire.

Je vois. Gardons donc ces discussions sur la pluie et le beau temps pour le moment où la discussion deviendra réellement barbante. Ce qui, je l'espère, n'arrivera pas.

Ce qui vint en revanche, ce furent leur plat. Deux belles pièces de saumon, aux arômes délicats, furent déposés devant eux. La présentation était impeccable, la quantité de nourriture tout à fait décente, et l'accompagnement était varié et offrait des couleurs chatoyantes. Pas de doute, c'était bien là l'un des établissements les plus huppés du district Balnéaire. Le mercenaire remercia le serveur d'un signe de tête et d'un sourire poli. Puis, il porta une première bouchée à ses lèvres. C'était délicieux.

Sans surprise, vos goûts en matière de nourriture sont aussi aiguisés que votre sens du style. Mon impolitesse, en plus de m'offrir cette soirée en charmante compagnie, m'aura aussi permis de goûter à ce délicieux saumon !

Vu le prestige de ce restaurant, c'était quasiment miraculeux qu'Alexander ait réussi à se faufiler jusqu'à la table de Thalia. Comme quoi, un peu d'impolitesse et de ruse pouvait parfois mener à de belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Dim 8 Juil - 18:26

La fraîcheur du jeune Shah égayait la soirée de Thalia. Les événements dérogeaient de ses plans initiaux mais tant pis, ce moment était bien agréable. La Princesse Navigatrice avait très rapidement appris à faire preuve de souplesse: son inclination naturelle était à l'organisation et au contrôle mais elle avait très rapidement remarqué que la rigidité ne menait à rien. Lors de son adolescence elle avait dû se faire violence pour accepter l'imperfection des choses, en particulier dans tout ce qui touchait aux relations sociales. Les sentiments humains étaient complètement imprévisibles et toutes les personnes n'avaient pas le même goût de l'efficacité que Thalia. Elle l'avait appris à ses dépends.

La discussion entre les deux nouveaux amis s'interrompit quelques instants par la force des choses: on leur apportait enfin le plat, ce pourquoi la Princesse était venue en premier lieu. La perspective d'un excellent repas était réjouissante, le temps avait cependant filé à vive allure avec son interlocuteur impromptu.

Passé les politesses d'usage au serveur, Thalia patienta plusieurs secondes avant de toucher réellement à son plat. Elle prit le temps de boire une gorgée, elle sourit au jeune Shah et posa tranquillement la serviette sur ses genoux. Pour ne paraître ni impolie ni suspecte et pour inciter son compagnon à manger, elle picora un bout de ses légumes d'accompagnement en prenant bien soin de le choisir non imprégné de sauce.

Alexander Shah paraissait ravi de son plat et il semblait toujours en parfaite santé. Thalia toucha enfin au reste de son assiette.

« Je suis ravie de pouvoir partager ce moment avec vous, bien que vous n'étiez pas prévu dans mon programme... Je viens régulièrement ici, je ne crois cependant pas vous y avoir déjà vu. Nous venons peut-être à des moments différents... »

Thalia clôtura sa phrase par un sourire sincère et continua sa dégustation. L'établissement était de haut standing, la Princesse doutait qu'un homme du rang d'Alexander puisse y entrer facilement mais en tant que petit fils d'un ancien Prince il avait sans doute ses contacts... Ou un gros paquet d'argent, celui de sa sœur, glissé dans la poche du portier. C'était de bonne guerre.

La discussion se poursuivait agréablement quand un serveur s'approcha de Thalia pour requérir son attention. Cette dernière s'excusa d'un signe de tête navré auprès d'Alexander et écouta le serveur penché à son épaule. L'échange fut rapide, peut-on même parler d'échange ? Le serveur avait murmuré trois phrases, Thalia avait haussé un sourcil et récupéré la note cachetée qu'il lui tendait.

Une fois le serveur éclipsé, la dame d'ébène replaça toute son attention sur Alexander.

« Navrée de cette interruption. Cela arrive parfois, en tant que femme d'affaires et princesse navigatrice il faut être toujours disponible. Cela peut même arriver en pleine nuit ! J'en ai tiré quelques leçons. Maintenant je ne dors plus complètement nue »
conclut Thalia avec une mimique amusée. C'était bien la première fois de la soirée qu'elle s'essayait à la blague... Histoire de détendre l'atmosphère.

Ceci dit, elle n'avait rien inventé.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Sam 14 Juil - 15:34

Alexander n'était pas un habitué des restaurants de luxe. Bien sûr, il aimait bien manger et s'afficher dans des établissements assez réputés. Mais là, on parlait d'un des lieux les plus huppés du district Balnéaire. Le petit-fils de Denvis Shah, dans sa jeunesse, avait eu la chance de connaître ce genre de cuisine. Maintenant qu'il n'était plus officiellement un petit-fils de Prince, du fait de l'accession d'Elikia Lutyens au pouvoir, l'accès ne lui était plus aussi facile qu'avant. De plus, le district Balnéaire restait quand même assez éloigné de chez lui, et son récent éloignement de la vie mondaine ne lui donnait plus énormément d'occasions de rejoindre la Ville intérieure.

C'est pour cela que le mercenaire appréciait d'autant plus la qualité du saumon qui venait d'être servi. Au même titre que Thalia, qui prenait un peu plus son temps, Alexander faisait étalage de manières impeccables, et appréciait ce qui était sans conteste son poisson préféré. La compagnie de la Princesse Navigatrice lui était plus agréable que prévu. En effet, L'As, après avoir espionné la résidence du Prince Compositeur, s'était attendu à devoir jouer un rôle pendant la majeure partie de la soirée. Il n'en était rien et tout comme avec Otton, Alexander pouvait se laisser aller à plus de légèreté et de sourire.

En effet, je n'étais plus venu ici depuis quelques temps. Admit le jeune homme. Mais si vous êtes une cliente régulière, peut-être devrais-je tenter de m'immiscer à votre table plus souvent. Un sourire espiègle. Mais cette fois ci, le mercenaire osa ajouter à voix haute : A moins que j'ai la chance de vous croiser dans d'autres circonstances.

Cette dernière phrase, il l'avait prononcé en plongeant son regard dans celui de la Dame d'ébène. Bien sûr, ce qu'il sous-entendait, c'était qu'il souhaitait recroiser Thalia dans un contexte plus privé. Pour lui planter son fleuret. Littéralement, évidemment, sous le masque de L'As. Mais si Alexander avait l'opportunité de le faire figurativement avant, il n'allait pas se priver. Autant le reconnaître : plus encore que son côté renfermé, son envie de séduire la Ville entière était son plus grand vice. Le premier lui coûterait sans doute quelques opportunités diverses, mais le second serait celui qui le mettrait dans de beaux draps. À de nombreuses reprises.

Un employé du restaurant, tiré à quatre épingles, vint rapidement murmurer quelques mots à l'oreille de la Dame d'ébène. Attentive et concernée, Thalia récupéra rapidement un document qui attira l'attention d'Alexander. Qu'est-ce qu'il y avait dans cette note cachetée ? Est-ce que c'était potentiellement intéressant pour L'As ? Pour le Culte de la Machine ? Évidemment, sa curiosité était piquée à vif, mais il n'était pas dans une situation où il pouvait se permettre d'être inquisiteur. Alors il se contenta de hocher la tête, avant de rire au trait d'humour de la Princesse.

Il n'est pas conseillé, de toutes manières, de dormir nu dans un grand lit froid, lança Alexander avec amusement. Il faisait néanmoins des suppositions potentiellement erronées, mais c'était à dessein. A moins que vous ne passiez pas vos nuits seules... dans ce cas là, votre partenaire doit maudire ces responsabilités !

Il s'autorisa à son tour un peu d'humour, en partant du principe que la conversation prenait ce chemin-ci. Cependant, selon la réponse, peut-être que le jeune Shah proposerait à la Dame d'ébène de venir réchauffer son lit ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Jeu 16 Aoû - 18:28

Le contenu de la note cacheté pouvait attendre. La dame d'ébène glissa le papier scellé à sa droite près de son assiette. Elle ne souhaitait pas faire revenir le serveur pour lui confier le pli jusqu'à la fin du repas.

Thalia n'était pas certaine d'avoir saisi le sous-entendu du jeune Shah. En tant que Princesse Navigatrice, elle s'attendait à ce que tout le monde cherche à faire partie de son entourage pour obtenir quelques faveurs ou... pire encore. Voler des secrets. Manipuler. La répartie du jeune homme pouvait signifier à peu près n'importe quoi. Elle ne tira aucune conclusion. Pour le moment.

Malgré son expérience, la dame d'ébène n'était pas naïve: elle était loin d'avoir tout connu du monde et des relations. Une faille compromettante pouvait s'ouvrir à tout moment. Thalia n'était pas prête à accepter ça. Elle s'était élevée grâce à son niveau d'exigence démesuré et elle pensait que cette qualité continuerait à la protéger.

Elle ne s'attendait pas à ce qu'Alexander réagisse à son trait d'humour avec aussi peu de subtilité. Le jeune Shah était chanceux: Thalia avait un élan de sympathie pour lui. En d'autres circonstances il aurait été tout à fait normal d'incendier son interlocuteur pour un tel rentre-dedans. La plupart des gens ne s'y essayaient pas. Il existait bon nombre de rumeurs qui circulaient sur la Princesse Navigatrice, son aura n'était pas assez menaçante pour faire naître la peur chez ses détracteurs en son absence. C'était une tout autre affaire lorsqu'elle était en face-à-face : ils acquiesçaient tous avec un degré de servilité (de façade) plus au moins marqué.

« Vous venez peut-être de mettre le doigt sur les raisons du chaos sentimental qui règne dans la vie des Princes de la Ville... »


Thalia imagina Hanae, la plus aigrie des quatre, en compagnie d'un amant régulier et aimant. C'était amusant et parfaitement invraisemblable, sauf si l'amant était sanglé à une table.

La Princesse se sentit d'humeur à la confidence. Autant continuer la soirée comme elle avait commencé.

« J'ai fait passer mon travail avant toute chose. Si vous m'aviez posé la question quelques années plus tôt, j'aurais répondu que c'était une question de concentration avant tout. J'aurais argumenté sur l'importance d'une énergie focalisée sur un seul objectif. Avec le recul je pense que c'était un prétexte. J'avais peur, tout simplement. Aujourd'hui je suis habituée à mon rythme de vie. Je ne sais pas ce qui serait susceptible de me faire flancher »
conclut-elle avec une petite pointe de défi et un brin d'arrogance. Elle sourit juste après pour alléger l'atmosphère car son désir n'était pas de froisser son interlocuteur.

Tandis que le repas se poursuivait, Thalia porta son verre de vin à ses lèvres en marquant délibérément un petit temps de silence étrange.

« Vous en savez beaucoup plus sur moi que quiconque à présent. C'est à mon tour de vous poser une question: qu'est-ce qui vous anime profondément, Alexander ? »

La Princesse Navigatrice reposa lentement son verre en souriant intérieurement. Elle avait hâte d'entendre la réponse de son interlocuteur, ce qu'il allait laisser échapper et de quelle manière allait-il esquiver.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Ven 17 Aoû - 23:55

Le serveur passe rapidement débarrasser leurs plats, désormais vides. Pendant ce temps, Alexander ne quitte pas Thalia du regard. La Princesse a déposé l'enveloppe cachetée près de son assiette. Le jeune Shah aurait bien aimé en connaître le contenu, mais c'était un jeu un peu trop risqué. Alors il avale une petite gorgée de champagne avant de s'esclaffer :

Le chaos sentimental ? Pardonnez-moi, Altesse, je ne suis plus au courant des rumeurs concernant les Quatre depuis que j'ai cessé de me rendre aux soirées de la haute... Mais s'il y a des anecdotes croustillantes que vous pouvez partager, cela serait sans doute amusant.

Derrière la bonne humeur qui remplie ses paroles, Alexander y voit aussi un bon moyen de glaner quelques informations. Pour peu que Thalia lui laisse un nom, le moindre amant, le moindre baiser volé sous l'effet de l'alcool, était bon à prendre. C'était un potentiel levier sur Otton, Elikia ou Hanae. Le mercenaire n'imaginait pas la Dame d'ébène avouer un instant de faiblesse devant lui. Il se demandait bien lequel pourrait être un allié du culte. Pensé différemment, il se demandait bien lequel il pourrait épargner.

Les confidences de Thalia le surprirent, mais il n'en montra rien. Il écouta attentivement les paroles de la Princesse Navigatrice. Il y avait comme une note de défi dans les dernières syllabes. Prêt à rentrer dans le jeu de la Dame d'ébène, Alexander joua de ses doigts sur ceux de son Altesse.

Un bon repas en bonne compagnie, un peu d'alcool, l'envie de briser la routine, de relâcher un peu de la pression accumulée... Vous faites un travail admirable pour la Ville, Altesse. Mais les responsabilités, les attentes constantes à votre égard, j'imagine que ce n'est pas facile tous les jours. Vous vous en sortez brillamment, mais ne voudriez-vous pas, le temps d'une soirée, vous laisser aller ? Ou n'osez-vous pas vous autoriser ce luxe ?

La conversation se poursuit encore quelques minutes, avant que Thalia ne lui pose une question difficile. Une ombre passe rapidement devant le visage d'Alexander. Qu'est-ce qui l'anime ? Bien sûr, il ne peut pas répondre "le culte de la Machine et tuer Otton", pour des raisons évidentes. Il boit une gorgée de champagne -il adore ça, et celui-ci est vraiment délicieux- avant de répondre, les sourcils légèrement froncés.

Pour être honnête, depuis quelques temps, je ne suis plus vraiment sûr. Disons que je me cherche. La perte de mon grand-père a changé beaucoup de choses dans mon quotidien, et je ne sais pas vraiment quelle voie suivre. Il marque une pause, réfléchit quelques instants. Amélia a immédiatement repris le contrôle des affaires, et c'est parfait comme ça. Au risque de décevoir les miens, je préférerais me forger mon propre chemin.

Ce chemin, c'était celui de la Machine et du Sang. Sous le masque de L'As, Alexander avait finit par trouver sa voie. Mais en public, plus encore face à une cible potentielle, il ne pouvait pas se laisser aller à ce genre de révélation.

La question est désormais de savoir quel chemin vais-je suivre. Je cherche encore, je ne ferme aucune porte. C'est assez effrayant de voir ses habitudes soudainement chamboulées et de ne plus être sûr de quoi demain sera fait.

Bien sûr, ce n'était pas demain la veille que les Shah se retrouveront sur la paille. Mais la mort de Denvis avait changé beaucoup de choses ces derniers mois. Le retrait de la vie publique d'Alexander allait dans ce sens. Le jeune homme avait besoin de se concentrer sur du concret, et non pas les ragots et rumeurs futiles des soirées mondaines.

Le serveur revint finalement pour leur demander s'ils souhaitaient un dessert. Il recommanda chaudement le fondant au chocolat.

Dans ce cas... je crois que je vais me laisser tenter. Et vous, Altesse ?

Une fois le choix de Thalia fait, tandis que le serveur s'éloigne, Alexander reprend brièvement la parole.

Au moins, partager ce repas avec vous m'a permis d'oublier un peu cette angoisse du futur. Je suis très honoré que vous vous soyez laisser aller à quelques confidences, surtout compte tenu des rivalités qu'il peut exister entre ma sœur et vous.

Il plante son regard dans celui de la Princesse. Sa compagnie lui avait été bien plus agréable que prévu. Malgré le conflit entre les textiles Morlone et Shah, la Dame d'ébène ne l'avait pas rejeté lorsqu'il avait fait irruption dans le restaurant. Il avait bien fait de se montrer audacieux !

Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Ven 24 Aoû - 17:58

« Aurais-je des anecdotes croustillantes à partager avec vous ? Je ne sais pas... »

La princesse navigatrice fut songeuse pendant quelques instants, fouillant dans sa mémoire pour y trouver quelques pépites. La plupart des rumeurs qui tournaient sur les Quatre avaient un fond de vérité... Alexander lui était sympathique, elle ne souhaitait pas garder la posture polie qu'elle abordait habituellement en public.

Thalia Morlone n'était pas qu'une calculatrice ambulante, elle voulait parfois aussi s'amuser. La vie peut être courte à Excelsa...

« Le tempérament de la Princesse Rectrice est assez singulier, je dirais donc que chacune de ses apparitions au conseil est digne d'une anecdote. Tout le monde le sait, vous en avez maintenant la confirmation. De mon côté, on aime croire que j'obéis aveuglément au président de la maison des navigateurs... Dès qu'un individu se montre trop puissant et trop ambitieux on suppose qu'il se trouve derrière toutes les entreprises. Il est vrai que le président a beaucoup de soutien dans notre sphère... » Thalia soupira d'un air ennuyé puis embraya sur un sourire un brin malicieux. Elle n'allait pas dévoiler verbalement le fond de sa pensée au petit fils de Denvis, il pourrait se forger sa propre opinion par lui-même.

« Et nous avons Otton Egidio. Ce cher premier prieur, toujours égal à lui-même, calme, trop poli parfois... » Le regard de Thalia s'alluma, un souvenir lui revint en mémoire. « A mon grand regret les gens portent toujours en eux des facettes secrètes. Ce n'est pas comme pour les chiffres. Tout est clair dans l'économie. Même s'il manque de l'argent, c'est une certitude et il ne reste plus qu'à découvrir où se situe la faille. Mais je m'excuse : vous vous attendiez à des anecdotes sur nos vies sentimentales. Le simple fait qu'il n'y ait rien à en dire est sans doute un signe flagrant de leur dysfonctionnement. »

Thalia écouta avec attention les suggestions caressantes d'Alexander Shah. Il savait se montrer flatteur et son visage fin n'aidait pas à garder l'esprit critique sur ses paroles enveloppantes. Depuis combien de temps ne s'était-elle pas laissé aller ?

Et lorsqu'il se livra à son tour à quelques confidences, la Princesse Navigatrice s'efforça de garder les lèvres closes. Elle aurait volontiers répliqué qu'au moins avec lui les affaires auraient pu se montrer fructueuses et passionnantes. Thalia devait malheureusement faire face à Amelia Shah. La suite du discours d'Alexander provoqua un regain d'intérêt chez la dame d'ébène.

« Vous avez tout à fait raison à propos du changement. Les habitudes d'Excelsa sont en train de changer et je crois que je ne m'y suis pas préparée. Je ne souhaite pas que les choses changent. J'ai cependant appris une chose : ma volonté ne fera jamais le poids face à tout ça. Il convient de choisir... Lutter pour garder en place mes vieilles habitudes ou étendre mon regard vers de nouveaux horizons. »

Le serveur arriva à point nommé. Thalia s'interrompit pour choisir son dessert puis se ravisa :

« Et si vous choisissiez pour moi Alexander ? Vous contribuerez à mon lâcher-prise de cette soirée... »


Le serveur finit par s'éloigner avec leur commande et la discussion reprit de plus belle. Le jeune Shah était agréable attendre cependant à la mention de sa sœur, le visage de Thalia se raidit quelque peu.

« Et bien, vous n'êtes pas votre sœur » et c'est fort dommage « Je ne sais pas où le jeu du commerce va nous mener, votre sœur et moi... C'est la loi de l'économie. Si j'avais voulu y échapper j'aurais peut-être dû faire carrière au Conservatoire. On est beaucoup plus coupé du vrai monde là-bas. »

Et une pique pour Elikia Lutens, une !

« Auriez-vous un conseil à me donner pour apaiser les relations entre votre sœur et moi ? Je pense que la rivalité ne donne rien de bon sur le long terme. Sauf pour la personne qui l'emporte, évidement. »

Qui était la plus puissante et plus influente des deux ? Thalia ne souhaitait pas s'avancer trop vite sur sa victoire, après tout elle n'avait pas encore de connexions dans certains endroits stratégiques de la ville.

Finalement, cette discussion se montrait plus utile qu'elle ne l'avait paru au premier abord ! La Princesse Navigatrice se sentait pleine d'énergie, elle appréciait beaucoup son interlocuteur et ne manqua pas de lui en faire part.

« Je suis agréablement surprise par la tournure de cette rencontre. Vous avez pris une bonne décision en venant ici! »


Et enfin, le serveur s'approchait avec les desserts.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Sam 25 Aoû - 17:24

Au moins, Alexander n'aurait pas complètement perdu sa soirée. Dans un premier temps, le repas partagé avec Thalia lui était bien plus agréable que prévu, tant et si bien que le jeune homme songeait sérieusement à proposer à la Dame d'ébène de prolonger quelque peu leur temps ensemble. Mais cerise sur le gâteau, il repartait avec quelques anecdotes sur la Princesse Rectrice et, plus surprenant sur la Princesse Navigatrice elle-même.

Ce qu'il devait en retirer, comment il pourrait utiliser ces confidences à son avantage, il l'analyserait plus tard, à tête reposée. Pour l'heure, le mercenaire continuait à écouter attentive la Princesse. Elle s'épancha rapidement sur Otton, arrachant un sourire à Alexander. Pas pour sa facette trop polie, ou une quelconque face cachée. Plutôt pour sa mention de l'absence totale de vie sentimentale des Quatre. Le souvenir de la soirée passée en compagnie du Premier Prieur et de Neil Voben remonta rapidement, mais le fleurettiste le chassa.

Je ne m'attendais pas nécessairement à des anecdotes sentimentales. Se défendit nonchalamment Alexander, avec un sourire. S'il n'y a rien à en dire, c'est ainsi.

Il n'y avait aucune trace de déception dans sa voix. Peut-être Thalia pensait-elle qu'il serait déçu de n'entendre aucune histoire de coucherie, mais il n'en était rien. Tout ce qui transpirait du jeune homme à l'heure actuelle, c'était une forme de reconnaissance. Il était gratifiant d'être ainsi mis dans la confidence, peu importait que les anecdotes soient mineures ou capables de bouleverser l'histoire de la Ville.

Vint ensuite son tour de parler. Il se livra avec honnêteté sur ses doutes, son futur incertain. L'As ne mentait qu'à moitié : cette période qu'il disait vivre, il venait en réalité d'en sortir. En rejoignant le Culte de la Machine, en trouvant sa voie, ses craintes s'étaient en partie dissipée. Il avait encore beaucoup à apprendre, beaucoup d'ajustements à faire. Mais il savait où il allait.

Je ne vous le fait pas dire, les habitudes peuvent avoir la peau dure. Mais dans ma peine, être forcé de quitter la zone de confort dans laquelle je m'étais installé a également eu des conséquences positives. A nouveau, une subtile caresse de ses doigts sur ceux de Thalia. Après tout, si j'étais resté chez moi à me morfondre, je ne partagerais pas ce délicieux repas avec vous...

Elle lui proposa ensuite de choisir son dessert. Première étape dans son laisser-aller du soir, même si Alexander espérait en faire un peu plus. Il envisagea d'abord de demander à nouveau conseil au serveur, qui lui avait recommandé le fondant au chocolat. Mais il supposa finalement que si Thalia lui avait demandé à lui, ce n'était pas pour que le jeune homme délègue à nouveau.

Dans ce cas, le baba au rhum me semble être un excellent choix.

Le serveur acquiesça, -évidemment, il n'allait pas dire que les produits de son établissement étaient de mauvaise facture- et s'éloigna. La discussion dévia sur Amélia. La sœur d'Alexander était devenue la figure de proue des Industriels suite à la mort de Denvis, supplantant facilement l'héritier pourtant désigné : David Thorn. Elle gérait d'une main de maître les affaires familiales, et montait toutes sortes de plan pour atteindre le trône. Enfin, c'est ce que le jeune homme supposait.

Il nota évidemment la pique contre Elikia. Simple manière de s'attirer la sympathie d'Alexander ? Après tout, elle ne prenait pas trop de risque à tacler le nouveau Prince en présence du petit-fils de l'ancien occupant du trône. À moins qu'elle ne se soit elle-même opposée à l'arrivée du Conservatoire au pouvoir ? La rumeur racontait que l'un des trois Princes avait voté contre Lutyens...

Dans le doute, Alexander décida de s'abstenir d'un commentaire. De plus, Thalia venait de lui poser une question intéressante. Comment apaiser les tensions, sans que l'une des deux femmes n'ait à céder de terrain à l'autre ? Les deux entreprises opéraient plutôt sur des fronts différents. Les textiles Shah produisaient des vêtement standards, pour tous. Chez Morlone, on faisait plutôt dans les belles étoffes et les vêtements de luxe.

Je ne sais pas vraiment. D'ordinaire, je suis plutôt partisan d'une discussion posée, mais au vu du contexte, les conditions ne me semblent pas propices. Puis il vit une opportunité. Une carte à jouer, risquée certes, mais bien trop tentante. Cependant, peut-être que je pourrais vous aider à... "forcer" cette discussion calme et cordiale ? Il marque une courte pause. Sa main vient délicatement prendre celle de la Princesse. Si son cher frère venait à devenir un ami... proche de la Princesse Navigatrice, je suis persuadé qu'elle ouvrirait rapidement les portes du dialogue.

Un sourire charmeur, le regard qui se plante dans celui de Thalia. Le serveur arrive avec les desserts alors que la Princesse le "félicite" de son choix de venir s'immiscer à sa table.

En effet, je ne regrette absolument pas mon choix. Puis il ajoute, à voix plus basse. Et il ne tient qu'à vous de prolonger cette rencontre un peu plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Jeu 30 Aoû - 22:25

C'était toujours agréable d'avoir un charmant jeune homme qui vous caressait la main, quelque soient ses motivations. Thalia savait apprécier ce genre de choses, toutefois elle ne prenait pas la peine d'encourager le jeune Shah. Son rang était respectable mais pas encore assez prestigieux pour convenir à une Princesse. C'est ce que la dame d'ébène pensait: elle voulait tisser ses relations aussi stratégiquement que la tenue des lignes de compte de la Ville. Que pouvait lui apporter Alexander, hormis son appui auprès d'Amelia ? C'était déjà énorme. Était-ce le plus important ?

Un rempart encerclait Thalia Morlone: son obsession pour le travail empêchait bon nombre de personnes d'entrer dans son intimité. Il y avait eu quelques percées ce soir, des brèches dans la muraille... Mais ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait flancher. Parler d'Amelia Shah aida la Princesse Navigatrice à se recentrer sur les affaires.

Les desserts arrivèrent, impeccablement présentés comme d'habitude. La vue était appétissante et l'odeur aussi bien entendu. Un restaurant aussi luxueux se devait de convoquer tous les sens de ses clients pour être à la hauteur.

Thalia observa son dessert en souriant, remerciant Alexander pour son choix. Elle se saisit délicatement de la fourchette à dessert en argent pour la faire doucement pénétrer dans la génoise imbibée d'alcool.

La Princesse Navigatrice se garda bien de parler durant les premières minutes de leur dégustation. Elle n'avait pas encore répondu aux avances d'Alexander, ses traits d'ébène restaient aussi polis et chaleureux que possible. Ces moments d'attente forcée étaient toujours délicieux à provoquer pour laisser monter la tension chez ses interlocuteurs. Mais Thalia était très curieuse d'en savoir plus sur les motivations du jeune Shah, alors le silence ne dura pas. Elle reposa sa fourchette bien avant d'avoir terminé son dessert.

« Vous faites le gentil garçon séducteur mais je crois que vous êtes beaucoup plus malin que ça. Ne me dites pas qu'il n'y a rien de stratégique pour vous à devenir un ami proche de la princesse navigatrice de la ville! »
Thalia lâcha un sourire amusé. En cet instant, elle traitait le jeune Shah comme un égal en lui parlant sur un ton légèrement sarcastique comme on taquine un vieil ami. « S'il ne s'agissait que de sexe, je pense qu'il y aurait des interlocutrices beaucoup plus faciles à convaincre. A moins que le défi soit l'une de vos motivations cachées ? Vous allez chercher à séduire la Princesse Rectrice également ? Je vous souhaite bon courage, ceci dit je crois fermement qu'une telle entreprise peut réussir avec un minimum de préparation. Plus sérieusement... » La voix de la princesse navigatrice perdit tout sarcasme. « Votre présence m'est très agréable, nous n'avons jamais assez d'amis charmants. Toutefois il ne serait pas correct de profiter de vous ce soir. Contrairement à certaines personnes je ne me déshabille pas aussi vite que je dégaine ma rapière. »

Alexander n'allait probablement pas comprendre le sens de ses paroles. La ville accueillait bon nombre de combattants avides des plaisirs de la chair, l'allusion de Thalia pouvait correspondre à n'importe qui.

La Princesse Navigatrice reprit la fourchette en argent et dégusta le reste de son dessert, un sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Sam 1 Sep - 16:27

Les desserts arrivaient, splendidement présentés. Avec eux vint le silence, entrecoupé du bruit des couverts. Le serveur n'avait pas menti : le fondant au chocolat était exquis.

Prendre le temps de le déguster empêchait à Alexander de gamberger. Il avait joué sa pièce, offert à la Princesse de passer la nuit en sa compagnie, officiellement afin de favoriser un dialogue entre Thalia et Amélia. Officieusement... c'était plus compliqué. Le jeune Shah aimait séduire, plus encore lorsque la femme qu'il désirait était supposément impossible à convaincre. La Dame d'ébène rentrait dans cette catégorie : rang social bien plus élevé et ennemie commercial de sa sœur. Mais il n'y avait pas que ça. Le culte de la Machine entrait également en ligne de compte. Morlone serait-elle intéressée par les idées d'Incus ? Ça restait à vérifier. Mais si il devenait nécessaire d'éliminer la Princesse, entrer dans ses bonnes grâces et dans son lit ne pourrait que lui faciliter la tâche. Après tout, le coup de poignard post-coït était assez sous-estimé.

Finalement, Thalia pose sa fourchette et lui parle avec le sourire. Ce n'est pas un non définitif, ce n'est pas un éclat de voix, ce ne sont pas des insultes... donc c'est positif. Le raccourci est facile, mais en jouant à ce jeu-là avec la Princesse Navigatrice, Alexander s'attendait à tout. Il sourit.

Pas vraiment de la stratégie, à vrai dire. S'amusa-t-il. J'ai beaucoup apprécié votre compagnie lors de ce repas, et ma... proposition intervient plutôt dans le but de prolonger cette belle soirée et si possible, de vous la rendre plus agréable encore. Il marque une pause, reprends une bouchée de fondant et une gorgée de champagne. Cela dit, j'ai bien conscience que ce que je vous propose pourrait avoir des conséquences. Je crois sincèrement que ça pourrait pousser Amélia à ouvrir le dialogue. Vous êtes la Princesse Navigatrice, une femme d'affaire influente... vous avez sans doute mieux à faire que de dépenser votre énergie dans des rivalités commerciales. Alors si j'ai la possibilité de contribuer à l'apaisement des tensions, cela pourrait peut-être vous permettre de faire avancer les choses sur d'autres fronts.

Voilà qu'il était à deux doigts de dire qu'il désirait coucher avec Thalia pour le bien de la Ville ! Un sourire amusé se forma sur son visage, tandis qu'il continuait à manger son dessert. Séduire la Princesse Rectrice ? Et pourquoi pas après tout... Il n'y avait jamais vraiment pensé, Hanae Ibihn était la dernière membre des Quatre qu'Alexander n'avait pas encore espionné. Peut-être également la plus à même d'être réceptive au Culte ? Il faudrait creuser cette piste. Toutefois, il se contenta de dire :

Je trouve les choses obtenues en fournissant des efforts plus agréables, plus savoureuses que les choses qui nous tombent dans les mains.

Une manière comme une autre de dire « oui, le défi est l'une de mes motivations cachées ». Vu ses origines sociales, c'était un peu paradoxal, mais ça collait avec ce qu'il avait expliqué quelques minutes plus tôt. Alexander voulait se forger sa propre voie, c'est pour cela qu'il ne prenait pas un rôle dans l'entreprise familiale. Alors ça pouvait bien être interprété comme quelque chose de crédible.

Il tiqua légèrement sur la dernière phrase de Thalia. De qui parlait-elle ? Le mercenaire en lui pouvait se sentir visé, mais L'As n'était pas encore une figure connue des autorités. De plus, les deux personnages joués par Alexander ne partageait pas la passion pour la chair.

Oh vous savez, j'ai allègrement profité de votre tolérance ce soir, alors que vous souhaitiez dîner seul. Confia-t-il avec amusement. Sa main vint à nouveau chercher celle de la Princesse. La vraie question, à mon sens, c'est désirez-vous profiter de moi ? Souhaitez-vous, ce soir, le temps d'une nuit, vous laisser un peu plus aller ? Si la réponse est oui... et j'en serais très honoré... qui pourrait légitimement vous dire que votre action était correcte ou non ?

Un sourire sincère. Ils terminent tranquillement leurs desserts respectifs. Une fois son assiette terminée, Alexander s'adosse confortablement à son siège et ajoute.

Le temps d'un soir, laissons tomber les calculs, le correct et l'incorrect et les querelles futiles. En attendant de trouver ma voie, je n'ai strictement aucun intérêt personnel qui me pousserait à vouloir vous séduire par intérêt. Face à moi, je ne vois que la très belle femme que vous êtes. Cette soirée en votre compagnie fut des plus agréables... je ne demande qu'à la prolonger encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Morlone
Princesse Navigatrice

avatar

Messages : 27
Fiche : Ici
Vice : Orgueil & Exigence
Faction : Marchands
District : Mercantis
Influence : 292

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Lun 3 Sep - 21:15

Thalia était étonnée qu'Alexander n'ai pas repris l'entreprise familiale: il se montrait acharné en affaires. Certes ce soir il ne s'agissait pas d'espèces sonnantes et trébuchantes, peut-être que seul l'attrait de la chair révélait ses capacités enfouies de négociateur... La Princesse Navigatrice s'abstint poliment de rire, le jeune homme avait peut-être l'habitude de les faire toutes tomber comme des mouches mais il avait oublié à qui il s'adressait. De tout Excelsa c'était sans doute l'une des personnes les moins enclines à succomber à l'appel du sexe.

L'argent. Ça c'était vraiment bon.

Le petit fils de Denvis marquait quelques points. Son argumentaire avait un fond de vérité et ce qu'il promettait en sous-entendu intéressait particulièrement Thalia. Apaiser les tensions avec Amelia Shah... Et puis cette main fine qui tenait le couvert pour manger son fondant au chocolat en disait long sur la douceur du reste du corps de son propriétaire. Intéressant.

Mais Alexander arrosa de nouveau la Princesse avec des compliments et une posture faussement soumise. C'était dommage, son approche avait pourtant bien commencé. Thalia faillit lui donner rendez-vous pour apprendre à perfectionner le dosage de ses négociations mais se ravisa au dernier moment. Elle aurait l'occasion de le croiser à nouveau. Elle allait s'arranger pour que ça arrive.

« Je vais malheureusement décliner votre si intéressante proposition. Comme vous le disiez, j'étais entrée ici dans l'optique de dîner seule... Votre compagnie fut très agréable mais demain est un nouveau jour d'affaires. Je tiens à passer une nuit... reposante. »
Pause. Sourire appréciateur.

Pour la première fois depuis le début de la soirée, la main de Thalia Morlone s'anima sous celle de son interlocuteur. D'un geste précis et assuré, la Princesse Navigatrice se pencha légèrement vers Alexander en attirant sa main pâle à ses lèvres pour lui faire un baisemain. Le pauvre devait être dans une position inconfortable à cause de la table qui les séparaient. Thalia le relâcha rapidement.

« Nous nous reverrons ne vous inquiétez pas. Je vous prie de m'excuser, je vais me retirer. Si vous souhaitez rester et boire encore quelques coupes de champagne ou goûter un second dessert, vous êtes mon invité. Tout ceci sera mis sur ma note personnelle. Bonne soirée. »


La Princesse Navigatrice se releva et quitta le restaurant d'un pas souple et digne.
Revenir en haut Aller en bas
http://sarahitaliano.fr/
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 106
Fiche : Le Fleuret
Vice : Cruauté
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 493
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   Lun 3 Sep - 22:49

Le refus définitif de Thalia fut reçu avec un léger sourire par Alexander. Il ne goûterait pas à la chair princière... pas encore. Il n'avait pas l'habitude d'être éconduit, mais cela alluma en lui une petite flamme. Ce ne serait pas facile de se glisser dans les draps de la Dame d'ébène... mais ce premier échec doublait son envie d'y parvenir.

C'était bien plus exaltant de devoir cravacher pour quelques caresses. Bien plus que lorsque tout se décida en quelques compliments et coupes de champagne. Le jeune Shah en était pleinement conscient, ses caresses se feraient d'autant plus consciencieuse lorsqu'il se trouverait dans les appartements de Morlone, car il aura conscience des efforts auxquels il a consenti pour se retrouver dans cette position. Bon perdant, le mercenaire inclina légèrement la tête.

Dans ce cas, je n'insiste pas plus ce soir. J'ai passé un très agréable repas en votre compagnie.

Demain serait un autre jour d'affaires, en effet. Celles d'Alexander seraient-elles mêlées à celles de Thalia ? C'était peu probable. Cette dernière vivait-elle des journées qui n'étaient pas faites d'affaires ? Là encore, peu probable, les responsabilités de la Maison des Navigateurs et celles de Princesses ne laissant probablement que peu de place au repos. Sans doute le jeune homme devrait-il convaincre la belle Princesse de s'accorder un jour de repos avant de prétendre à la luxure en sa compagnie.

La Princesse déposa sur sa main un léger baiser qui laissait à Alexander l'impression que leur prochaine rencontre ne tarderait pas. La fête sur le Saint-Virgile, bien sûr, mais auraient-ils l'occasion de parler en tête à tête ? Sans doute pas, mais le jeune Shah aurait sans doute l'occasion de revoir Thalia en privé. Et si l'opportunité de venait pas à lui, il n'aurait qu'à la créer lui-même.

J'espère bien que nous aurons l'occasion de nous revoir, Altesse. En attendant, passez une excellente fin de soirée.

Alexander voulut se lever pour raccompagner la Princesse, au moins jusqu'à la sortie, mais elle ne lui en laissa pas le temps. Désirait-elle éviter d'être vue en compagnie d'un Shah ? Ce ne serait pas incompréhensible, étant donné les supposées relation entre les deux familles, ce n'était peut-être pas la peine d'alerter toute la presse à scandale. Alors, tranquillement, Alexander termina sa coupe de champagne, laissant tout le temps à Thalia de s'éloigner. Puis il se dirigea vers le comptoir de l'entrée.

Je ne vais pas la laisser payer, la note est pour moi.

Bien sûr, c'était affreusement cher, mais Alexander avait largement les moyens d'offrir ce dîner à Thalia. Dîner auquel il s'était invité lui-même, alors c'était seulement justice s'il se permettait d'offrir à la Princesse Navigatrice ce repas. Et puis, ça ne pouvait pas faire de mal d'être un peu attentionné dans le but de nouer une relation de confiance, voire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loin de l'indécence ~ Alex   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loin de l'indécence ~ Alex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loin de Corpus Christi
» QUICHE (enfin y ressemble de loin... pitié les Lorrain(e)s !!!)
» [Dieu] n’est pas loin de chacun de nous. — Actes 17:27.
» Le pacte (Alex Kava)
» Sang-froid (Alex Kava)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Excelsa Intérieure :: District Balnéaire :: Restaurants-
Sauter vers: