Partagez | 
 

 Un passage au premier [PW Winifred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 27
Fiche : Le Fleuret
Vice : Renfermé
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 81
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Un passage au premier [PW Winifred]   Sam 12 Mai - 0:36

Il avait besoin d'une soirée tranquille. Discrète. Là où il avait peu de chances d'être dérangé par une soudaine mission commandité par un Oisillon. Là où il n'était pas supposé croiser une de ces têtes riches et hypocrites, qui lui parlerait de tout et n'importe quoi pendant des heures, sans parvenir à éveiller son intérêt. C'était pour ça qu'il n'allait plus aux soirées mondaines. Les conversations n'étaient jamais intéressantes.

Mais ce soir, Alexander savait exactement où aller. L'Octo, un bar du district portuaire. Il y avait là un étage réservé aux "puissants" de la Ville, qui pouvaient en toute discrétion consommé un peu d'opium, des alcools plus exotiques ou encore de services plus charnels, dans le respect de tous bien évidemment. Si Alexander savait tout cela, c'est car son grand-père, Denvis Shah, était un habitué des lieux de son vivant. Les têtes couronnées étaient bien évidemment accueillies comme il se devait par la propriétaire, Winifred Cooper. Une dame charmante, de ce que son contemporain lui avait dit. Mais il aurait bien l'occasion de vérifier cela par lui-même.

L'entrée de cet étage privé se faisait par l'arrière. Seul ceux qui avaient connaissance de l'existence dudit étage connaissaient également son entrée. Il y avait certes un vigile, mais celui-ci s'écarta lorsque le jeune Shah se présenta et prouva son identité, d'un mouchoir de poche frappé des armoiries de sa famille et de ses initiales. Bien évidemment, il n'avait pas apporté son fleuret. Il s'était vêtu assez sobrement, d'un costume léger aux tons bleus foncés, ses cheveux coiffés comme à son habitude, une large mèche masquant un de ses yeux. Il entra et embrassa la pièce du regard. Quelques hauts dignitaires étaient déjà présents, mais il était encore tôt, d'autres arriveraient sans doute plus tard. Tant mieux, le mercenaire caché aimait cette tranquillité. On lui proposa de boire quelque chose, on énuméra une liste d'alcools. Peu attentif et trop occupé à observer les lieux, Alexander n'avait rien écouté.

Plaît-il ? *

La serveuse répéta, et le jeune homme se décida pour un whisky Manx, principalement car il était friand de saumon. L'alcool en lui-même lui apporta également toute satisfaction, tant et si bien qu'il n'hésita pas à en commander un second, une fois son premier verre terminé. Le premier étage vit venir et repartir plusieurs personnes qu'Alexander ne connaissait pas, où alors de très loin. Mais ceux qui vinrent l'apostropher ne le dérangèrent pas longtemps, et alors que deux heures s'étaient écoulées, Winifred Cooper fit son apparition à l'étage. Pour sa première fois dans son établissement, qui plus est dans un lieu si privé et inconnu du grand public, Alexander se sentait obligé de venir se présenter.

Il s'approcha de la tenancière, verre à la main et sourire aux lèvres. Il lui donna son nom, ainsi qu'un baisemain, avant de lui confier qu'il passait une excellente soirée.

Et je n'ai même pas eu besoin de boire une seule goutte de rhum ! * S'exclama-t-il.

Il avait en effet retenu que la carte proposait une plus grande variété de rhum que d'autres alcools. C'était sans doute dû au fait de la proximité avec le port, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Winifred Cooper
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 199
Fiche : Octopus
Vice : L'argent
Faction : Marchands
District : Portuaire
Influence : 746
Occupation : Gérante de L'Octo

MessageSujet: Re: Un passage au premier [PW Winifred]   Sam 12 Mai - 1:04

Il était coutume que le premier étage soit réservé à l'élite. C'était un terme qui était, pour Winifred, le plus approprié à la situation. Elle aurait très bien pu se dire que c'était pour "les riches" mais si une personnes avait beaucoup de pouvoir et pas un rond (et là, elle se passait de dénoncer les concernés), elle était la bienvenue, le pouvoir faisait aussi la renommée. Mais quand les personnes étaient inconnues au bataillon ou bien héritiers... Il leur fallait montrer les ducats à l'entrée pour prouver leur entrée. Parfois une armoirie pouvait faire l'affaire, tout le personnel de la tenancière connaissait les grands de ce pays. Et pas que de ce pays.
Winifred Cooper organisait régulièrement des réunions pour son personnel, destiné à raconter qui étaient les nouveaux venus, qui était de passage en ville, qui était allié avec qui (afin d'éviter les ennuis à l'étage). Mais normalement, les ennuis n'avaient pas lieu d'être à L'Octo. Les rivalités et gueguerres étaient mises de côté dans l'établissement et il arrivait que certains "clans" adverses fassent preuve d'ignorance l'un envers l'autre en se croisant dans le bâtiment. Mais globalement, personne n'avait de grosses raisons de se taper dessus à ce jour.
D'ailleurs, la politique aussi avait sa place dans les réunions du personnel, ainsi que l'actualité locale. Histoire de ne pas raconter de bêtise tout en montrant une certaine connaissance du monde. L'élite aime être flattée.

Bref, revenons à une petite chose énoncée précédemment. Les héritiers. Quand un héritier pointait le bout de son nez pour la première fois à l'étage, c'était soit qu'il était de mèche avec un autre petit haut placé (ou grand) ou bien que l'hérédité se jouait également sur les fréquentations d'établissements de la sorte. Rapidement, une fois que Don Papa avait accueilli le nouveau venu, il l'avait fait savoir à Opthimus qui alla immédiatement en informer la propriétaire des lieux. Elle se dépêcha de quitter son rez-de-chaussée dans lequel elle était en pleine conversation sur la qualité du revêtement de la rue principale avec des ouvriers pour se rendre à l'étage.

Elle arriva dans la pièce par l'escalier en colimaçon qui venait de la réserve - que seule elle et les employés étaient autorisés à franchir - et arriva dans la pièce. Elle compta se présenter à son tour à l'héritier Shah mais elle fut devancée par le charmant jeune homme et ses politesses. Elle eut même le droit à un baise main.

- Oh mais j'vous connais vous ! *

Bon, les deux ne s'étaient jamais rencontrés dans les dernières années, depuis que le gars était devenu grand et beau, mais Winifred avait déjà entendu parler de l'héritier et l'avait même aperçu alors que le garçon était tout jeune, mais elle allait se passer de lui parler de cet épisode.
Elle le remercia pour ses compliments quant à la bonne soirée qu'il passait, et ce, sans rhum, puis elle désigna Toucan qui passait par là, visiblement en besoin de contact humain. La jeune femme était assise sur un lourd fauteuil rouge.

- Voilà les deux seules règles qui comptent vraiment : être à la hauteur ou ne pas être à la hauteur. *

Elle parlait là surtout pour Toucan qui aimait la qualité d'une relation sexuelle et qui avait la fâcheuse tendance à signaler à la tenancière qui étaient les bons coups et les mauvais avec qui elle ne voulait pas trop réitérer l'opération. Du coup, maintenant, elle prévenait.
Mais peut-être que le jeune homme n'était pas là pour ça. Un peu de coquelicots peut être ? Pour en avoir le cœur net, elle désigna d'une main Toucan et de l'autre la salle d'opium qui se trouvait juste à côté.

Elle n'était pas là pour tirer des informations sur le jeune homme, bien que c'était évidemment tentant, un nouveau qui pointait le bout de son nez et la curiosité de Mme Cooper, mais le but était qu'il passe une bonne soirée, et revienne.

_________________
When you're good to Wini
Wini's good to you ♫
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 27
Fiche : Le Fleuret
Vice : Renfermé
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 81
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Un passage au premier [PW Winifred]   Dim 13 Mai - 1:47

Apparemment, la propriétaire des lieux l'avait déjà vu. Du moins le connaissait-elle, à en croire son exclamation lorsqu'ils se retrouvèrent face à face. Un sourire amusé se forma sur le visage d'Alexander, qui n'en perdit pas ses manières et entretint quelques minutes la conversation, sur la qualité des alcools proposés par Madame Cooper. C'était important de laisser une bonne impression à son hôte, d'autant plus que son grand-père avait fréquenté les lieux pendant plusieurs années. Il aurait été bien malvenu de ruiner l'image des Shah dès sa première soirées à L'Octo.

En plus d'alcool de qualité, le premier étage offrait également quelques coquelicots, de l'opium, mais aussi les services de femmes tout à fait charmante. En bonne maîtresse de maison, du moins Alexander le supposait-il, Winifred proposa au jeune Shah les deux possibilités. Peu enclin à toucher à la drogue, le mercenaire caché déclina cette première option. Il se justifia en expliquant que l'opium altérait trop ses sensations physiques et qu'il aimait être constamment en pleine possession de ses moyens. Techniquement, il n'avait pas à se justifier de quoi que ce soit, mais il aimait donner une raison valable lorsqu'il refusa quelque chose. C'était dans sa nature.

En revanche, la compagnie d'une femme était difficilement refusable. Alexander s'était souvent laissé dire qu'il était un amant plus que décent, mais ses précédentes conquêtes n'avaient sans doute pas le degré d'expérience de Mademoiselle Toucan. Trait de caractère hérité de son alter ego masqué, L'As prenait cela comme une sorte de défi. Il aimait être le meilleur, quel que soit le domaine. Aussi, lorsque après plusieurs minutes de discussions sur le lourd fauteuil rouge, la demoiselle lui proposa de s'éclipser dans un endroit plus discret, le jeune homme ne se fit pas prier :

D'accord, faisons comme ça. *

Et ainsi se retrouvèrent-ils dans une chambre, la jeune femme à cheval sur son corps dénudés. La luxure s'apprêtait à prendre le dessus sur tout le reste... mais lorsque Toucan demanda ce qu'il désirait, Shah se laissa aller à une dose d'égoïsme :

Là, je voudrais bien une petite pipe. *

Ainsi Toucan se mit-elle à l'ouvrage. Puis, comme Alexander était bien élevé, il lui rendit la pareille. Puis le reste de ce qu'il devait arriver arriva. Alexander mit tout son cœur, et pas que son cœur, à l'ouvrage, avec la certitude, au vu des réactions de sa partenaire, qu'il ne se débrouillait pas trop mal. Mais il voulait aller encore plus loin. Réellement marquer le coup de sa première venue à L'Octo. Alors il prévint Toucan, avec politesse toujours, qu'il souhaitait emprunter la voie obscure. Devant un instant d'incompréhension de cette dernière, il répéta :

Je vous demande de m'ouvrir un passage... à travers l'anus. *

Passé un instant de doute, l'excitation pris le dessus, et l'intromission se passa sans mal. Comme le reste de leurs ébats. Sans rentrer dans les détails, plusieurs râles de jouissance purent être entendues de l'extérieur de la chambre, laissant à penser que les deux protagonistes s'en était donné à cœur joie, et que les choses s'étaient plutôt bien passées.

Une bonne heure et demie après s'être éclipsé, Alexander reparut dans la pièce principale. Celle-ci s'était quelque peu remplie. Réajustant comme il le pouvait sa veste de costume, il s'avança jusqu'au bar et commanda du rhum. Cette fois, il était d'humeur pour du rhum. Lorsque son regard croisa celui de Winifred, un léger sourire équivoque se forma sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Winifred Cooper
Excelsien(ne)

avatar

Messages : 199
Fiche : Octopus
Vice : L'argent
Faction : Marchands
District : Portuaire
Influence : 746
Occupation : Gérante de L'Octo

MessageSujet: Re: Un passage au premier [PW Winifred]   Dim 13 Mai - 18:17

C'était agréable de pouvoir converser des qualités des alcools que Winifred se démenait à amener en ces lieux. Après tout, cet aspect de L'Octo était peut être le plus chronophage. Entre les commandes, les rares expéditions dans les contrées lointaines à la recherche de ces perles rares liquides, les arrangements avec les marins, responsables des ports, les gars qui faisaient le chargement et déchargement, mais aussi le travail de mise en bouteille qui en découlait, les arrangements d'alcools, tout ça.
Puis après ces quelques échanges de paroles bien courtoises autour des mets délicieux qui étaient proposés ici, Mr Shah junior junior, était parti s'encanailler avec la belle Toucan, comme prévu. Tout semblait bien se dérouler, de ce qu'on entendait de leurs ébats, mais Winifred avait autre chose à faire qu'écouter les rugissements des uns et des autres et elle alla rejoindre le fumoir pour converser un peu avec la clientèle. Elle n'était pas encore montée, avant l'arrivée de Shah, alors elle s'était décidée à rester un peu dans les parages. Elle ne consommait pas de coquelicots, ou bien très très très occasionnellement, histoire de tester le nouveau fournisseur si cela était amené à se faire, mais l'actuel convenait parfaitement et les clients semblaient toujours aussi satisfait de la marchandise, alors pas besoin d'en changer.

- Soyez sûr que je vais y réfléchir, conclu finalement Winifred après avoir longuement discuté avec une personne dont beaucoup ignorait ici l'identité. J'y réfléchis déjà *, rajouta t'elle en serrant très délicatement la main de son interlocuteur et en le laissant à ses occupations. Arcane venait de faire son entrée dans la petite pièce enfumée et elle comprit rapidement que les deux souhaiteraient aller faire un petit tour dans l'une des chambres.

Juste avant que Winifred ne passe la porte, l'interlocuteur lui glissa un délicat : "pas un mot". * auquel la tenancière acquiesça avec un joli sourire charmeur et complice. Puis la maquerelle retrouva sa place au bar de l'étage, qui était bien plus petit que celui d'en bas mais elle avait de la bien meilleure qualité. Ou du moins, plus de raretés.
Le Shah fit son apparition, avec un petit air satisfait.
Tu m'étonnes, la petite Toucan n'était pas une amatrice.

Puis du coin de l'oeil, Winifred aperçu une tête bien familière qu'elle salua à haute voix avec son plus beau sourire, tout en servant son verre de rhum à Alexander.

- J'espérais vous voir ici ce soir, et vous voilà. *

Puis elle fit le tour du comptoir pour aller déposer une bise sur la joue poudrée de ce lourd porte-monnaie sur pattes. Ce dernier ne se fit pas prier pour rejoindre Toucan qui avait à peine eu le temps se rhabiller. Elle retourna alors vers Shah.

- Parlez moi de vous, plutôt. *

_________________
When you're good to Wini
Wini's good to you ♫
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Shah
Fleurettiste Masqué

avatar

Messages : 27
Fiche : Le Fleuret
Vice : Renfermé
Faction : Oisillons
District : Manufacturier
Influence : 81
Occupation : Gosse de riche / Mercenaire

MessageSujet: Re: Un passage au premier [PW Winifred]   Lun 14 Mai - 19:19

A peine Alexander avait-il repris sa place au bar qu'un autre client, à peine entré dans la pièce, venait saluer Winifred avant de rejoindre Toucan dans la chambre. Le jeune homme ne put s'empêcher de penser que ça ne devait pas être toujours facile. Il fallait une sacré condition physique pour enchaîner les amants et proposer un niveau de "performance" satisfaisant. Le gosse de riche jeta un regard un peu sévère à la porte de la chambre, tout en expliquant à la maquerelle que quelques minutes de répit auraient peut-être été bienvenue, ne serait-ce que par bienséance. Ce n'était pas non plus une forme d'arrogance mal placée, simplement... et bien Alexander restait attentif à la santé physique des gens. C'était l'une des choses qu'il avait appris en incarnant L'As. Et dans le cas présent, il pensait sincèrement que quelques minutes de repos supplémentaires auraient été bienvenue. Mais très vite, les cris de plaisir se firent entendre depuis la chambre, arrachant un sourire amusé au jeune Shah.

Elle est complètement déchaînée ! *

Passé cette réflexion, Alexander se désintéressa de Toucan, pour mieux se concentrer sur son rhum. Winifred était repassée derrière le bar, et elle avait décidé de faire la conversation. Que dire de sa vie ? Il s'entraînait à l'escrime, énormément. Que ce soit avec ou sans le masque du mercenaire. Bien évidemment, il ne pouvait rien dire de ses activités nocturnes, auprès d'Incus, et avec l'alcool qu'il avait ingurgité, il devrait être très prudent de ne pas dire de bêtise. Mais avec un sourire, il porta le verre à ses lèvres et déclara :

Les femmes... le fric... la fête... *

Alors qu'il partait pour réciter la belle sérénade du gosse de riche qui profite des fonds de papa pour se dédouaner de toutes responsabilités et passer un maximum de temps nu, dans son lit et bien accompagné... Les traits d'Alexander se durcirent.

Pourquoi on a fait ça ? *

A partir de là, Alexander expliqua calmement à quel point les soirées mondaines l'ennuyaient. Le bal des sourires hypocrites, l'exposition constante d'une opulence factice, les manigances. Il décrivit toute la sympathie qu'il avait pour le genre de soirée qu'il passait en ce moment, dans un cadre sympathique où le jeu politique n'est pas au premier plan. Bien sûr, L'As n'était pas dupe, des tractations secrètes devaient sans doute se dérouler à l'Octo de temps à autres. Mais ce soir, Alexander s'amusait bien et n'avait pas à se prendre la tête. C'était parfait.

C'est alors que la porte de la chambre de Toucan s'ouvrit. Le front encore luisant de sueur, l'homme qui était passé après le fils Shah en sortit, le souffle court. Il vint s'installer sur la gauche d'Alexander et entreprit de se présenter en offrant une poignée de main :

Tu t'es lavé les mains ? *
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un passage au premier [PW Winifred]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un passage au premier [PW Winifred]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passage du premier au second degré en temps normal.
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» Passage à la tenue d'été à la Flottille 22F
» Sarkozy, premier bilan
» passage au "lit de grand" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Excelsa Extérieure :: District Portuaire :: L'Octo-
Sauter vers: